Loading...

Adresse:17 Rue du Dôme (Strasbourg)

From Archi-Wiki

17 Rue du Dôme

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1753
Structure Immeuble
Courant architectural Rococo

Classement Monument Historique 29/7/1927
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Maison Sarré1

Date 1753

En 1363, la maison située à cet emplacement s’appelait "Zu dem Burggrafen". En 1577, elle apparaît sous le nom de "Zum Widenschneider" et appartient à un orfèvre. Elle changera plusieurs fois de propriétaires, dont l’un d'entre eux fut l'Ammeister Jean Wencker. Après le rattachement de Strasbourg à la France, elle abritera un restaurant à l’enseigne de "A la ville de Landau".

La maison est entièrement reconstruite en 1753 par le négociant Claude Sarré qui pare sa façade de pierres de taille et d’un balcon doté d’une grille en fer forgé, l’ensemble illustrant le Rococo strasbourgeois en vogue à cette époque. Les quatre niveaux de l’immeuble proposent des têtes sculptées placées en clés de cintres de toutes les ouvertures.

Le maître d'ouvrage a demandé des plans au maître maçon Georges Michel Muller, mais a confié les travaux de construction au maçon Jean Christophe Schneider, sans que l'on ne sache si ce dernier s'est appuyé sur les plans du premier2.

Les têtes de mascarons sont très proéminentes, et presque en ronde-bosse. Au rez-de-chaussée, ils représentent des divinités, au premier étage, les quatre éléments, et au deuxième, les quatre saisons3.

L'architecture de la façade ressemble à celle du n°18 de la même rue, édifié deux ans plus tôt.

Information

Date 29/7/1927

Classé parmi les Monuments Historiques:le 29 juillet 1927 façade


Références

  1. Connaître Strasbourg (éditions 1976) (Livre)
  2. Maisons de Strasbourg (site internet) - Jean-Michel Wendling, Maisons de Strasbourg 17, rue du Dôme [archive], consulté le 29/05/2021
  3. Les Mascarons de Strasbourg [archive] Brigitte Parent, Les Mascarons de Strasbourg, "Dôme (rue du) n°17", consulté le 29/05/2021

Sources

Connaître Strasbourg pages 113-114, Dictionnaire Historique des rues de Strasbourg, page 55.

D'après le dictionnaire historique des rue de Strasbourg: "Maison du négociant Claude Saré. Bel exemple du rococo Strasbourgeois orné de nombreuses sculptures (les quatre éléments, les quatre saisons, Mercure, dieu du commerce)"

Pour en savoir plus sur les mascarons,voir ce site. [archive]