Loading...

16 Rue de La Concorde (Colmar)

From Archi-Wiki

16 rue de La Concorde (Colmar)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1929
Architecte François Riebert
Structure Villa
Courant architectural Bauhaus
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1929
Architecte François Riebert

Le dossier de la Police du bâtiment conserve les plans signés François Riebert et datés d'août 1929. La demande de permis de construire est du 25/09/1929.
La "propriété est située dans la sphère de plan d'extension de la ville", dans une rue inachevée nommée "rue des Duels".

Descriptif architectural

Selon le Patrimoine des Communes du Haut-Rhin 2, "Ce bâtiment de style Bauhaus se présente comme un grand volume cubique, avec une tour carrée à toit presque plat.
La façade est décorée de reliefs, trois petites scènes souriantes autour d'un thé ou un café et une quatrième scène de lecture.
A l'intérieur, un escalier en pierre se distingue par son originalité."

La volumétrie du bâtiment est moderniste. On distingue la partie centrale, toute en longueur, surmontée d'une toiture terrasse, la tourelle en partie engagée dans ce volume à l'extrémité nord, et l'avant-corps d'un seul niveau, également surmonté d'une terrasse, à l'extrémité sud. Les ouvertures ont des proportions et des encadrements un peu plus plus traditionnels. Au premier étage, les fenêtres ont des linteaux légèrement cintrés comme au XVIIIe siècle, tandis qu'au rez-de-chaussée, les ouvertures sont pour la plupart des portes-fenêtres dont les encadrements sont, de manière assez originale, interrompus par des briques rouges, que l'on retrouve également autour de la porte d'entrée et tout autour du dernier étage de la tourelle.

Les ferronneries utilisées pour les garde-corps des fenêtres du rez-de-chaussée, pour la porte d'entrée et les vantaux des clôtures ont des lignes très originales et modernistes. Les garde-corps des terrasses, dont les lignes sont plus sobres, ont peut-être été remaniés par la suite.

La clôture a été remaniée après 2014 au niveau de l'entrée pour y aménager une entrée carrossable3. Dans la disposition d'origine, la clôture s'interrompt avec des bacs à plantes en béton pour laisser un passage ouvert dont la largeur est alignée sur celle de la porte d'entrée, et un mur doté d'un portillon situé en retrait ferme le jardin à l'arrière. Dans la version actuelle, les bacs en béton ont été rapprochés, et séparés par le portillon arrière qui a été déplacé vers l'avant, et un portail moderne a été crée pour l'accès des voitures.

Archives

Références

  1. Archives de la ville de Colmar (Bibliothèque)
  2. Le_patrimoine_des_communes_du_Haut_Rhin_(Livre), Flohic Editions, 1998, Tome 1, page 256
  3. Visible en comparant les photos de 2021 avec l'état en 2014 sur Google Street View [archive], consulté le 21/09/2021

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Jocelyne

11 months ago
Score 0
Merci beaucoup pour l'intéressante description du bâtiment.

Digito

13 months ago
Score 0

J'ai eu la même réaction, bravo pour cette trouvaille Jocelyne!

Cette immeuble me fait pensé à une échelle plus petite au 58 rue de Saint-Dié (Neudorf) (surtout avant la rénovation) mais aussi à une autre dimension et un autre genre au Pavillon Stoclet à Bruxelles [archive] !

Wilfred HELMLINGER

14 months ago
Score 0
Contribution super-intéressante, à tous points de vue, avec en prime ces superbes décors sculptés, très vivants, et très différents de ceux du n° 2 rue de Liège à Strasbourg, même s'ils datent de la même époque : https://www....(Strasbourg) [archive]. Merci, Jocelyne !