Loading...

15 rue de Reims (Strasbourg)

From Archi-Wiki

15 rue de Reims

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1905 à 1906
Architecte Albert Schulz
Charles Hunzinger
Entrepreneur Adam Bürkmann
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction12

Date 1905 à 1906
Architecte Albert Schulz
Charles Hunzinger
Entrepreneur Adam Bürkmann

Bel immeuble éclectique à l’angle de la rue Geiler, marqué par des influences liées à l’art baroque et à l’art nouveau.

Concernant l’influence baroque, on notera en particulier un mascaron dans un cartouche néo-baroque à la base de l’oriel. Mais les linteaux de fenêtres et de l'entrée sont également baroquisants.

Quant à l’influence du mouvement art nouveau, elle est attestée dans la ferronnerie des balcons. Dans les étages, les balcons sont en effet ornés de ferronneries "coup de fouet" dans le style art nouveau. On retrouve d’ailleurs le même style de ferronnerie au n°13 rue de Reims.

Les architectes Schulz et Hunzinger, de Strasbourg, sont en charge de la conception du projet,.

L'entrepreneur du bâtiment (Bauunternehmer) A. Bürkmann, situé 77, avenue de la Forêt-Noire, élève l'édifice.

Le maître d’ouvrage est C. Storck, domicilié rue Jules Rathgeber (Juliusweg 1a), au Neudorf (il s'agit, sans grande chance de se tromper du haut fonctionnaire des Postes, commanditaire en 1903 du n° 5, rue Jules Rathgeber, et en 1905 du n° 33, boulevard de Lyon).

L’autorisation de construire est accordée le 16.11.1905, suivie de deux avenants en date du 23.8.1906 et du 19.10.1906.

Il n'est pas facile de préciser si l’immeuble n’était censé comporter au départ que des habitations, ou s'il était décidé d'emblée que le rez-de-chaussée serait voué au commerce. Toujours est-il que lors du deuxième avenant, le nom de Hunzinger est rayé sur l’autorisation de construire, et que c’est le seul Schulz qui signe le nouveau plan du rez-de-chaussée.

Ce dernier a visiblement posé problème, d’où un troisième avenant, lors duquel il est question d’installer au rez-de-chaussée un restaurant appelé « A la Ville de Ludswigshafen » (Wirtschaft « Zur Stadt Ludwigshafen »). La rue portait en effet à cette époque le nom de celle localité allemande. Le nouveau dessin du rez-de-chaussée n’est alors plus signé que par le seul entrepreneur A. Bürkmann…

Ce dernier avenant ne sera d’ailleurs qu’une sorte de formalité, car la construction est finalement complètement achevée au 23.10.1906.

On ne proposera évidemment que les plans qui ont été validés.

En 1962, on trouve au rez-de-chaussée l’épicerie Ruck, dont le gérant demande l’autorisation pour 3 enseignes sur lambrequins murales avec les mentions : - Alimentation générale, - Crémerie Meteor Bière d’Alsace, - Edeca Meteor.

En 1987-1988, à l’occasion de la construction d’une terrasse, côté cour, ont été réalisées deux photos, qui sont proposées ici, aux côtés des documents aux origines de la construction.

N.B. : Il peut être intéressant de consulter la façade consultable sur Google Street View [archive], car, datant de 2010, celle-ci permet de vérifier que le style de la nouvelle porte d'entrée est resté fidèle au style de l'ancienne porte.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

25 months ago
Score 0
Ici aussi, une belle nouvelle porte en bois [archive]! Bravo !

Fabien Romary

25 months ago
Score 0
Très belle fiche, merci !

Wilfred HELMLINGER

25 months ago
Score 0
Adresse documentée. Et l'on découvre en même temps les probables investissements financiers d'un haut fonctionnaire des Postes de l'époque !

Wilfred HELMLINGER

25 months ago
Score 0
Bon plan. Je m'inspirerai de ta prose, et n'hésite pas ensuite à modifier à ton idée. J'enverrai un signal quand l'adresse sera documentée !

Fabien Romary

25 months ago
Score 0

J'ai eu un doute quand j'ai recopié la citation du DHRS. Je propose de modifier quand le dossier aura été mis en ligne en mettant tout simplement "immeuble éclectique avec influences baroques (mascaron, linteaux de fenêtres) et art nouveau (ferronnerie)".

On ajoutera une note en citant le DHRS à propos du style post-éclectique, au cas ou.

Wilfred HELMLINGER

25 months ago
Score 0
J'ai consulté le dossier et il ressort que les plans sont des architectes Schulz et Hunzinger, datant de 1905. Du coup la qualification d'immeuble "post-éclectique" est-elle encore valide ? Dans son glossaire, le DHRS précise en effet que cette période ne commence qu'en 1910. Mais on ne va pas pinailler, car "post-éclectique" est déjà difficile à prononcer...

Fabien Romary

25 months ago
Score 0
j'ai complété légèrement grâce à quelques informations dans le DHRS et quelques observations de la façade. Mais tu as raison tout reste à faire.

Wilfred HELMLINGER

25 months ago
Score 0
Adresse crée en 2010, mais tout reste à faire !