Loading...

15 Boulevard Jean-Sébastien Bach (Strasbourg)

From Archi-Wiki

15 Boulevard Jean-Sébastien Bach

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1956 à 1957
Architecte W. Stockinger
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1956 à 1957
Architecte W. Stockinger

Maison individuelle construite en 1956-57 sur un terrain de 6,62 ares, proche du Parc de l'Orangerie, d'autant plus précieux que, depuis lors, chaque mètre carré du secteur a été littéralement envahi de constructions !

Le maître d'oeuvre est l'architecte W. Stockinger, situé à l'époque 7 rue de la Schiffmatt.

L'entreprise de construction est la maison Emile Heiss, Strasbourg.

Le commanditaire est Jean Lindoerfer, domicilié 33 boulevard d'Anvers.

L'autorisation de construire est accordée le 26.5.1956. La construction est achevée au 23.8.1957.

En se rendant sur l'adresse n° 13, boulevard Jean Sébastien Bach, on verra que le propriétaire du n° 15 a essayé en vain de s'opposer au permis de construire accordé en 1968-69, au projet d'un immeuble de 2 étages, à ses côtés.

En consultant le plan de situation ci-joint, on vérifie facilement que sur une parcelle plus réduite il a été possible de construire un immeuble de deux étages, mais les photos montrent qu'à l'évidence le n° 13 s'est soudain retrouvé tout petit face à son voisin. Apparemment, rien n'y fit.

Pour le moment, le dossier de construction du n° 15 n'a cependant pas été retrouvé, ni a fortiori consulté.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

58 months ago
Score 0
Je profite de l'espace du commentaire pour exprimer une impression plus générale : une administration n'a certes pas à traiter au niveau urbanistique que de la question des logements sociaux et des quartiers résidentiels. Mais je trouve que ces deux secteurs sont particulièrement sensibles, et qu'on peut juger "après" du résultat. Puisqu'on est ici dans un quartier résidentiel, qui n'a pas l'impression d'une bétonisation à outrance tout autour du Parc de l'Orangerie ? Il suffit de voir par exemple les énormes immeubles qui bordent le boulevard du Président Edwards ! Et ici aussi, boulevard Jean Sébastien Bach. Lors d'une visite guidée à Hambourg de ses quartiers résidentiels, je n'ai cessé de m'extasier comme la préservation de leurs quartiers résidentiels était une réussite. N'est-ce pas finalement ce que visitent en premier les touristes. Alors, n'est-ce pas important d'autant plus pour les habitants eux-mêmes !