Loading...

15 Allée de la Robertsau (Strasbourg)

From Archi-Wiki

15 Allée de la Robertsau

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1882
Architecte Eugène Dacheux
Structure Immeuble

Date de démolition 1963

Date de construction 1963 à 1965
Architecte Claude Misbach
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1882
Architecte Eugène Dacheux

Immeuble construit, ou au minimum conçu, en 1882 par l'architecte-entrepreneur Eugène Dacheux.

L'arrêté (Bericht) date du 3.3.1882. En l'absence de dessin et plan dans le dossier de la Police du bâtiment, il est impossible de se faire une idée de cette construction, qui a été démolie vers 1963. Il faut donc se contenter de supputations hasardeuses.

L'immeuble couvrait, semble-t-il, un vaste terrain se poursuivant jusqu'au quai Rouget de Lisle. C'est ce que donne à penser un petit plan de situation d'époque, qui a le tampon de Dacheux. Plus objectivement, on peut constater, en consultant l'annuaire d'adresses de 1900, qu'au n° 15 allée de la Robertsau habitait pas mal de monde, et en particulier l'architecte Eugène Dacheux lui-même, qui logeait au premier étage, et était propriétaire de l'immeuble.

Les autres habitants étaient, dans l'immeuble qui donne sur l'allée de la Robertsau :

- la veuve de Ehrlich, Ober-Stabsarzt, au rez-de-chaussée,

- La rentière Madeling, au deuxième étage,

- Ströher, Stat-Vorsteher, au troisième étage.

Et dans la construction à l'arrrière, qui donnait, semble-t-il, sur le quai Rouget de Lisle, on trouve :

- le journalier Higele, au rez-de chaussée de la construction à l'arrière,

- le professeur Jordan, Lehrer an der Kunstgewerbeschule, au premier étage de la construction arrière.

Par la suite, peut-être vers 1904, l'ensemble a été acquis par un certain Eugène Bornemann, qui décède au mois de juillet 1923 de la tuberculose à l'âge de 73 ans. Difficile de dire ce qu'il est advenu ensuite de cet ensemble immobilier, jusqu'à sa destruction en 1963.

En conclusion, il est logique d'imaginer un bâtiment de 3 étages allée de la Robertsau, et une construction de 2 étages donnant sur le quai Rouget de Lisle. Il reste peut-être une chance de dénicher un dessin ou une photo desbâtiments détruits aux Archives de la Ville.

Démolition2

Date 1963

Les anciennes constructions ont été démolies au commencement de l'année 1963 par l'entreprise Eck de Molsheim

Construction3

Date 1963 à 1965
Architecte Claude Misbach

Immeuble moderne de 8 étages, qui est l'oeuvre de l'architecte Claude Misbach, et qui remplace une construction ancienne démolie vers 1963. On notera l'étroitesse de la façade sur rue. Mais celle-ci est trompeuse, car les logements se poursuivent en profondeur, sur un terrain qui semble avoir été d'un seul tenant jusqu'au 8 quai Rouget de Lisle, comme le montre le plan de situation ci-dessous. . Nous traitons cependant ces deux adresses séparément, car elles ont chacune leur entrée, et les deux immeubles actuels semblent être indépendants l'un de l'autre.

Mais un seul et même dossier de la Police du bâtiment concerne les deux adresses 15 allée de la Roberstau et 8 quai Rouget de Lisle. On y apprend que les anciennes constructions, sises à ces deux adresses, acquises en 1962 par la SCIC "Le Marly", ont été démolies au commencement de l'année 1963 par l'entreprise Eck de Molsheim, que des immeubles ont été construits aux mêmes endroits à usage d'habitation, que les dates de délivrance de permis de construire sont du 28.6.1963 et 22.10.1963. La date d'achèvement des travaux est du 8.9.1965. L'architecte est Claude Misbach, architecte DPLG, situé 6 rue des Arquebusiers.

Références