Adresse:14 rue des Cottages (Strasbourg)

From Archi-Wiki
Jump to navigation Jump to search

14 rue des Cottages

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1900 à 1901
Architecte Treusch et Schober
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1900 à 1901
Architecte Treusch et Schober
Maître d'ouvrage Friedrich Haller

Jolie maison 1900, avec avant-corps d'angle coiffé d'une toiture en flèche et en façade sur rue un pignon néo-Renaissance avec des volutes. Sous la corniche on trouve une frise représentant probablement des feuilles de ginkgo.

La maison est due au cabinet d'architectes de Baden Baden : Treusch et Schober, et construite pour Friedrich Haller.

On peut noter que les mêmes partenaires construisent également les villas n° 12 et 10 de cette rue. Les trois maisons sont respectivement numérotées sur les plans, villas III, II et I. Concernant F. Haller, il semble, sans trop s'avancer, être d'ailleurs le commanditaire de toutes les villas de cette rue, à l'époque rue des Villas (Villenstrasse). L'autorisation de construire date du 29.5. 1900. La maison est achevée au 9.7.1901.

Le 30.10.1945 un habitant de la maison produit un certificat de sinistré, car le premier étage a été "fortement endommagé" lors du bombardement aérien du 1.4.1944. Par la suite, le propriétaire fera construire un garage, et demandera au titre de dommages de guerre la "réparation à l'identique" de sa maison. L'architecte sollicité est Joseph Rech, qui habite au n° 16, rue des Cottages.

Les maisons numérotées sur le plan de situation (I, II, II, IV, V, VI, VII sur le plan) sont dues au même cabinet d'architecte, Treusch et Schober, et au même commanditaire, Friedrich Haller. On remarquera aussi en bleu le dessin du "Bubenwasser" ("Ruisseau du bain aux Garçons", également appelé parfois "Ruisseau Bleu").

Bibliographie

- Shahram Abadie, Neudorf : Un laboratoire d'urbanisme et d'architecture in Metacult_-_Strasbourg_lieu_d'échanges_culturels_entre_France_et_Allemagne, 2018, pp336-339

Références