Loading...

14 Rue de la Première Armée (Strasbourg)

From Archi-Wiki

14-16 Rue de la Première Armée et 29 rue des Bouchers

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1960 à 1962
Architecte Mario Cardosi
Promoteur Immobilière du Rhin
Structure Immeuble
Courant architectural Style Auguste Perret

Date de transformation 1982 à 1983
Architecte Patrick Philippi
Structure Commerces
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date 1960 à 1962
Architecte Mario Cardosi
Promoteur Immobilière du Rhin

Immeuble construit dans le cadre de la troisième phase de la Grande Percée.

Dossier d'archives1

Une première demande de permis de construire est demandée par l'Immobilière du Rhin, 1 place de Lattre de Tassigny, représentée par M. Maximilien Mayerl, le 14 mars 1958. L'architecte est M. Cardosi, 19a Avenue de la Paix à Strasbourg.

La demande est refusée par la Ville. Dans un courrier du 23/06/1958, la Ville précise les prescriptions requises sur cette portion de la rue. Les prescriptions ont été définies par les services techniques municipaux de concert avec la Direction des services départementaux du Ministère de la Reconstruction et du Logement.

Les décisions concernent la hauteur des constructions sur cette artère. L'immeuble projet devra avoir la même hauteur que l'immeuble en face (19-25 rue de la Première Armée) construit par la SCI « Centre ». L'ajout vers la rue des Bouchers ne devra comporter que 4 niveaux.

La Ville demande également à ce que l'ordonnance architecturale des façades s'adapte à celle de la SCI « Centre ».

Un nouveau permis est déposé le 31 juillet 1958, il est accepté en date du 20/10/1958.

L'immeuble comportera des commerces au rez-de-chaussée, des logements dans les étages supérieurs.Une station-service est prévue au rez-de-chaussée avec l'installation de cuves souterraines (probablement dans la cour).

Par un courrier du 14 janvier 1959, le promoteur l'Immobilière du Rhin demande à la ville à ce que le permis soit transféré au nom de la SCI « La Grande Percée », située à la même adresse. Le nouveau permis est accepté le 2 mars 1959.

L'architecte envoie une demande d'avenant le 26 octobre 1959 pour la modification du projet et la création de logements deux pièces à la place des 4 et 5 pièces prévus.

L'avenant est accepté le 25 février 1960.

Dès le 2 mars 1960 un nouvel avenant est demandé pour la transformation des logements au premier étage en bureaux. L'avenant n°2 est accepté le 21 mars 1962.

Les travaux commencent en juillet 1960 et sont achevés début 1962. Un certificat d’achèvement de l'immeuble est demandé par l'Immobilière du Rhin le 28 mars 1962. Le certificat est délivré par la ville le 3 septembre 1962.

Descriptif

La structure architectonique de l'immeuble apparait nettement en façade. Il s'agit d'une structure porteuse en béton dont l'ossature horizontale et verticale ressort légèrement en saillie en façade. Entre ces poteaux et bandeaux, on trouve des matériaux de parement, en l’occurrence des parois extérieures en grès des Vosges.

Cette technique permet de créer des ouvertures de différents formats. Ainsi on devine en façade la partie séjour avec de larges baies.

L'aile de droite du bâtiment, à l'angle avec la rue des Bouchers, est légèrement en retrait et est différente d'un point de vue architectonique car les poteaux verticaux ne sont pas visibles. Soit les murs sont porteurs, soit les poteaux sont à l'intérieur (non saillants). Cette aile ne fait que 4 étages selon les prescriptions de la ville (voir ci-dessus notre consultation du dossier de la Police du Bâtiment pour plus de détails).

Bien que résolument moderne, cet immeuble conserve des qualités d'intégration propres à la ville : commerce au rez-de-chaussée, façade noble tournée vers la rue, corniche saillante en toiture et enfin présence de lucarnes (ici en bandeau) au dernier étage. L'architecte a sans douté été influencé par les réalisations d'Auguste Perret.

Le ravalement de l'immeuble semble récent.

Façade rue des Bouchers

Entrées

Transformation des vitrines

Date 1982 à 1983
Architecte Patrick Philippi

En juin 1982 l'architecte Patrick Philippi fait une demande à la Ville pour la transformation des vitrines du rez-de-chaussée au profit de la société CADIA. La société souhaite exploiter un parc de véhicules destinés à la vente2.

Le permis est accepté le 2 septembre 1982. Les travaux se déroulent de fin 1982 à début 1983.

Les photos ci-dessous sont conservées dans le dossier de la Police du bâtiment et ont été prises après la réalisation des travaux.

Références