Loading...

13 Rue du Bain-aux-Plantes (Strasbourg)

Aus Archi-Wiki

1 rue des Lentilles, 11-13 Rue du Bain-aux-Plantes

Image principale




Chargement de la carte...

Date de démolition environ 1964
Structure Immeuble

Date de construction environ 1973
Structure Immeuble
Courant architectural Régionalisme
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Historique

Historique du n°13 rue du Bain-aux-Plantesd'après l'ouvrage de Seyboth, Das Alte Strassburg1.

1427 : Première citation de cette adresse

1504 Domus dicta Glanzhof

1602 : Demeure du Cloître d’Altorf

1766 : Pflanzbader oder Altorfer Hof

1783 : Pflanzhof

1789 : Hôtel de l'Abbaye d'Altorf

1793 : Ci-devant maison d’Altorf avec écurie pour 20 chevaux

1839-1870 : Maroquinerie

Le bâtiment a été démoli en 1964 ou peu avant2.

Aspect vers 19003

Résidence Petite France

Date environ 1973


La résidence "Petite France" a été construite vers 1973. L'ensemble immobilier comporte 3 entrées.

Cet ensemble contraste avec les maisons plus modestes de la Petite France, néanmoins il ne s'agit pas d'un cas isolé, on trouve à proximité deux ensembles de la même époque, le Finkwiller (1973, architectes Gérard Ecklé et André Pfrimmer) ou la Cour du Moulin Zorn (1974, architecte Gérard Ecklé).

Il est probable que cet ensemble soit également l'oeuvre de Gérard Ecklé, mais cela reste à confirmer.

Descriptif

La style architectural est néo-régionaliste. On y retrouve de nombreux éléments de ce style comme les oriels, les hautes toitures, allusions au style de la Renaissance rhénane. Les toitures sont percées de terrasses hollandaises (en creux) et possèdent parfois des lucarnes rampantes. De nombreux châssis de toit (velux) sont également disposés en toiture.

L'épannelage des toitures n'est pas continu, évitant un effet trop massif pour cet ensemble proche du quartier historique de la Petite-France. Cet épannelage irrégulier rappelle également la diversité des bâtiments au sein du quartier.

Concession moderne, les excroissances en béton des balcons ou encore les garde corps décoratifs en béton à chaque étage des oriels.

L'ensemble forme un U, les deux ailes donnant sur la place Grimmeisen présentent un étage de moins.


Vues récentes

Références

  1. Seyboth_Das_Alte_Strassburg_(Livre), 1890, p.95
  2. https://remonterletemps.ign.fr [archive], vues de 1958 et 1964, consulté le 22/12/2021
  3. Archives de Strasbourg, Cote 155MW13

Contribute to this article

Comments[Bearbeiten | Quelltext bearbeiten]

Du bist nicht berechtigt Kommentare hinzuzufügen.


Jocelyne

vor 6 Monaten
Punktzahl 0
Dans le livre de Gérard Ecklé, je n'ai trouvé mention que de l'Immeuble Finkwiller avec la date de 1972 (1ere et 2ème tranche de 94 logements), page 158 dans la chronologie de son parcours.

Digito

vor 6 Monaten
Punktzahl 0
Merci d'avoir vérifié Jocelyne. Je vérifierais à l'occasion aux archives (pas d'urgence).

Digito

vor 6 Monaten
Punktzahl 0
Si quelqu'un possède chez lui l'ouvrage "Strasbourg - L'image des quais Pierre par pierre" pourrait t-il vérifier que cet ensemble est bien de Gérard Ecklé ? Merci d'avance.