Loading...

138 Grand Rue (Strasbourg) (Démoli)

From Archi-Wiki

138 Grand Rue

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1657
Structure Immeuble
Courant architectural Alsacien (colombage)

Date de démolition environ 1936

Classement Monument Historique 16/2/1930
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Ancien Poêle de la Tribu des Maréchaux

Date 1420

Ancienne demeure des Barpfennig, le n° 138 fut acquis, vers 1420, par la tribu des maréchaux qui y transfèrent leur poêle, d'abord situé en face, au n° 1291.

Cette tribu des maréchaux qui comprenait les forgerons, les maréchaux-ferrants, les serruriers, les armuriers, les chaudronniers, les couteliers, les potiers d' étain, les horlogers, les ferblantiers, les fondeurs de cloches, les plombiers, les mécaniciens, les artificiers et ... les baigneurs. Le Poêle des maréchaux fut supprimé à la révolution, conserva néanmoins son nom jusqu' en 1870. Il fut tour à tour restaurant, café, estaminet, et ses locaux servirent de salle de bal, salle d'armes, et salle d' école et loge maçonnique. En 1860, l'imprimerie Christophe y avait ses ateliers1.

La cour de l'immeuble est encore ornée de belles galeries sculptées, de style auriculaire, portant la date de 1657.

D'après les photos anciennes, la façade sur rue semble avoir été remaniée au XVIIIe siècle.

Photos de détails du décor (vers 1930)

Détails des décors. Photos prisent peu avant la démolition.

Magasin de nouveautés « A la ville de Paris »

Date environ 1842

Au milieu du XIXe siècle, dans les années 1840-1850, le bâtiment qui avait alors pour adresse le n°9 (le numéro devient le 138 en 1858) était occupé par le magasin de nouveautés « A la ville de Paris »2 d’après une ancienne publicité. On peut y voir l’intérieur, et surtout les façades du n°138 et du n°136 Grand Rue, même si le dessin n’est pas exactement fidèle à la réalité, par exemple le pignon à redents et la toiture du n°136 ont une pente trop faible par rapport à la réalité.

Classement aux Monuments Historiques

Date 16/2/1930

Ancien poêle des maréchaux: façades et toitures des bâtiments du XVIIe siècle sur cour et escalier intérieur du XVIIIe siècle de l' immeuble.

Classement Monument Historique J.O. du 16/02/1930.

Après la démolition de l'immeuble consécutive à la "grande percée", certains de ses éléments ont été réutilisés au Musée de l'Œuvre Notre-Dame3.

Démolition

Date environ 1936

Immeuble démoli en 1936 environ lors de la réalisation de la Grande Percée.

Ce superbe ensemble de galeries richement sculptées, menacé de destruction lors de la Grande Percée en 1932, fut sauvé par l' intervention de Hans Haug qui eut l'heureuse idée de la faire remonter, pour relier les deux ailes du bâtiment, dans la cour intérieure du Musée de l'Oeuvre Notre-Dame4,5.

Aujourd'hui, l'immeuble du n°1 rue de la Division Leclerc (Strasbourg) occupe l'emplacement du bâtiment démoli.

Galeries remontées au Musée de l'Oeuvre Notre-Dame

Références

  1. a et b Seyboth - Strasbourg historique et pittoresque (Livre), page 449
  2. Seyboth Das Alte Strassburg (Livre) - Seyboth, Adolphe, Das alte Strassburg, vom 13. Jahrhundert bis zum Jahre 1870; geschichtliche Topographie nach den Urkunden und Chroniken, bearb. von Adolph Seyboth, Strasbourg, J.H.E. Heitz (Heitz & Mündel),1890, p.89
  3. Dictionnaire des Monuments Historiques d'Alsace (Livre)
  4. Connaître Strasbourg, de Roland Recht, Jean-Pierre Klein et Georges Foessel, éd. 1976 p. 138
  5. Strasbourg_Panorama_Monumental_(édition_G4J)_(Livre), éd. 2003, G. Foessel , J - P. Klein J - D. Ludmann, et J - L. Faure

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Roland burckel

63 months ago
Score 0
Merci M Wendling, c'est corrigé.

Jean-Michel Wendling

63 months ago
Score 0
La photo de gauche n'est pas celle du poêle des Maréchaux (Blondel VII 417), le bâtiment fait partie du n° 138 (VI 416, dont la maison d'angle n'existait pas sur le plan de 1765). Le poêle ne se trouvait pas en face de la rue des Fribourgeois, mais plus à l'est.