Loading...

10 rue Richard Brunck (Strasbourg)

From Archi-Wiki

10 rue Richard Brunck

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1925 à 1926
Architecte Albert Frey
Camille Clauss
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1925 à 1926
Architecte Albert Frey
Camille Clauss

Villa dont les maîtres d'oeuvre sont les architectes C. Clauss et A. Frey, qui produisent également la note de calcul (Statische Berechnung). Le maître d'ouvrage est Camille Claus, l'un des deux architectes. L'autorisation de construire date du 14.3.1925. La réception finale a lieu le 17.3.1926, en présence de l'architecte Frey accompagné de Mr Clauss. Cette maison a été ensuite l'adresse professionnelle des deux architectes, jusqu'au décès prématuré d'Albert Frey en 1929 à l'âge de 40 ans. Après quoi Camille Clauss s'installera au boulevard d'Anvers.

En 1956 la maison est propriété de l'archéologue Daniel Schlumberger, qui sollicite l'architecte François Herrenschmidt en vue de transformations intérieures (en particulier l'addition de deux pièces au 2e étage, ainsi que d'autres installations aux différents niveaux). En 1960, il fait construire deux terrasses sur la façade arrière, et en 1962, fait aménager les combles. D'origine mulhousienne, Daniel Schlumberger vivait et enseignait en effet à cette époque à Strasbourg, entre deux campagnes de fouilles.

La vie professionnelle de ce savant a fait l'objet de biographies, qu'on consultera avec profit. On retiendra surtout ici que Daniel Schlumberger (1904-1972), était archéologue, membre de l'Institut, professeur à l'Université de Strasbourg de 1955 à 1964. Qu'il a notamment dirigé la délégation archéologique française en Afghanistan de 1945 à 1964, où il découvrit les ruines d'Aï-Khanoum. Et que sa vie de chercheur a été vouée à l'étude de l'hellénisme en Asie Antérieure.

Parmi les biographies, on mentionnera en particulier la passionnante notice qui lui est consacrée dans le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, n° 33, pages 3465 à 3467. Mais on trouvera également plusieurs biographies sur internet, en particulier cette notice sur la vie et les travaux de Daniel Schlumberger [archive], par Pierre Amandry, dont nous avons extrait le portrait ci-dessous, ainsi que ces lignes, car y est évoqué, certes avec une grande discrétion, son domicile à Strasbourg : "A ses étudiants, il consacrait beaucoup de temps, à l'Université, et aussi chez lui, où il les recevait volontiers, dans le faubourg où il s'était installé, tout près du port du Rhin. Là, à l'abri des bruits de la rue et de la maison, derrière une porte capitonnée, devant une fenêtre ouvrant sur un jardin, on avait avec le maître de maison des entretiens souvent prolongés, car il aimait aller au fond des choses et bien comprendre afin de se garder des jugements hâtifs ". (page 495)

Références