Loading...

Adresse:10 Rue Saint-Gothard (Strasbourg)

From Archi-Wiki

10 Rue Saint-Gothard (Strasbourg)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1937
Architecte Victor Hommes
Structure Immeuble
Courant architectural Style paquebot
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1937
Architecte Victor Hommes

Bel immeuble de "style paquebot" de six étages construit dans la deuxième moitié des années 1930 à l'angle avec la rue de Schaffhouse (la règle était alors de cinq étages, avec une exception pour un sixième étage quand l'immeuble était situé à un angle2).

Le maître d'oeuvre est l'architecte Victor Hommes, situé à l'époque au n° 120, route de Colmar. L'entreprise de construction est la Maison Barthelmebs Frères et Feltz.

Le maître d'ouvrage est la Société Civile Immobilière "Rue Saint-Gothard".

L'autorisation de construire est accordée en date du 22.2.1937. La réception du gros oeuvre a lieu le 3.6.1937. Les travaux à l'intérieur touchent à leur fin vers le 22.9.1937, et la réception finale a lieu le 22.10.1937.

Le projet prévoyait un grand nombre de petits logements (dans le sens où ils comprenaient un petit nombre de pièces). L'argument était qu'il y avait à l'époque une crise du logement à laquelle répondait ce genre de projets2,3.

Mais un litige avait eu lieu, car l'architecte avait fait des logements dans les combles du 6e étage, contrairement aux conventions de départ. Ce conflit s'est terminé, semble-t-il, par un arrangement à l'amiable, sous la forme du versement d'une somme conséquente par l'architecte.

Le 3 Place de Zurich (1935) et les n°6 (1939) et n°10 rue Saint-Gothard (1937) forment un ensemble continu de façades conçues par le même architecte Victor Hommes, mais interrompu par le n°8 construit en 1954 par d'autres architectes. Il est très probable que Victor Hommes aurait aussi édifié le n°8 s'il n'y avait pas eu la Seconde Guerre mondiale. On retrouve de nombreuses similitudes sur l'immeuble situé au n°6 rue Saint-Gothard (hauteur de façade, dernier niveau traité en attique, balcon filant avec angle arrondi...), peut-être les n°6 et 10 ont-ils été conçus comme un ensemble sculptural qui aurait du être complété avec le n°8, qui n'a finalement pas été réalisé par V. Hommes.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 735W136
  2. a et b Visite guidée du 18 octobre 2020 sous la direction d'Amandine Clodi : " Les immeubles-paquebots du quartier suisse"
  3. Revue Source(s), n°12, 2018 [archive], "L'architecture Paquebot à Strasbourg", Une traversée au coeur de la Modernité des années 1930, Amandine Clodi, page 101, consulté le 24/05/2022