Loading...

Église Saint-Paul (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 place du Général Eisenhower (Strasbourg)

Image principale
"2009-06-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components."2009-06-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1892 à 1897
Architecte Louis Müller
Structure Lieu de culte (église, temple, synagogue, mosquée)
Courant architectural Néogothique

Date de démolition 1944

Date de construction 1954 à 1955
Architecte François Herrenschmidt

Date de restauration 6/2009 à 2014
Architecte Christophe Bottineau

Classement Monument Historique 4/5/1998
Consultez les 16 actualités de l'adresse


Église Saint-Paul

Date 1892 à 1897
Architecte Louis Müller

Contexte

L'église Saint-Paul est l'une des trois églises édifiées dans le cadre du projet d'extension urbaine de la Neustadt, avec l'église Saint-Pierre-le-Jeune et l'église Saint-Maurice, idéalement située sur la pointe de l'île Sainte-Hélène, à l'embranchement de l'Ill et de l'Aar. Cet emplacement très pittoresque, à proximité de l'axe impérial -aujourd'hui avenue de la Liberté- est l'un des plus beaux de la Neustadt1.

Cette église de garnison protestante était aussi celle que fréquentait l'empereur Guillaume II, de confession luthérienne [archive]2. Une entrée particulière avait été aménagée pour lui près du transept ouest et une loge impériale était à sa disposition à gauche du chœur, accessible par un escalier voûté.

Architecture

Comme l'église Saint-Maurice et l'hôtel des Postes tout proche, Saint-Paul est de style néogothique. L'architecte Louis Müller se serait inspiré de l'église Sainte-Elisabeth de Marbourg [archive] qui date du XIIIe siècle3 et constitue une référence de l'architecture gothique allemande. Le chantier fut ouvert le 1er avril 1892, mais la nature du terrain, constitué de gravier grossier et résistant, obligea à creuser des fondations plus profondes que prévu, ce qui différa de plusieurs mois la pose de la première pierre. C'est ainsi qu'au lieu de la date du 1er avril, ce ne fut que le 8 octobre 1893 que la cérémonie put avoir lieu. L'église fut consacrée le 9 mai 18974.

L'église, plaquée en grès rose, présente une façade harmonique dotée de deux flèches jumelles de 76 mètres de haut et trois portails centraux surmontés de trois gâbles entre lesquels sont situées des gargouilles. Sous la grande rose de 8 mètres de diamètre, 7 baies montrent encore les écus armoriés de l’empire et des états fédérés : Mecklembourg, Prusse, Bavière, duchés de Bade et de Saxe, Alsace-Lorraine5. L’édifice est très ramassé, il s’apparente à une église-halle à plan central en croix grecque : les collatéraux sont aussi hauts que la nef. Les piliers sont de forme arrondie et décorés. Les retombées de voûte s'effectuent sur des colonnes avec chapiteaux à crochets.

La sobriété qui se dégage de l'église de garnison est conforme aux exigences luthériennes. Par ailleurs, le grand nombre de portes (15) qu'on trouve tout autour de l'église devait permettre une entrée et une sortie fluide des militaires6. Cependant et malgré cette sobriété, on remarquera que cette église, de par ses dimensions et sa situation prestigieuse, est souvent confondue par les touristes avec la cathédrale7.

Vitraux8

Les 5 verrières sont l'œuvre du frère Eric de Saussure, de la Communauté de Taizé, réalisées par les ateliers Werlé de Haguenau en 1946.

Les vitraux de la façade est ont été conservés. Comme dit précédemment, sous la grande rosace, on trouve des vitraux en forme de lancettes qui représentent les armoiries de l’empire et des états fédérés : Prusse, Bavière, duchés de Bade et de Saxe, Alsace-Lorraine.

Les vitraux de la façade ouest ont été soufflés par un bombardement, ils ont été remplacés par les vitraux actuels en 1966 par Ernest Werlé.

Les lancettes sont purement décoratives et correspondent à un faux-triforium qui évoque les triforiums qui étaient courant dans les églises gothiques du XIIIe siècle.

Loge de l'empereur

La loge de l'empereur, à gauche du chœur, était pourvue de deux sièges pour le couple impérial et accueille aujourd'hui l'orgue de l'église. L'autre loge à droite du chœur devait servir pour les officiers, mais il semblerait qu'elle n'ait pas été utilisée car, la tribune se trouvant au dessus de la chaire, sa position n'était pas idéale pour écouter les sermons9. Un orgue Walcker de 1897 est en place, transformé en 193410.


Mobilier

L'intérieur de l'église, pouvait accueillir plus de 2 000 fidèles assis et 700 debout, est particulièrement soigné. Les bancs sont de style néo-gothique, ils était plus nombreux et plus resserrés à l'origine.

Dans les années 1950, dans le but d'épurer l'intérieur de l'église, le maître autel est vendu à la paroisse de Sarreguemines. Derrière l'autel se trouvait un retable représentant Saint-Pierre sauvé de la noyade par la main du Christ. Le retable et l'autel se trouvent aujourd'hui à l'Eglise protestante de Sarreguemines11.

Destructions

Date 1944

A l'arrière du chœur se trouvait une chapelle qui a été démolie par les bombes en 1944, tout comme la sacristie et les vitraux des parties orientales12.

Reconstruction de la chapelle13

Date 1954 à 1955
Architecte François Herrenschmidt

Cette extension contemporaine donne du côté de l'Avenue d'Alsace, elle est située dans l'axe du chevet de l'église Saint-Paul.

Monument Historique14

Date 4/5/1998


Restauration du massif occidental

Date 6/2009 à 2014
Architecte Christophe Bottineau


Le massif occidental a été entièrement restauré entre 2009 et 2014. Les travaux ont commencés par la tour sud-est pour se poursuivre à la travée centrale et la tour sud-ouest.

Chantier d'envergure, l'échafaudage de la tour sud-est faisait 80 mètres pour 250 tonnes

La restauration c'est fait sous l'égide de l'architecte en chef des monuments historique, Christophe Bottineau.

Le financement a été assuré à 40% par l'Etat, 25% par la Ville, 25% par le Département et 10% par la paroisse réformée (dont elle a racheté l'édifice en 1921).

En 2014 les travaux se sont terminés avec le réaménagement du parvis de l'église, libéré du stationnement automobile.

Lien interne


Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse


Références

  1. La_Neustadt_de_Strasbourg,_un_laboratoire_urbain_/_1871-1930,_éd._Lieux-Dits_(2017) - pages 123-124
  2. Olivier Haegel, chercheur au service de l'inventaire [archive]
  3. La_Neustadt_de_Strasbourg,_un_laboratoire_urbain_/_1871-1930,_éd._Lieux-Dits_(2017) - page 126
  4. Eglises de Strasbourg, par Suzanne Braun, éd. Oberlin, 2002, pages 181 à 187
  5. Dictionnaire_des_Monuments_Historiques_d'Alsace_(Livre) - page 460
  6. La_Neustadt_de_Strasbourg,_un_laboratoire_urbain_/_1871-1930,_éd._Lieux-Dits_(2017) - page 127
  7. documentaire SIP mission Neustadt juin 2013 [archive], lien cassé, vérifié le 17/6/2015
  8. Brochure sur l'Eglise Saint-Paul
  9. visite guidée de l'église à l’occasion des RDV de Neustadt le 24/05/2014 par Jean-Philippe Meyer, chercheur à la Région Alsace, service de l'inventaire du patrimoine
  10. Dictionnaire_des_Monuments_Historiques_d'Alsace_(Livre) - page 460
  11. itinerairesprotestants.fr [archive]
  12. Dictionnaire_des_Monuments_Historiques_d'Alsace_(Livre) - page 460
  13. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 923W658
  14. Mérimée_(site_internet) Notice Mérimée PA00085029 [archive] consulté le 19/12/2020


Sources et bibliographie

  • Églises de Strasbourg, textes de Suzanne Braun, photos de Jacques Hampé, éditions Oberlin, 2002.
  • Archives de la ville et de l'Eurométropole, Dossier Cote 923W657

Liens externes

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Lohner

2 months ago
Score 0
On peut consulter les plans de l' église sur le site " Technische Universität Berlin ¨ Architekturmuseum ¨

Wilfred HELMLINGER

24 months ago
Score 0
Merci Fabien, j'avais donc réussi ce que je croyais avoir raté !

Wilfred HELMLINGER

24 months ago
Score 0
Il faudrait changer la catégorie "place Eisenhower" en "place du Général Eisenhower". J'ai essayé de le faire, mais je crois que ma manoeuvre a échoué. Merci d'avance à qui saura le faire. Changer les adresses en rapport sera beaucoup plus simple ensuite.

Digito

24 months ago
Score 0

La place du Général Eisenhower existait apparemment déjà (peut être suite à ta manip)

J'ai simplement changé dans l'adresse le nom de la place (regarde mes modifs dans l'historique).

Il faudrait maintenant faire pareil pour ces adresses autres adresses :

https://www....(Strasbourg) [archive]

Fabien Romary

49 months ago
Score 0
Merci Wilfred pour ces recommandations et pour ta bienveillance

Wilfred HELMLINGER

49 months ago
Score 0
J'ai rajouté les cotes d'archives sur les dessins et plans, ayant pu vérifier qu'ils avaient été puisés dans l'événement "construction", où le numéro d'archive accompagnait le document. J'ai rajouté aussi la mention "dessin d'archive", comme je le fais toujours, histoire de rappeler qu'on profite d'un fonds extraordinaire, et que même si on paie des impôts pour cela, on en est redevable à un service de l'Etat ! J'en déduis une recommandation : si l'on fait migrer une photo d'archive d'un événement à l'autre, merci de toujours veiller à noter la cote sur la "carte d'identité" du document.

Wilfred HELMLINGER

49 months ago
Score 0
L'absence de cote accompagnant l'événement, ainsi que les dessins et plans est-elle un oubli ?

Anne-françoise auberger

49 months ago
Score 0
Dernière phase d'un long chantier : les travaux sur les marches et le parvis de l'église ont commencé.

Fabien Romary

49 months ago
Score 0

J'ai mis des photos de la loge de l'empereur, merci aux rendez vous de la Neustadt d'exister et d'avoir permis l'accès lors d'une visite hier. ça faisait une bonne année que je rêvais (oui vraiment!) de visiter cette loge et son escalier d'accès avec sa voûte décoré, je n'ai pas été déçu !

Les rendez vous de la Neustadt [archive] c'est encore ce dimanche... Programme via ce lien [archive].

Roland burckel

49 months ago
Score 0
l'objet noir installé dans la niche semble être une antenne-relais

Fabien Romary

49 months ago
Score 0
Tant qu'à faire j'ai modifié également sur wikipédia [archive] maintenant c'est bon. Merci Roland pour ta vigilance :)

Wilfred HELMLINGER

49 months ago
Score 0
Et pourtant, ils citent l'ouvrage de Suzanne Braun dans leurs sources ! Il écrivent 1882 au lieu de 1892. Simple coquille. Mais c'est donc qu'on n'est pas les seuls !

Roland burckel

49 months ago
Score 0
Pour info: l'erreur de date vient de WIKIPEDIA

Fabien Romary

49 months ago
Score 0
C'est modifié, merci Wilfred. Pour une adresse de cette importance c'est plus sérieux d'avoir une source fiable. Les adresses les plus connus sont aussi les plus consultés.

Wilfred HELMLINGER

49 months ago
Score 0
Il y a une erreur manifeste dans l'événement de la construction (le troisième événement) où il est écrit que "l'église a été édifiée de 1885 à 1892 ". Or, le concours d'architecture n'a été lancé qu'en 1889, la commande n'a été reçue par Louis Muller qu'en 1890, et le chantier ne s'est ouvert qu'en 1892. L'église fut achevé en 1896 et consacrée le 9 mai 1897. Il faudrait donc écrire que l'église a été édifiée de 1892 à 18971. Comme l'auteur des lignes sur notre site se réfère aussi à une source (DNA), je signale l'erreur par ce commentaire.

Jean-Daniel Lohner

49 months ago
Score 0
Classement Monumements Historiques pat arrete du 04 05 1998
  1. Eglises de Strasbourg, par Suzanne Braun, éd. Oberlin, 2002, page 182