Loading...

Personne:Sigmund Simmonds

From Archi-Wiki

Revision as of 15:02, 15 February 2020 by S R. (talk | contribs) (Adresses liées)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

Image principale
Date de naissance 11 février 1851
Date de décès 5 août 1913
Métier architecte


Biographie

Architecte et entrepreneur.

Il est né le 11.2.1851 à Hambourg, Allemagne1, fils d’un commerçant (Kaufmann)

Epoux de Berta Emilie Emma née Abel.

Il décède le 5.8.1913 à Strasbourg, à l’âge de 62 ans et 5 mois et demi (le déclarant au décès est Elsa Lurati née Simmonds, domiciliée boulevard Clémenceau (Steinring 42), à Strasbourg (et qui pourrait être une sœur du défunt). Il était de confession protestante 2.

Variante du patronyme : Simons, Simonds. Variantes de son prénom : - dans les annuaires de Strasbourg : Siegfried, Richard, Friedrich - dans l'Etat civil : Sigmund (on choisira donc celui-ci pour titrer sa biographie). La raison exacte de ces variations est inconnue.

En dehors de son acte de décès avec le prénom Sigmund, on peut le repérer à Strasbourg dans un acte d'état civil dès 1880 : il s'agit de l'acte de naissance de Leonore Clara, fille de Sigmund Simmonds, Bautechniker, domicilié Krutenau 22 et de Berthe Emilie Emma Abel. Deux garçons naîtront encore à Strasbourg de ce couple le 25.1.1884 et le 17.11.1886 (Julius Robert et Willÿ Bernhard Richard)

On le trouve, dans les annuaires de Strasbourg, indifféremment sous la rubrique professionnelle des architectes ou des entrepreneurs, ou les deux, Architekt et Bauunternehmer, jusqu'en 1912, inclus. Ses adresses sont alors successivement Züricherstrasse 39 (39 rue de Zurich), Mörschhauserstrasse 25, 9 (25, puis 9, rue Vauban), Sleidanstrasse 30 (30 rue Sleidan), Schwarzwaldstrasse 74 (74, avenue de la Forêt-Noire), et enfin Steinring 42 (42 boulevard Clémenceau), immeuble dont il pourrait très bien avoir été le maître d’œuvre, mais cela est à confirmer.

On lui doit des immeubles de rapport dans la rue de l'Observatoire, et en particulier au coin de l'avenue de la Forêt-Noire, ainsi que dans les rues Geiler, de Verdun, et Sleidan.

Adresses liées

Personnes liées

Références

  1. Sharam Hosseinabadi : « Un dictionnaire des Architectes et Entrepreneurs de Strasbourg (1824-1942) », in Metacult, cahier n° 5, février 2016, page 17
  2. Etat civil numérisé du Bas-Rhin-Adeloch

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.