Loading...

Personne:Albert Bernhardt

De Archi-Wiki

Révision datée du 1 février 2019 à 18:47 par Digito (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Image principale
Métier architecte



Biographie

Architecte

Architecte-ingenieur, dipl. E.N.T.S., situé 16a rue Kampmann, Strasbourg Neuhof, et 2 rue du Dragon (en-tête de papier à lettre) en 1935. A partir de 1939 et au moins jusqu'en 1953 on le trouve au n° 10, rue du Climont, Strasbourg Neudorf. Et au moins à partir de 1966, il se situe au n° 2, rue de la Fédération.

D’après Hosseinabadi, il serait né le 16.4.1898 à Bischheim, fils de André Bernhard, maçon et de Salomé Erb, tous deux de confession protestante. Mais ce renseignement de seconde main semble peu crédible pour plusieurs raisons : d’abord, le nom n’a pas la même orthographe (Bernhard, au lieu de Bernhardt), mais surtout, ce Albert Bernhard est décédé le 31.8.1951 à Strasbourg (mention en marge de son acte de naissance), alors que l’architecte Albert Bernhardt est encore actif dans les années 1960 !

On plaidera donc plutôt pour Albert Wilhelm Bernhardt né le 14.9.1909 à Strasbourg-Neuhof, fils de Albert Bernhardt, maçon et de Christiane Ottmar, tous deux de confession protestante.

Il épouse le 13.5.1937 (sans doute à Strasbourg) Jeanne Mathilde Glaesser (mention en marge de l’acte de naissance).

Mais ses date et lieu de décès ne sont pas mentionnés en marge de l’acte de naissance et ne sont donc pas connus.

On notera encore que la tombe de ses parents se trouve au cimetière Sud, qui est le plus ancien des cimetières du Neuhof, le faubourg où lui-même est né, ce qui est encore un argument pour l’identifier à l’architecte.

Il n’empêche que pour le moment, il n’est pas possible de trancher de façon absolument formelle. Même si l’option que nous proposons paraît la plus probable, elle reste cependant à être confirmée.

Adresses liées

Références


Sources

- Sharam Hosseinabadi : « Un dictionnaire des Architectes et Entrepreneurs de Strasbourg (1824-1942) », in Metacult, cahier n° 5, février 2016, page 9.

- Etat civil numérisé du Bas-Rhin-Adeloch.

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.