Loading...

Personne:Adolphe Sautier

From Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 5 décembre 1870
Date de décès 19 avril 1944
Métier architecte


Biographie

Architecte

"Adolphe" Virgile Célestin Sautier est né le 5.12.1870 à Guebwiller, fils de Virgile Célestin Sautier, architecte et de Anne Marie Joséphine Thérèse Sidler. Il est noté dans l'acte de naissance que le père, âgé de 25 ans, est prisonnier de guerre lorsque sa femme a accouché. Les origines familiales sont suisse et francomtoise.

Il fait ses études d’architecture à Munich et Beaux Arts à Paris. La tradition familiale rapporte qu’il vendait des journaux pour financer son école d’architecture. Après ses études, il s'installe à Strasbourg de 1895 à 1899.
De retour à Guebwiller, il habite d’abord rue Madame Adolphe, puis le château, c’est-à-dire l’actuelle école Daniel, son entreprise étant quant à elle située rue Théodore Deck. Il a deux fils, René et Pierre.

Durant l'occupation, son nom a été germanisé Adolph Sautter.
Il décède à la Libération le 19 avril 1944. Il est enterré à Guebwiller dans le caveau familial Sautier-Claudel.

Cet architecte est difficile à "suivre" dans les annuaires de Strasbourg, où il apparaît, puis "disparaît". En 1895, on sait qu'il dirige l'entreprise de constructions "Strassburger Gesellschaft". Ses adresses successives à Strasbourg sont, en 1896, le n° 17, rue des Bateliers (Schiffleutgasse 17 ), puis de 1898 à 1900 le n° 17, rue de Wissembourg (Weissenburgerstrasse 17 ).

Parmi ses constructions, on retiendra une belle villa au n° 10, rue du Général de Castelnau (1895), le n° 40 avenue des Vosges (1899), le n° 6 rue Wimpheling (1896)1, le n° 7, rue Wimpheling (1898), le n° 3 rue Paul Muller-Simonis (1898) et d'après le Dictionnaire Historique des rues de Strasbourg2, le n° 17 rue de Bischwiller (1897).

La commune de Guebwiller compte plusieurs exemples remarquables de maisons Art Nouveau :
- rue de la République, à côté de l'hôtel de ville de 1514, le 69 rue de la République, en 1900, au 104, la maison Novak construite en 1903, mais aussi le n° 22, le n° 79 et le n° 116
- rue Saint-Antoine, la Maison Dubich.

A Colmar, Adolphe Sautier "s'est illustré dans un Jugendstil teinté d'un éclectisme adapté aux souhaits de ses commanditaires", pour la Villa Boeschlin, 5 rue des Américains.

Adolphe Sautier a aussi excellé dans l'architecture usinière en faisant usage très tôt du béton armé lors de la construction du retordage de la rue de la Monnaie à Guebwiller (démoli).
A Guebwiller, il a également mené le démontage de la maison Welty implantée dans la Neuenbourg et le remontage rue de Reims.3

Adresses liées

Références

  1. le Dictionnaire Historique des Rues de Strasbourg (Livre) donne le 5, rue Wimpheling, mais il s'agit d'une erreur, car celui-ci n'existe pas
  2. Dictionnaire Historique des Rues de Strasbourg (Livre)
  3. Visite découverte, Sur les pas de l'architecte Adolphe Sautier, Mars 2011

Sources

- Site Communautés de communes de la région de Guebwiller [archive] , consulté le 4/08/16, l'architecture civile.

- Brochure proposée par l'Office du Tourisme de Guebwiller et des pays du Florival: [ http://www.documents-ccrg.fr/fichiers/livretspatrimoine/circuit-art-nouveau.pdf [archive], "Laissez vous conter l'Art Nouveau"]

- L'Héritage_de_l'art_Nouveau_dans_la_vallée_du_Rhin_Supérieur_(DVD-CD), DVD de 2013, Un des 40 petits films s'intéresse à Guebwiller et aux immeubles d'Adolphe Sautier. (une erreur dans le commentaire qui le qualifie d'architecte parisien, oubliant qu'il est né à Guebwiller...)

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.