Loading...

Difference between revisions of "Adresse:Usine Junkers (ancienne) (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
m (ponctuation superflu)
(Usine Junkers (ancienne))
 
Line 32: Line 32:
 
Le site est actuellement occupé par l'entreprise Schell, entreprise de travaux publics.
 
Le site est actuellement occupé par l'entreprise Schell, entreprise de travaux publics.
  
L'architecture du site, dessinée par un architecte s'est sans doute inspirée par les doctrines fonctionnalistes de [[wikipedia:fr:Bauhaus|l'école du Bauhaus]].
+
L'architecture du site est sans doute inspirée par les doctrines fonctionnalistes de [[wikipedia:fr:Bauhaus|l'école du Bauhaus]].
  
 
<gallery>
 
<gallery>

Latest revision as of 18:43, 8 June 2020

33 rue du Maréchal-Lefèbvre

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1941
Architecte  Herbert Rimpl
Structure Bâtiment industriel / Usine
Courant architectural Bauhaus

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 14/1/1993
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Usine Junkers (ancienne)

Date 1941
Architecte  Herbert Rimpl

L'important site industriel de l'usine d'automobiles d'Emile Mathis, à Strasbourg-Meinau, remontant à 1911, est réquisitionné dès le début de la Deuxième Guerre mondiale par la firme Junkers Flugzeug & Motorwerke AG, l'un des principaux constructeurs aéronautiques d'Allemagne1,2.

"Pour la production et la révision de moteurs de bombardiers et d'avions de chasse, deux ensembles de Prüfstand "bancs d'essais" sont construits à partir de 1941"1. Ils doivent être insonorisés et ouverts pour l'évacuation des gaz, ce qui explique la construction de vingt-quatre tours de 12 mètres de hauteur tapissées d'un revêtement de briques creuses pour assourdir les bruits et évidées en leur sommet. Ses dirigeants demandent à un architecte réputé pour le fonctionnalisme de ses constructions, Herbert Rimpl, de construire des bâtiments spéciaux pour tester les moteurs d'avion. Le bâtiment 1 (Werk M), le seul achevé, survit aux bombardements de mai et août 1944, et les douze bancs d'essais, chacun comportant deux tours rectangulaires ouvertes, sont utilisés jusqu'en 1951 par l'Arsenal de l'Aéronautique3, basé à Châtillon-sous-Bagneux (92), le reste de l'ancienne usine Mathis étant occupé par les automobiles Citroën.

"Le deuxième ensemble de bancs d'essais, demeuré inachevé, a été récemment démoli, comme les deux tours de refroidissement qui complétaient l'installation. Les bancs d'essais subsistants sont occupés depuis 1978 par une entreprise de location d'engins de travaux publics1,4.

Le site est actuellement occupé par l'entreprise Schell, entreprise de travaux publics.

L'architecture du site est sans doute inspirée par les doctrines fonctionnalistes de l'école du Bauhaus.

Usine Junkers Flugzeug und Motorenwerke A.G1

Date 14/1/1993

Inscrit sur l'inventaire des Monuments Historiques : le 14 janvier 1993

Le "bâtiment achevé abritant les bancs d’essais et d’entretien de moteurs d’avions" (en totalité)

Seconde vie pour les sapins ?

Date 30/10/2012

L'entreprise Schell qui participe au montage/démontage du grand sapin de la place Kléber, conserve depuis dix ans les troncs des sapins "déchus". Ces troncs sont plantés en rang d’oignon sur la parcelle de l'ancienne Usine Junkers.

L'entreprise envisage un jour de faire tailler les troncs par un sculpteur. Une seconde vie pour les sapins ?5

Construction

Date 22/2/2013

La transformation en zone artisanale de l'ancienne usine se poursuit6.


Références

  1. a, b, c et d Historique d'après le site du ministère de la culture [archive], consulté le 5/6/2020
  2. Strasbourg Magazine n° 242/Mai 2013
  3. DNA du 22-2-2013 [archive]
  4. Strasbourg Magazine n° 242/Mai 2013
  5. DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace (journal quotidien) - dna du 30/10/2012 [archive]
  6. DNA (site internet) DNA du 22/2/2013 [archive]

Lien externe

- Usine Heinich List à Rhinau [archive], construit à la même période (1941-1942), dans le style Bauhaus

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Archigeek

one month ago
Score 0
Ce bâtiment fait partie du circuit de visite de la Meinau édité par la ville de Strasbourg et qu'on peut consulter sur ce lien : https://www....d2700addfa23 [archive]

Aw2mw bot

34 months ago
Score 0
Il y a une image intéressante ici [archive], site web du ministère de la culture.