Loading...

Difference between revisions of "Adresse:Temple Luthérien (Romanswiller)"

From Archi-Wiki
m (Remplacement de texte — « File: » par « Fichier: »)
m (Temple Luthérien)
Line 14: Line 14:
 
|date = 14/3/2017
 
|date = 14/3/2017
 
}}
 
}}
Historique : Le village, en 1489, est devenu propriété de la ville libre de Strasbourg, ce qui explique son passage précoce à la Réforme dès 1526, et cela malgré l'opposition du châtelain Eucaire Bock d'Erlenburg qui refusait de payer le traitement du pasteur, prétextant que les revenus de la cure étaient destinés à assurer la messe. Après les tribulations de la guerre de Trente Ans, le simultaneum fut imposé dans l'église en 1690. Il dura jusqu'à la prise en service de la nouvelle église catholique en 1899. Certains éléments du lieu de culte protestant donnent à penser que la tour serait du XIIe siècle. La nef, reconstruite en 1611, avant d' être modifié au XVIIIe et XIXe dans un style néo-roman. Il a été fortement remanié en 1900, il est élargi et agrandi par les architectes Heinrich et Weigand. L'orgue est sorti des ateliers Stiehr-Mockers en 1843.
+
Historique : Le village, en 1489, est devenu propriété de la ville libre de Strasbourg, ce qui explique son passage précoce à la Réforme dès 1526, et cela malgré l'opposition du châtelain Eucaire Bock d'Erlenburg qui refusait de payer le traitement du pasteur, prétextant que les revenus de la cure étaient destinés à assurer la messe. Après les tribulations de la guerre de Trente Ans, le simultaneum fut imposé dans l'église en 1690. Il dura jusqu'à la prise en service de la nouvelle église catholique en 1899. Certains éléments du lieu de culte protestant donnent à penser que la tour serait du XIIe siècle. La nef, reconstruite en 1611, avant d' être modifiée au XVIIIe et XIXe dans un style néo-roman. Elle a été fortement remaniée en 1900, et élargie et agrandie par les architectes Heinrich et Weigand. L'orgue est sorti des ateliers Stiehr-Mockers en 1843.
  
Sources consultés :
+
Sources consultées :
  
 
- Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin (page 1553)
 
- Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin (page 1553)
Line 30: Line 30:
 
|date = 14/3/2017
 
|date = 14/3/2017
 
}}
 
}}
Une reproduction du retable de Montbéliard est visible dans cette église.<ref> [http://c.dna.fr/religions/2017/03/12/plein-feu-sur-un-retable-atypique DNA du 12/3/2017]</ref>
+
Une reproduction du retable de Montbéliard est visible dans cette église.<ref>[http://c.dna.fr/religions/2017/03/12/plein-feu-sur-un-retable-atypique DNA du 12/3/2017]</ref>
  
L’original du retable est visible au musée d’art et d’histoire de Vienne. Son jumeau (160 tableaux), sorti très certainement du même atelier, est exposé au [https://de.wikipedia.org/wiki/Herzogliches_Museum_Gotha Herzoglichesmuseum] de Gotha, en Thuringe (ex Allemagne de l’Est). Une reproduction « plus chic » existe dans l’église protestante de Montbéliard ; une autre dans l’église protestante de Romanswiller. En 2011-2012, alors qu’il était encore pasteur dans la région parisienne, Marc Frédéric Muller s’est procuré les négatifs des 157 tableaux pour recréer lui-même le retable. À l’échelle 1, et sur des pieds mobiles. La réplique l’a suivi dans son déménagement dans le Bas-Rhin voilà six mois.<ref> [http://c.dna.fr/loisirs/2017/03/12/un-original-un-jumeau-et-des-repliques DNA du 12/3/2017]</ref>
+
L’original du retable est visible au musée d’art et d’histoire de Vienne. Son jumeau (160 tableaux), sorti très certainement du même atelier, est exposé au [https://de.wikipedia.org/wiki/Herzogliches_Museum_Gotha Herzoglichesmuseum] de Gotha, en Thuringe (ex Allemagne de l’Est). Une reproduction « plus chic » existe dans l’église protestante de Montbéliard ; une autre dans l’église protestante de Romanswiller. En 2011-2012, alors qu’il était encore pasteur dans la région parisienne, Marc Frédéric Muller s’est procuré les négatifs des 157 tableaux pour recréer lui-même le retable. À l’échelle 1, et sur des pieds mobiles. La réplique l’a suivi dans son déménagement dans le Bas-Rhin voilà six mois.<ref>[http://c.dna.fr/loisirs/2017/03/12/un-original-un-jumeau-et-des-repliques DNA du 12/3/2017]</ref>
  
 
'''Lien externe''':
 
'''Lien externe''':
Line 38: Line 38:
 
- [http://www.toutmontbeliard.com/2016/07/20/le-retable-de-montbeliard-de-retour-au-temple-saint-martin/ ToutMonbéliard]
 
- [http://www.toutmontbeliard.com/2016/07/20/le-retable-de-montbeliard-de-retour-au-temple-saint-martin/ ToutMonbéliard]
  
-[http://boroillot.free.fr/retable.html Rétable de Montbéliard]
+
-[http://boroillot.free.fr/retable.html Rétable de Montbéliard]
  
 
<gallery>
 
<gallery>

Revision as of 16:33, 25 June 2020

rue des Eglises

Image principale
Chargement de la carte...
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Temple Luthérien

Date 14/3/2017

Historique : Le village, en 1489, est devenu propriété de la ville libre de Strasbourg, ce qui explique son passage précoce à la Réforme dès 1526, et cela malgré l'opposition du châtelain Eucaire Bock d'Erlenburg qui refusait de payer le traitement du pasteur, prétextant que les revenus de la cure étaient destinés à assurer la messe. Après les tribulations de la guerre de Trente Ans, le simultaneum fut imposé dans l'église en 1690. Il dura jusqu'à la prise en service de la nouvelle église catholique en 1899. Certains éléments du lieu de culte protestant donnent à penser que la tour serait du XIIe siècle. La nef, reconstruite en 1611, avant d' être modifiée au XVIIIe et XIXe dans un style néo-roman. Elle a été fortement remaniée en 1900, et élargie et agrandie par les architectes Heinrich et Weigand. L'orgue est sorti des ateliers Stiehr-Mockers en 1843.

Sources consultées :

- Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin (page 1553)

- site http://fleury2.free.fr [archive], consulté le 19/03/2017

Rétable1

Date 14/3/2017

Une reproduction du retable de Montbéliard est visible dans cette église.2

L’original du retable est visible au musée d’art et d’histoire de Vienne. Son jumeau (160 tableaux), sorti très certainement du même atelier, est exposé au Herzoglichesmuseum [archive] de Gotha, en Thuringe (ex Allemagne de l’Est). Une reproduction « plus chic » existe dans l’église protestante de Montbéliard ; une autre dans l’église protestante de Romanswiller. En 2011-2012, alors qu’il était encore pasteur dans la région parisienne, Marc Frédéric Muller s’est procuré les négatifs des 157 tableaux pour recréer lui-même le retable. À l’échelle 1, et sur des pieds mobiles. La réplique l’a suivi dans son déménagement dans le Bas-Rhin voilà six mois.3

Lien externe:

- ToutMonbéliard [archive]

-Rétable de Montbéliard [archive]

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Fabien Romary

34 months ago
Score 0

Roland, tu as ajouté une source internet sans ajouter la date de consultation. D'autre part tu avais mis simplement "1" hors pour le lecteur moyen c'est incompréhensible. Il faut préciser que c'est un site, c'est pourquoi j'ai mis de façon explicite "2". Evidemment on peut toujours mieux faire.

D'autre part tu as ajoutés deux photos sans préciser le nom de l'auteur alors qu'il était bien indiqué sur le site (Évelyne Will-Muller, avec les droits "tout droit réservé"). Bien faire attention donc.

Jean-Daniel, vous avez ajouté la source "Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin (page 1553)" a la fin mais il est préférable de mettre la source au milieu du texte exactement ou se trouve vos ajouts pour éviter de mélanger les sources et donc de compliquer la tâche au lecteur.