Loading...

Difference between revisions of "Adresse:Observatoire astronomique (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
m (Autres vues sur cette adresse)
 
Line 44: Line 44:
 
|architecte = Hermann Eggert
 
|architecte = Hermann Eggert
 
}}
 
}}
 +
 +
=== Genèse du projet d'observatoire astronomique de Strasbourg ===
 +
 +
L'architecte Herrman Eggert n'ayant pas d'exemple précis sur lesquels se fonder pour construire le nouvel observatoire, il se fait assister par des professeurs qui sont les véritables prescripteurs du projet<ref name="Neustadt">{{Source|La_Neustadt_de_Strasbourg,_un_laboratoire_urbain_/_1871-1930,_éd._Lieux-Dits_(2017)}} - page 99</ref>.
 +
 +
C'est le jeune astronome [[wikipedia:fr:August_Winnecke|August Winnecke]] qui sera appelé pour concevoir un observatoire moderne à Strasbourg. Celui ci s'inspire de l'observatoire de Poulkovo près de Saint-Pétersbourg où il a accompli une partie de sa formation. Winnecke fournira des directives précises à l'architecte Herrmann Eggert<ref name="Neustadt"/>.
 +
 +
Traditionnellement les observatoires réunissent toutes les activités dans un seul bâtiment, mais pour Strasbourg l'architecte suit en partie l'exemple russe. Ainsi trois bâtiments sont conçus et réunis au sein d'un parc. On trouve le bâtiment principal de l'observatoire, [[Adresse:Planétarium_et_Petits_Méridiens_(Strasbourg)|un second observatoire]] et la [[Adresse:11a_rue_de_l'Université_(Strasbourg)|maison du directeur]] (et des employés)<ref name="Neustadt"/>. Les trois bâtiments sont reliés par des passages couverts.
 +
 +
=== Observatoire astronomique (bâtiment principal) ===
 +
 
Ce bâtiment de l'observatoire, relié au  [[Adresse:Planétarium_et_Petits_Méridiens_(Strasbourg)|Planétarium et Petits Méridiens ]] et à la [[Adresse:11a_rue_de_l'Université_(Strasbourg)|maison des employés]] par un passage couvert, fait partie d'un ensemble construit par l'architecte Hermann Eggert entre 1877 et 1881<ref>{{source|Strassburg und seine Bauten (Livre)}} - Architekten- und Ingenieur-Verein für Elsass-Lothringen, ''Strassburg und seine Bauten'', Strasbourg, K. J. Trübner, 1894, p.471 à 477</ref>.
 
Ce bâtiment de l'observatoire, relié au  [[Adresse:Planétarium_et_Petits_Méridiens_(Strasbourg)|Planétarium et Petits Méridiens ]] et à la [[Adresse:11a_rue_de_l'Université_(Strasbourg)|maison des employés]] par un passage couvert, fait partie d'un ensemble construit par l'architecte Hermann Eggert entre 1877 et 1881<ref>{{source|Strassburg und seine Bauten (Livre)}} - Architekten- und Ingenieur-Verein für Elsass-Lothringen, ''Strassburg und seine Bauten'', Strasbourg, K. J. Trübner, 1894, p.471 à 477</ref>.
  
Herrman Eggert s'inspire des églises à plan central de la Renaissance Italienne.
+
Herrman Eggert s'inspire des églises à plan centré de la Renaissance Italienne.
  
 
La construction pour la partie métallique est due à l'ingénieur Zimmermann.
 
La construction pour la partie métallique est due à l'ingénieur Zimmermann.
  
L'observatoire de Bamberg en Bavière (Dr.-Remeis-Sternwarte)<ref>{{source|Wikipedia (site internet)}} [https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Dr.-Remeis-Sternwarte_(Bamberg) Illustrations de l'observatoire de Bamberg sur Wikimedia Commons], consulté le 6/1/2020</ref> a été conçu en 1888-1889  sur le modèle de celui de Strasbourg par les architectes Hermann Eggert et [[Personne:Max_Issleiber|Max Issleiber]]<ref>[https://books.google.fr/books?id=O3qPVgfaF50C&pg=PA161&lpg=PA161&dq=issleiber+bamberg+sternwarte&source=bl&ots=OtyXcwtQM7&sig=ACfU3U0dbOXvx8sI0DSB8m8DgthxK0wlAw&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwi66YW5vO_mAhUUAWMBHSBjDI0Q6AEwAXoECBQQAQ#v=onepage&q=issleiber%20bamberg%20sternwarte&f=false Wolfschmidt (Gudrun), ''Astronomisches Mäzenatentum'' (Patronage of astronomical observatories). Proceedings des Symposiums an der Kuffner-Sternwarte in Wien, 7.-9. Oktober 2004: "Astronomisches Mäzenatentum in Europa" Nuncius Hamburgensis - Beiträge zur Geschichte der Naturwissenschafften, Band 11. Norderstedt bei Hamburg: Books on Demand 2008, p.161] , version numérique consultée le 6/1/2020</ref>.
+
L'observatoire de Bamberg en Bavière (Dr.-Remeis-Sternwarte)<ref>{{source|Wikipedia (site internet)}} [https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Dr.-Remeis-Sternwarte_(Bamberg) Illustrations de l'observatoire de Bamberg sur Wikimedia Commons], consulté le 6/1/2020</ref> a été conçu en 1888-1889  sur le modèle de celui de Strasbourg par les architectes Hermann Eggert et [[Personne:Max_Issleiber|Max Issleiber]]<ref>[https://books.google.fr/books?id=O3qPVgfaF50C&pg=PA161&lpg=PA161&dq=issleiber+bamberg+sternwarte&source=bl&ots=OtyXcwtQM7&sig=ACfU3U0dbOXvx8sI0DSB8m8DgthxK0wlAw&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwi66YW5vO_mAhUUAWMBHSBjDI0Q6AEwAXoECBQQAQ#v=onepage&q=issleiber%20bamberg%20sternwarte&f=false Wolfschmidt (Gudrun), ''Astronomisches Mäzenatentum'' (Patronage of astronomical observatories). Proceedings des Symposiums an der Kuffner-Sternwarte in Wien, 7.-9. Oktober 2004: "Astronomisches Mäzenatentum in Europa" Nuncius Hamburgensis - Beiträge zur Geschichte der Naturwissenschafften, Band 11. Norderstedt bei Hamburg: Books on Demand 2008, p.161] , version numérique consultée le 6/1/2020</ref>.
  
 
<gallery>
 
<gallery>
Line 115: Line 126:
 
== Lien externe ==
 
== Lien externe ==
 
* [http://jardin-sciences.unistra.fr/planetarium/ Site officiel du Planetarium de Strasbourg]
 
* [http://jardin-sciences.unistra.fr/planetarium/ Site officiel du Planetarium de Strasbourg]
* Pour en savoir plus sur les allégories, [http://judrand.com/Strasbourg_mascarons/116b-observatoire.html voir ce site.] (lien coupé, vérifié le 07/11/2019)
+
* Pour en savoir plus sur les allégories, [http://judrand.com/Strasbourg_mascarons/77-observatoire.html voir le site Judrand.com]
 
* Pour en savoir plus, voir le site [http://www.hp-physique.org/OBSERVATOIRE/ Histoire et Patrimoine] (lien coupé, vérifié le 16/7/2017)
 
* Pour en savoir plus, voir le site [http://www.hp-physique.org/OBSERVATOIRE/ Histoire et Patrimoine] (lien coupé, vérifié le 16/7/2017)

Latest revision as of 20:06, 30 June 2020

11 rue de l' Université

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1877 à 1881
Architecte  Hermann Eggert
Structure Bâtiments publics

Date de rénovation 1996

Date de extension 1999
Architecte  Roland Hoenner
Courant architectural contemporain
Consultez les 3 actualités de l'adresse


Historique

Date 1673-1826

Strasbourg connaît son premier observatoire en 1673 au sommet de la tour de la porte de l'Hôpital.

En 1826 il est transféré dans l'hospice des enfants trouvés, rue de l'académie.

Observatoire astronomique ou Grand Equatorial

Date 1877 à 1881
Architecte  Hermann Eggert


Genèse du projet d'observatoire astronomique de Strasbourg

L'architecte Herrman Eggert n'ayant pas d'exemple précis sur lesquels se fonder pour construire le nouvel observatoire, il se fait assister par des professeurs qui sont les véritables prescripteurs du projet1.

C'est le jeune astronome August Winnecke qui sera appelé pour concevoir un observatoire moderne à Strasbourg. Celui ci s'inspire de l'observatoire de Poulkovo près de Saint-Pétersbourg où il a accompli une partie de sa formation. Winnecke fournira des directives précises à l'architecte Herrmann Eggert1.

Traditionnellement les observatoires réunissent toutes les activités dans un seul bâtiment, mais pour Strasbourg l'architecte suit en partie l'exemple russe. Ainsi trois bâtiments sont conçus et réunis au sein d'un parc. On trouve le bâtiment principal de l'observatoire, un second observatoire et la maison du directeur (et des employés)1. Les trois bâtiments sont reliés par des passages couverts.

Observatoire astronomique (bâtiment principal)

Ce bâtiment de l'observatoire, relié au Planétarium et Petits Méridiens et à la maison des employés par un passage couvert, fait partie d'un ensemble construit par l'architecte Hermann Eggert entre 1877 et 18812.

Herrman Eggert s'inspire des églises à plan centré de la Renaissance Italienne.

La construction pour la partie métallique est due à l'ingénieur Zimmermann.

L'observatoire de Bamberg en Bavière (Dr.-Remeis-Sternwarte)3 a été conçu en 1888-1889 sur le modèle de celui de Strasbourg par les architectes Hermann Eggert et Max Issleiber4.

Rénovation

Date 1996


Le 27 juin 1996 a été inauguré la rénovation de la grande coupole et du bâtiment.

Des générations d'astronomes ont travaillé sous cette coupole jusqu'à ce que après la seconde guerre mondiale, la pollution atmosphérique et lumineuse ait mis un terme aux recherches scientifiques. Les amateurs astronomes ont pris le relais, ont bichonné ce "canon de lumière" long de 7 mètres, qui, à ses origines comptait parmi les plus puissant instrument en Europe5.

Extension

Date 1999
Architecte  Roland Hoenner

Extension de chaque côté de l'édifice, très typé années 1970.

On a eu le souci de trouver quelque chose en harmonie avec l'environnement. D'où ces cubes de verre et d'aluminium miroitant la frondaison des arbres du jardin botanique.

Toute construction en dur étant interdite dans l'enceinte de l'Observatoire, le conservateur des Monuments Historiques a néanmoins autorisé le recours à une architecture à structure métallique n'ayant pas de "liaisons rigides" au bâtiment centenaire. "Pour l'accès intérieur aux nouvelles ailes, on a seulement transformé quatre fenêtres en portes."6

Autres vues sur cette adresse

Références

Lien externe

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Digito

7 months ago
Score 0

Je publie ici ce message reçu par mail pour des recherches & vérifications ultérieurs (avis pour ceux qui en ont le temps ou la compétence) : " Selon le magazine Minerva https://arch...oog_djvu.txt [archive] l'Observatoire de Strasbourg aurait été bâti par Eggert avec la collaboration de Max Issleiber. Voici l'extrait tel quel, pour que vous puissiez l'appeler :

H. Eggert u. Max Issleiber 1888, eröffnet am 24. Okt. 1889.

Cordialement,

Jean Vermeil"

S R.

5 months ago
Score 0
Après quelques recherches, il s'avère que c'est l'observatoire de Bamberg en Bavière, achevé en 1889, qui a été conçu par Eggert et Issleiber (voir fiche).

Hervé Wozniak

34 months ago
Score 0
Les extensions ne datent pas de 1970. Elles ont été inaugurées en 1999. Elles sont dues à l'architecte Roland Hoenner (voir article DNA du 30 janvier 1999).

Jean-Daniel Lohner

34 months ago
Score 0
L'architecte de ce bâtiment est H. Eggert