Hauptmenü öffnen

Archi-Wiki β

Institut de Géologie (Strasbourg)

1 rue Blessig

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1887 à 1890
Architecte  Max Issleiber
Structure Bâtiments publics

Date de extension 1969 à 1970
Architecte  Bertrand Monnet
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Institut de Géologie1

Date 1887 à 1890
Architecte  Max Issleiber

L'Institut de Minéralogie construit de 1887 à 1890 est un grand bâtiment carré à deux cours centrales, dû aux architectes M. Münchhoff et M. Issleiber. Tout est rectiligne à part quelques fenêtres au deuxième niveau et le portail axial à colonnes 2.

La conception initiale du projet est due à Max. Münchhoff, architecte de l'Université, avec la collaboration des professeurs Benecke, Bücking et Cohen, dont les apports ont bénéficié en totalité à l'architecte Max Issleiber ("Die ersten Skizzen zum Neubau wurden von M.Münchhoff im benehmen mit den Professoren Benecke, Bücking und Cohen aufgestellt. Mit der Ausarbeitung derselben und der Bauleitung wurde M. Issleiber betraut")3.

Le bâtiment abritait au départ l'Institut de minéralogie et de géologie.

Au rez de chaussée se trouvait l'institut de pétrographie et de géologie, au 1er étage la minéralogie et au 2ème étage la paléontologie3.

L'édifice comporte de nos jours en plus de l'Institut de Géologie, des salles d'expositions de paléontologie et minéralogie qu'on trouve également sous la dénomination de "Musée de Minéralogie".


Incendie et Extension

Date 1969 à 1970
Architecte  Bertrand Monnet


Un incendie a eu lieu le soir du 8 février 1967 dans les combles de l'institut de géologie. Le toit et une partie du dernier étage ont été détruits, ainsi qu'une partie des collections de fossiles.

Les géologues trouvent refuge pendant quatre ans dans l'Institut de botanique qui vient de déménager.

Le haut du bâtiment est reconstruit en rajoutant un troisième étage en 1969 - 19704,5.

Les travaux d'extensions sont confiés à l'architecte Bertrand Monnet.

L'extension fait gagner 1500 M2 de surface.


Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 651W37
  2. Cahiers alsaciens d'archéologie, d'art et d'histoire, tome XXXIII, Strasbourg, 1990
  3. a et b Strasburg und Seine Bauten, Strasbourg, 1894, pages 477 à 481
  4. DNA du 8/2/2017 [archive]
  5. Présence de Strasbourg (Livre), juillet 1970

Annexes