Loading...

Difference between revisions of "Adresse:Hôtel du gouverneur militaire (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
(Révision du 4/10/2010 à 15h23 importée depuis Archi-Wiki)
(Révision du 4/10/2010 à 15h24 importée depuis Archi-Wiki)
Line 28: Line 28:
 
|architecte = Georges Michel Muller;Joseph Massol
 
|architecte = Georges Michel Muller;Joseph Massol
 
}}
 
}}
François-Marie Gayot fait l'acquisition en 1743 de cette parcelle, ainsi que d'autres contiguë, en vue d'agrandir sa propriété.
+
François-Marie Gayot fait l'acquisition en 1743 de cette parcelle, ainsi que d'autres contiguës, en vue d'agrandir sa propriété.
  
 
Hôtel des Deux Ponts ou Hôtel du Gouverneur
 
Hôtel des Deux Ponts ou Hôtel du Gouverneur

Revision as of 00:26, 30 August 2017

place Broglie, 13 rue Brûlée

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1754 à 1755
Architecte Georges Michel Muller
Joseph Massol
Structure Hôtel particulier
Courant architectural régence

Classement Monument Historique 1/4/1921
Consultez les 5 actualités de l'adresse


Construction

Date 1754
Architecte Georges Michel Muller
Joseph Massol

François-Marie Gayot fait l'acquisition en 1743 de cette parcelle, ainsi que d'autres contiguës, en vue d'agrandir sa propriété.

Hôtel des Deux Ponts ou Hôtel du Gouverneur

L'hôtel dispose d'une entrée principale rue Brûlée (coté cour) et d'un jardin visible mais non accessible depuis la place Broglie.

1921

restaurations

Références

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Joël DURAND

24 months ago
Score 0

La propriété qui se situe à l'emplacement de l'actuel Hôtel du Gouverneur militaire est mentionnée dès 1385 comme appartenant à Jean de Müllenheim-Raichenberg. Elle changea maintes fois de propriétaires jusqu'en 1743, où François-Marie Gayot en fait l'acquisition. Arrondissant sa propriété par l'achat de parcelles contiguës, il fait reconstruire l'hôtel en 1754. Il cède sa demeure en 1770 au duc Christian IV de Deux-Ponts, qui l'achète pour ses deux neveux Charles-Auguste et Maximilien-Joseph.

Ce dernier, est colonel-propriétaire du régiment d'Alsace, au service de la France. En 1780, il a l'entière propriété de l'Hôtel qu'il fait magnifiquement décorer. De 1804 jusqu'à aujourd'hui, c'est la résidence du Gouverneur militaire de Strasbourg, excepté lors des périodes d'annexion allemandes. (source Seyboth)