Loading...

Gaz de Strasbourg (Strasbourg)

From Archi-Wiki

Revision as of 20:06, 29 August 2017 by Wilfred HELMLINGER (talk | contribs) (Révision du 12/09/2015 à 13h41 importée depuis Archi-Wiki)

1-3-5 rue des Bonnes Gens, 13-14-15 Place des Halles

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1931 à 1933
Architecte Gustave Oberthur
Sculpteur Alfred Marzolff
Structure Immeuble
Courant architectural art décoratif
mouvement moderne

Date de construction 1997
Architecte Georges Heintz

Date de ravalement 2005
Consultez les 2 actualités de l'adresse


Gaz de Strasbourg12

Date 1931 à 1933
Architecte Gustave Oberthur
Sculpteur Alfred Marzolff

Construction :

La demande d’autorisation de construction a été déposée le 06 juillet 1931 par le Gaz de Strasbourg. L’architecte est Gustave Oberthur, tandis que les entreprises E.Züblin & Cie et Perrière & Cie s’occupent des calculs statiques. Une note datée du 28 août 1931 explique que les plans des façades du bâtiment ont été soumis à l’examen de la Commission des Beaux-Arts, dont l’architecte Oberthur est un membre. Les plans des façades, datés de mai 1931, portent la mention des matériaux utilisés pour la construction. Sur une parcelle en V, les façades ont donc été érigées en pierre de taille artificielles claires, avec un crépi terranova et une couverture en dallage et zinc.

Le bâtiment dispose d’un sous-sol, d’un rez-de-chaussée et de cinq étages. Concernant l’organisation des étages, les plans, datés d’avril 1931, indiquent que le rez-de-chaussée abrite un magasin de vente dans l’angle, mais aussi cinq autres magasins, dont un magasin de réserve, ainsi qu’un atelier, un garage et des WC. Le premier étage est principalement occupé par des bureaux, mais aussi par un atelier de réparation et le service comptabilité de l’entreprise. Le deuxième étage comprend des locaux du Gaz de Strasbourg dont la fonction n’est pas précisée, ainsi que deux appartements, respectivement de quatre et trois pièces. Le troisième étage abrite des bureaux au niveau de l’angle, ainsi que quatre logements sur les espaces latéraux. Ces logements se divisent de la façon suivante : un appartement de cinq pièces, deux appartements de quatre pièces et un appartement de trois pièces. Le quatrième étage est occupé par des bureaux, des terrasses ainsi que trois appartements de trois pièces. Au cinquième étage se trouvent des bureaux, des mansardes, deux appartements de quatre pièces ainsi que des terrasses.

Concernant l’échelonnement des travaux, la réception du gros-œuvre a lieu en juillet 1932. La même année, un avis favorable de la mairie est retourné suite à la demande d’installer deux ascenseurs et deux monte-charges dans l’enceinte du bâtiment. La réception finale a lieu en 1933. Le 4 décembre 1945, une demande de certificat de sinistré est déposée car de légers dégâts occasionnés par le bombardement aérien du 11 août 1944 ont endommagé l’immeuble situé 13 place des Halles.

Cet immeuble, construit sur le terrain de l'ancien site du Gaz au Marais Vert, est racheté par la municipalité de Jacques Peirotes. En 1970 le bail emphytéotique arrive à expiration et les bâtiments doivent revenir à la Ville, mais selon le dossier 815W143 des Archives municipales, des pourparlers sont toujours en cours en 1975.

En 2010 la ville envisageait de le vendre à son principal occupant GDS (DNA 19/2/2010)

Description :

Cet édifice Arts Déco à la façade presque cubiste3 mêle plusieurs influences architecturales tout en privilégiant les effets de géométrie. La partie supérieure de la façade de la rue des Bonnes Gens semble pliée en accordéon et ce plissement rappelle certaines constructions parisiennes de l'architecte Marcel Hennequet dans les années 1930, comme l'immeuble situé 11 place Adolphe Cherioux à Paris [archive]

Les sculptures sont de Marzolff (jeune femme apportant la lumière, 1932).4

Sources des informations sur cet immeuble [archive] (lien cassé)

1997

2005

Références

  1. Balades Strasbourgeoises (Livre)
  2. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 815W142, 815W143
  3. Balades strasbourgeoises
  4. artnouveau.pagesperso-orange.fr [archive] consulté le 14/01/2015. Et Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, Ed. 2002, page 117

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

24 months ago
Score 0
Je n'ai rien mis de neuf, si ce n'est une photo de la belle façade plissée à l'angle de la rue de Sébastopol et de la rue des Bonnes gens, que je me suis permis de sélectionner comme image principale. Je trouve cette adresse particulièrement bien documentée en textes et photos. Seul bémol : les quelques photos non légendées qui parsèment les événements. On trouve ainsi pas moins de quatre fois un gros plan d'un portail monumental, avec le numéro 14 visible, mais aucune légende, et on se demande même où il se trouve, car il ne se trouve pas à l'angle, ça c'est sûr...

Fabien Romary

24 months ago
Score 0

Je suis assez horrifié de lire sur la plaquette des journées du patrimoine (voir ce PDF [archive], ou ce lien [archive]) que "Cet immeuble post-moderniste fut construit en 1933". L'erreur ?

Il ne peut pas s'agir d'un immeuble post-moderne puisqu'il a été construit en 1933, il est donc au mieux moderniste mais pas post-moderniste.

Horrifié parce que la source de cette erreur pourrait être... Archi-Strasbourg ! Je dois ici faire un méa-culpa.

En effet après avoir vu cette erreur dans la plaquette j'ai consulté Archi-Strasbourg. J'ai ainsi pu constater que j'avais moi même qualifié cet immeuble de post-moderniste en citant toutefois une source dont le lien est cassé (voir l'historique des modifications de cette fiche [archive]). A l'époque (2004) j'ignorais ce qu'était un immeuble post-moderne, j'ai donc dû simplement recopier ce style après l'avoir lu dans la source d'origine. Je ne penses pas avoir donné cette adjectif gratuitement. Impossible de vérifier puisque la source n'existe plus.

Le post-modernisme est précédé du suffixe "post" qui signifie "après". Le post-modernisme succède au mouvement moderne [archive], on trouve des immeubles de ce style à Strasbourg à partir de la fin des années 1970 (selon les régions/pays cela peut être un peu avant). Voir un article sur le post-modernisme sur wikipédia [archive].

En attendant pour rétablir un peu d'ordre sur Archi-Strasbourg j'ai corrigé la fiche en citant les Balades strasbourgeoises édité par l'office de tourisme qui qualifie ainsi l'immeuble : "Édifice Arts Déco à la façade presque cubiste.1". Espérons que l'année prochaine la plaquette des journées du patrimoine sera corrigé :)

Aw2mw bot

24 months ago
Score 0

Il est intéréssant de noter que Gaz de Strasbourg n'est pas le seul occupant de l'immeuble.

On y trouve également la Générale d'Installations Energétiques (filiale de Gaz de Strasbourg), un magasin de mariages et le siège de la compagnie des taxis Taxi 13.
  1. Balades strasbourgeoises