Loading...

Difference between revisions of "Adresse:Eglise Saint-Maurice (catholique) (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
(Œuvre contemporaine)
(Œuvre contemporaine)
Line 102: Line 102:
 
[[Fichier:Vue de la nef vers le coeur avec l'oeuvre de Sylvie Lander.jpg|vignette]]
 
[[Fichier:Vue de la nef vers le coeur avec l'oeuvre de Sylvie Lander.jpg|vignette]]
 
[[Fichier:Oeuvre de Sylvie Lander au sein de la chapelle latérale.jpg|vignette]]
 
[[Fichier:Oeuvre de Sylvie Lander au sein de la chapelle latérale.jpg|vignette]]
 +
[[Fichier:Détail de l'oeuvre de Sylvie Lander, 2012.jpg|vignette]]
 
{{Infobox actualité
 
{{Infobox actualité
 
|date = 2012
 
|date = 2012

Revision as of 19:50, 21 October 2019

avenue de la Forêt Noire

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1895 à 1899
Architecte Ludwig Becker
Structure Lieu de culte (église, temple, synagogue, mosquée)
Courant architectural néo-gothique
Consultez les 6 actualités de l'adresse


Eglise Saint-Maurice (catholique)1

Date 1895 à 1899
Architecte Ludwig Becker

Ancienne église de garnison catholique construite de 1895 à 1899 d'après les plans de Ludwig Becker, de Mayence, dans le style gothique rhénan du XIVe siècle.

Les travaux débutèrent en novembre 1895 ; l’édifice fut consacré le 28 mai 1899.2

En 1899, l'église est dotée d'un grand orgue Weigle3 L'orgue est contemporain de l'orgue Weigle de l'église Saint-Joseph de Colmar.

D’une manière générale concernant cette église, on pourra admirer beaucoup de photos de très bonne qualité, et toujours légendées sur le site Wikimédia Commons4.

Le maître autel

Il présente des scènes relatives à la vie de saint Maurice que domine le groupe du Calvaire, où le Christ en croix est entouré de Marie et de saint Jean5.

Rétable latéral sud

Le rétable de la chapelle méridionale, qui est, comme le maître autel, une superbe réalisation néogothique, est dédié à la Vierge.

Au centre, une sculpture en ronde-bosse de la Vierge à l’Enfant est encadrée de quatre panneaux avec des scènes peintes : on distingue parmi elles : l’Assomption, la Descente de croix, la Sainte Famille, la Fuite en Egypte, la Présentation au temple, la Nativité, l’Annonce à sainte-Anne et l’Annonciation5.

Les vitraux

"Les fenêtres sont toutes munies de vitraux dont la plupart sont ornés de motifs végétaux et de grisaille. Toutefois, le lieux majeurs sont ornés de vitraux historiés"5.

On ne proposera qu’un choix succinct de l’ensemble, qu’on pourra cependant admirer grâce à un lien déjà proposé plus haut4.

La première vue consiste en une représentation du Jugement dernier. Celle-ci se situe au niveau du portail occidental. « Au sommet, le Christ bénissant en majesté, est assis sur l’arc-en-ciel. Il est entouré de quatre anges sonnant de la trompette. A gauche, saint Michel accueille les Elus au Paradis, tandis qu’à l’opposé, le diable attire à lui les âmes des damnés condamnés à l’Enfer »5.

La seconde vue est un détail de la verrière centrale de la chapelle baptismale et représente le baptême de l’empereur Constantin assisté par trois soldats.

La troisième vue est un détail de la verrière située derrière l'autel de la Vierge, et représente l'Annonciation.

Les trois dernières vues sont des détails du quatrième vitrail du chœur daté de 1900, et représentent successivement saint Hubert, la Vierge à l'Enfant, et saint Georges.

La Chaire

« Adossée à la pile nord-est du chœur, la chaire octogonale en marbre blanc est accessible par un escalier contournant la colonne de la croisée ».

« Les cinq faces de la cuve présentent des bustes en très haut-relief disposés sous des arcatures et séparés par des pinacles » 5.

Mais, contrairement à ce qui est écrit dans la source citée, la figure centrale du Christ ne tient pas un Livre ouvert, mais fermé, et les Evangélistes qui encadrent la figure du Christ ne sont pas présentés avec leur symbole.

Il est donc plus difficile de les identifier, mais il est cependant probable que l’ordre soit le même que celui qui est indiqué dans la source citée, à savoir successivement, de gauche à droite : les évangélistes Jean, Matthieu, Marc, et enfin Luc. Cela est cependant à confirmer.

Œuvre contemporaine

Vue de la nef vers le coeur avec l'oeuvre de Sylvie Lander.jpg
Oeuvre de Sylvie Lander au sein de la chapelle latérale.jpg
Détail de l'oeuvre de Sylvie Lander, 2012.jpg
Date 2012
Architecte Sylvie Lander

Une œuvre de Sylvie Lander apporte une touche contemporaine bienvenue à cette église. Il s’agit d’une toile marouflée sur bois peint à l’huile avec de la feuille d’or.

Située dans une chapelle latérale, elle se présente sous la forme d’un globe évoquant notre globe terrestre.

Mais, si l’on pense pouvoir y discerner la mer bleue, on n’y reconnaît aucun de nos cinq continents. A la place, on distingue comme une pléiade de petites îles entourées d’une mer bleue, avec comme un essaim d’étoiles parsemées sur toute la surface.

L’œuvre, hautement suggestive, renvoie peut-être à notre regard sur le monde qui nous entoure, et pourrait vouloir nous montrer l’éclatante beauté qui en émane, mais que la plupart du temps, submergés par nos soucis ou les soucis des autres, nous ne voyons plus. D’où peut-être son titre sous forme d’un subtil jeu de mots : « Le champ des étoiles ».

Quoi qu’il en soit, l’œuvre stimule l’imagination, mais il est difficile d’en dire quelque chose d’objectif. On sait seulement que l’artiste a eu l’idée de cette œuvre le jour de l’enterrement d’une amie disparue en novembre 2011 et cette précision n’est évidemment pas anodine, quant à la présence de cette œuvre dans une église6.


Autres vues sur cette adresse

Références

  1. Dictionnaire Historique des Rues de Strasbourg (Livre)
  2. site de l'inventaire de la Région Alsace [archive] consulté le 29/09/2015
  3. [1] [archive], consulté le 9/02/2019.
  4. a et b Site Wikimédia Commons : https://commons.wikimedia.org/wiki/%C3%89glise_St_Maurice_(Strasbourg) [archive], consulté le 18/07/2019
  5. a, b, c, d et e Eglises de Strasbourg, par Suzanne Braun, avec des photographies de Jacques Hampé, éditions Oberlin, Strasbourg, 2002, page 193
  6. Article dans les DNA du 14/06/1012 : Sylvie Lander, le champ des étoiles : https://c.dna.fr/edition-de-strasbourg/2012/06/14/sylvie-lander-le-champ-des-etoiles [archive], consulté le 21/10/2019

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Jean-Daniel Lohner

30 months ago
Score 0
Ludwig Becker a son projet de 8 plans (plans, coupes, façades) de l' église Saint Maurice et un plan de situation que l' on trouve sur architekturmuseum.ub.tu-berlin.de puis sammlung et la lettre "B" où l' on retrouve Ludwig Becker.

Jean-Daniel Lohner

30 months ago
Score 0
Devant l'eglise Saint Maurice se trouve la statue de Jeanne D'Arc qui se trouvait avant la guerre dans le jardin du Palais du Rhin