Loading...

Difference between revisions of "Adresse:Cathédrale Notre Dame de Strasbourg (Strasbourg)/mobilier"

From Archi-Wiki
(Import du texte de Bénédicte Herbage, historienne de l'art)
(No difference)

Revision as of 17:09, 6 June 2019

Sur cette page se trouve le mobilier de la Cathédrale Notre Dame de Strasbourg, c'est à dire les Vitraux, Sculptures, Orgues et Horloges astronomiques.

Epoque Romane

Sculptures Romanes

La crypte présente des chapiteaux du XIe siècle avec bêtes, tiges enlacées et la chapelle Saint-André des chapiteaux géométriques à l’influence de Bâle.

Croisillon nord : niche d’autel de style roman, vers 1160-1170, indique l’emplacement de l’autel de l’église paroissiale de l’époque qui occupait le transept nord. « Au Moyen-Age, la chapelle Saint-Laurent était dédiée à Saint Martin, tandis que l’église paroissiale occupait l’espace du transept nord. L’église paroissiale fut agrandie avec l’actuelle sacristie située vers le portail Saint Laurent. Plus tard, en 1698, l’église paroissiale prend la place de la chapelle Saint Martin qui change alors de nom »1

On peut y voir sirène allaitant, dragons, griffons ….

Attention, dans la niche d’autel, les fronts baptismaux sont plus tardifs : de style gothique flamboyants, réalisé en 1453 par Josse Dotzinger (voir « Epoque gothique »).

Vitraux Romans

De cette époque sont les lancettes du transept nord, dans la nef une partie de la série des empereurs et les vitraux du transept sud dont les rosaces.

Verrière du croisillon nord : la vierge orante (à l’origine dans la fenêtre axiale de l’abside) vers 1200. En dessous les deux Jean, Salomon et la reine de Saba, les rois David et Salomon, sont des vitraux de style roman mais d’époques et de localisations différentes.

Rosaces du croisillon sud : à gauche l’Ancien Testament, à droite le Nouveau Testament, entre 1230 et 1240. Les lancettes en dessous datent de 1977 par J.J. Gruber, reprennent les couleurs.

En 2017-2018 des travaux de restauration et consolidation des vitraux du transept sud sont entrepris. Les vitraux sont remontés protégés par un vitrail neutre extérieur et disposés en léger biais pour éviter toute condensation. Ce système original est repris dans les chantiers similaires.
  1. MULLER François, « La cathédrale de Strasbourg en questions », Editions du Signe, 2018, p. 19

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.