Loading...

Difference between revisions of "Adresse:Caserne Stirn (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
m (Caserne Stirn)
 
Line 33: Line 33:
 
Construite sur quatre hectares, la caserne s'appelait pendant la période allemande, entre 1870 et 1918, ''Manteuffel Kaserne''<ref>[http://www.crdp-strasbourg.fr/imageEcole/neustadt/index.php?pic=image07.jpg&contexte=album CRDP Strasbourg]</ref>. Edwin von Manteuffel (1809-1885) fut l'un des artisans de la réorganisation de l'armée prussienne, et participa à la campagne de France (1870-1871). Il fut nommé maréchal en 1873, et fut ''Statthalter'' du Pays d'Empire d'Alsace-Lorraine de 1879 à 1884<ref>N.D.B.A. n° 25, p. 2510</ref>.
 
Construite sur quatre hectares, la caserne s'appelait pendant la période allemande, entre 1870 et 1918, ''Manteuffel Kaserne''<ref>[http://www.crdp-strasbourg.fr/imageEcole/neustadt/index.php?pic=image07.jpg&contexte=album CRDP Strasbourg]</ref>. Edwin von Manteuffel (1809-1885) fut l'un des artisans de la réorganisation de l'armée prussienne, et participa à la campagne de France (1870-1871). Il fut nommé maréchal en 1873, et fut ''Statthalter'' du Pays d'Empire d'Alsace-Lorraine de 1879 à 1884<ref>N.D.B.A. n° 25, p. 2510</ref>.
  
Cette caserne fut la plus grande construite au sein de la Neustadt et la plus moderne de l'époque, prévue pour trois bataillons d'infanterie. Comme pour la majorité des casernes (notamment celle de l'Esplanade), ce sont les côtés de l’îlot qui sont occupés par les grands corps de bâtiments, permettant de libérer l'espace centrale pour les exercices et les rassemblement<ref name="Neustadt">{{Source|La_Neustadt_de_Strasbourg,_un_laboratoire_urbain_/_1871-1930,_éd._Lieux-Dits_(2017)}}, pages 85-87</ref>.
+
Cette caserne fut la plus grande construite au sein de la Neustadt et la plus moderne de l'époque, prévue pour trois bataillons d'infanterie. Comme pour la majorité des casernes (notamment celle de l'Esplanade), ce sont les côtés de l’îlot qui sont occupés par les grands corps de bâtiments, permettant de libérer l'espace central pour les exercices et les rassemblements<ref name="Neustadt">{{Source|La_Neustadt_de_Strasbourg,_un_laboratoire_urbain_/_1871-1930,_éd._Lieux-Dits_(2017)}}, pages 85-87</ref>.
  
 
Elle comprend:
 
Elle comprend:
Line 56: Line 56:
 
|date = 1927
 
|date = 1927
 
}}
 
}}
 
  
 
<gallery>
 
<gallery>

Latest revision as of 16:09, 25 June 2020

37 boulevard Clémenceau

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1884 à 1887
Architecte  Wittchen
  Von Lilienstern
  Knitterscheid
Structure Bâtiment militaire

Date de construction 1956 à 1959
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Caserne Stirn

Date 1884 à 1887
Architecte  Wittchen
  Von Lilienstern
  Knitterscheid

Strasbourg devient en 1871 une importante place forte de l'armée allemande.

Construite sur quatre hectares, la caserne s'appelait pendant la période allemande, entre 1870 et 1918, Manteuffel Kaserne1. Edwin von Manteuffel (1809-1885) fut l'un des artisans de la réorganisation de l'armée prussienne, et participa à la campagne de France (1870-1871). Il fut nommé maréchal en 1873, et fut Statthalter du Pays d'Empire d'Alsace-Lorraine de 1879 à 18842.

Cette caserne fut la plus grande construite au sein de la Neustadt et la plus moderne de l'époque, prévue pour trois bataillons d'infanterie. Comme pour la majorité des casernes (notamment celle de l'Esplanade), ce sont les côtés de l’îlot qui sont occupés par les grands corps de bâtiments, permettant de libérer l'espace central pour les exercices et les rassemblements3.

Elle comprend: - des immeubles pour sous-officiers
-un logement pour officiers
-une armurerie
-une cordonnerie
-une écurie
-des hangars pour entreposer le matériel
-une cour centrale

En 1927

Date 1927


19444

Date 1944

Caserne Manteuffel pendant la 2e Guerre mondiale.

Ecole Militaire

Date 1956 à 1959

Jusque là à l'Esplanade, l'Ecole Militaire de Strasbourg, trop à l'étroit dans des locaux vétustes, s'installe à la caserne Stirn le 21 septembre 1959, quelques jours avant la rentrée scolaire.

Son arrivée a été préparée depuis 1957, avec trois années de travaux qui ont réhabilité l'ancien casernement et étendu sa surface jusqu'à 17 hectares avec la réalisation d'une annexe au nord de la rue Jacques Kablé: dans l'ancienne enceinte, construction d'un bâtiment cercle-mess-restauration; à l'annexe, édification d'un amphithéâtre, d'un bâtiment d'enseignement, d'un complexe sportif avec gymnase, stades, de plusieurs ateliers, garages, de logements et d'une infirmerie.

L'ensemble est mis progressivement en service en 19605.

Références

Lien externe

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Joël DURAND

34 months ago
Score 0
Pour y avoir servi pendant quelques années, quelques précisions : l'EMS ne formait que de futurs officiers, à l'origine elle comportait les classes de seconde, première, terminale et enfin la classe de concours qui permettait l'accès à l'Ecole Militaire Interarmes de Coetquidan. Cette école avait vocation à permettre aux sous-officiers d'accéder au grade d'officier. En 1985-1986, il ne reste que la classe de concours et l'ensemble devient effectivement l'EIREL (Ecole Interarmées du Renseignement et des Etudes Linguistiques). A partir de 1986, le site est exclusivement réservé à la formation renseignement et linguistique. Vingt ans plus tard, l'EIREL perd son appellation et devient le CFIAR (Centre de Formation Interarmées au Renseignement), organisme qui forme au renseignement et aux langues les composantes Terre, Air, Mer de l'armée française. Il est subordonné à la DRM (Direction du Renseignement Militaire), pour laquelle il est également le Centre de formation de certains de ses spécialistes.

Aw2mw bot

34 months ago
Score 0

Petite erreur de mise en page dans mon précédant commentaire, il fallait lire:

L'EMS est dissoute en 1985, malgres tout le Quartier Stirn et ses annexes demeurent pour les Strasbourgeois l'Ecole Militaire (l'enseigne est d'ailleurs toujours en place).

Aujourd'hui le Quarier Stirn abrite le Centre de Formation Interarmes au Renseignement (ex Ecole interarmes au renseignement et aux études linguistiques) ainsi que l'hotellerie du Cercle Mess de Strasbourg.

Aw2mw bot

34 months ago
Score 0

Le Quartier Stirn fait l'objet d'importants travaux entre 1956 et 1958 en vue d'accueillir l'Ecole Militaire de Strasbourg (EMS) qui était alors située à l'Esplanade.

Les anciens batiments sont remodelés et de nouveaux batiments annexes (dont un amphitheatre) sont construits rue Jacques Kablé.

L'Ecole Militaire de Strasbourg s'installe au Quartier Stirn le 21 Septembre 1959.

Entre 1959 et 1985 l'EMS forma pres de 24 000 officier.

L'EMS est dissoute en 1985, malgres tout le Quartier Stirn et ses annexes demeurent pour les Strasbourgeois l'Ecole Militaire ainsi que l'hotellerie du Cercle Mess de Strasbourg.

Aujourd'hui le Quarier Stirn abrite le Centre de Formation Interarmes au Renseignement (ex Ecole interarmes au renseignement et aux études linguistiques)