Open main menu

Archi-Wiki β

Place du Quartier Blanc

Image principale
"2010-11-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1686
Architecte Sébastien Le Prestre Vauban (marquis de)
Jacques Tarade
Structure Bâtiment militaire

Date de extension 1865

Date de construction 1965
Architecte Robert Will

Date de rénovation 11/2010

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 18/5/1971
Consultez les 14 actualités de l'adresse


Barrage Vauban

Date 1686
Architecte Sébastien Le Prestre Vauban (marquis de)
Jacques Tarade

Un passage permet de relier la place du quartier blanc et le musée d'art moderne et contemporain (MAMCS)

Le barrage devait servir à inonder l'ennemi en cas d'invasion de Strasbourg.

Une terrasse panoramique a été aménagée au-dessus du barrage.

Les plans sont du très prolifique Vauban et l'architecte de l'édifice est Tarade.

En savoir plus [archive] sur le barrage Vauban (lien brisé)

voir wikipedia [archive]

Extension

Date 1865

On peut lire dans le journal des DNA du 8 Novembre 2008 : "En 1865, on a relevé l'ouvrage d'un étage et substitué un talus au toit à deux pans d'origine; le talus en question remplissait un rôle défensif classique et était censé amortir les tirs d'artillerie", précise Frédérique Keller

Construction1

Date 1965
Architecte Robert Will

Dès 1938 l'architecte G. Frankhauser avait un projet d'aménagement du barrage Vauban.2

C'est à partir de 1966, que le bâtiment militaire se fait terrasse panoramique. Une plateforme est aménagée sur le talus permettant de jouir d'une belle vue sur les ponts couverts, la petite France et la cathédrale bien sûr.

L'architecte de cette réalisation est Robert Will.

Les travaux d'aménagement commencent en 1965, avec le décapage de la couche de terre d'une épaisseur de près de 2.80 m avant de couler une dalle de béton. Une grue géante avait permis d'installer un camion et une excavatrice pour évacuer la terre à l'extrémité du barrage3

Information

Date 18/5/1971

Grande écluse de fortification, dite barrage Vauban dans sa totalité,ainsi que ses abords fortifiés comprenant:rive droite de l'Ill:en aval,l'avant-poste et le mur fortifié qui le relie aux Ponts Couverts,en amont,sur une longueur de 75 m, le mur qui borde la cour de la caserne des C.R.S.;rive gauche de l'Ill:en aval le mur de jonction entre l'écluse et les prisons départementales, en amont,le bastion avancé et le mur qui le relie à l'écluse.

N.B.Le parvi de l'hôtel du Département (Vasconi,1990) a pris la place de la caserne des C.R.S.;les prisons départementales désignent l'ancienne commanderie de Saint Jean.(Dictionnaire des Monuments Historiques)

Travaux

Date 11/2010

Les travaux de restauration ont commencé.

L'opération principale concerne la toiture (terrasse panoramique depuis 1966) avec une remise en état de l'étancheité après enlèvement du talus (3 000 m3 de terre).

Les façades seront ravalées et le séchage durera une année.

Divers mises en sécurité seront également au programme qui doit s'étaler jusqu'en été 2012.

Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse

Références

  1. Vues cavalières (Livre)
  2. Vues cavalière, Robert Heitz, 1972
  3. DNA du 13/9/2015 [archive], Strasbourg il y a 50 ans

Lien externe

Rapport de fouille archéologique préventive, Archéologie Alsace, 2013 [1] [archive]