Loading...

Revision history of "Adresse:9 rue Turenne (Colmar)"

From Archi-Wiki

Diff selection: Mark the radio boxes of the revisions to compare and hit enter or the button at the bottom.
Legend: (cur) = difference with latest revision, (prev) = difference with preceding revision, m = minor edit.

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

29 months ago
Score 0
Il n'y pas de souci, Jocelyne, c'était juste pour qu'on soit cohérents. J'ai trouvé la même info sur un article de Wikipédia, qui s'appuyait sur un chroniqueur, Rémy Brauneisen, sans doute colmarien, signalant que le "bâtisseur" de cette maison était Samuel Friedrich, receveur des nobles de Waldner à Ribeauvillé, etc...L’information était donc parfaitement correcte, mais le mot "bâtisseur" a pu prêter à confusion, le chroniqueur voulant sans doute dire que Samuel Friedrich a fait construire cette maison, etc... On est donc bien d'accord. Ensuite, le contributeur de Wikipédia n'a pas vu l'obstacle, etc..., mais ce n'est pas bien grave, bien sûr. Wikipédia, et nous, nous avons le même idéal de partage des connaissances, n'est-ce-pas ?

Jocelyne

29 months ago
Score 0
D'accord Wilfred, il est vrai que là la source n'est pas précisée. Je retire le nom en attendant de pouvoir retourner aux sources.

Wilfred HELMLINGER

29 months ago
Score 0
Merci, Jocelyne, pour ta réaction, mais je rappelle quand même que pour attribuer une date ou un architecte à une maison, il est recommandé de citer sa source. Or, ni la Base Mérimée, ni le Dictionnaire des Monuments historiques ne font allusion à l'architecte.

Jocelyne

29 months ago
Score 0
Merci pour le détail des initiales. Effectivement, il y a peut être confusion entre maître d'ouvrage et architecte. Je vais lire ce que dit Auguste Scherlen, "l'érudit archiviste colmarien" au sujet de ce bel immeuble.

Wilfred HELMLINGER

29 months ago
Score 0
D’après l’ouvrage « Connaître Colmar », les armoiries de SF au premier étage seraient celles de « Samuel Friedrich, économe des Waldner de Ribeauvillé ». Celui-ci serait donc le maître d’ouvrage et non pas le maître d’œuvre. Ce qui correspondrait peut-être mieux aux habitudes de l’époque, où l'on imagine mal un architecte signer son oeuvre ?