Open main menu

Archi-Wiki β

79 Schwanthalerstraße (Munich)

79 Schwanthalerstraße

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1905
Structure Immeuble
Courant architectural art nouveau
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1905

Immeuble de style art nouveau (Jugendstil) par l'architecte August Zeh en 1905.

L'immeuble est inscrit sur la liste des monuments historiques sous le n°D-1-62-000-6365.2

La façade a été récompensée lors d'un concours (Fassadenpreise) en 1975.3

Descriptif :

Le bâtiment est doté d’une belle façade richement décorée avec des motifs abstraits et des scènes pastorales (ou peut-être mythologiques ou ésotériques, ce ne sont que des suppositions).

Au premier étage, un cheval et un taureau se cabrent. A la verticale de ces représentations, deux scènes figuratives ornent le troisième étage, avec à gauche un homme, un putto et un chien dans un décor champêtre, et à droite, une femme, un chien, et un homme âgé se tenant à un arbre.

Au milieu de la façade, trois plantes en pot ornent le deuxième, le troisième et le quatrième étage.

Sur le pignon, au cinquième étage, on peut voir une scène avec des putti et un bélier, et de part et d’autre des deux fenêtres, un cervidé et un chien, situés à chaque fois au pied d’un arbre. Au sommet du pignon, deux oiseaux regardent une corbeille qui semble être remplie de fleurs.

Au deuxième étage se trouve un superbe balcon ondulant dont le garde-corps, orné de motifs végétaux et d’oiseaux comporte l'inscription en lettres dorées "Wahre Kunst ist eine Blueth wachsend aus des Volks Gemueth. an. dom. domini [archive] 1905" dont la traduction pourrait être: « L’art véritable est une floraison, qui pousse de l’âme du peuple. An du Seigneur 1905 »

Au quatrième étage se trouvent inscrits dans des cartouches les phrases suivantes, très énigmatiques et donc assez difficiles à traduire :

- à gauche, sous un mascaron masculin : "Die du aus unergründlichen Tiefen deiner Zaubermacht zu uns drängst o Wächter des Friedens" (inscription qui parle de profondeur abyssale, de pouvoir magique, et de gardien de la paix)

- à droite, sous un mascaron féminin : "Sie Wollen dich in Fesseln schlagen armselige Wichte der Menschen dünkelhafte Gelehrte"

Curieusement, certains caractères, principalement les i et les H ont été écrits plus petit que les autres, soit par manque de place, soit pour des raisons esthétiques, ou alors pour faire paraître les phrases d’une manière encore plus mystérieuse...

Comme pour imiter ces phrases du passé, mais de manière moins alambiquée, on trouve sur les vitres du troisième étage l'inscription "#refugees welcome" en référence à l'afflux d'immigrés que connaissent Munich et l'Allemagne depuis 2015.


- site München Jugendstil - Art deco ab 1896 [archive]

Références

  1. Das Gesicht der Stadt, Münchens schönste Fassaden (Livre)
  2. Wikipédia [archive], consulté le 06/05/2016
  3. Das Gesicht der Stadt, Münchens schönste Fassaden, Christina Haberlik, p65

Annexes