Loading...

Difference between revisions of "Adresse:74 Route du Polygone (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
(Construction[1])
m (Construction[1])
Line 33: Line 33:
 
Il a été édifié par Amand Matter, maître-maçon (''Maurermeister'') situé au n° 7, rue des Aveugles (''Blindengasse 7''), également décrit parfois comme entrepreneur (''Bauunternehmer''), qui semble avoir été à la fois le maître d’œuvre et maître d’ouvrage. Il est en tous les cas le seul à signer le projet. Un commerce situé à gauche du rez-de-chaussée semble avoir été occupé par un boulanger.
 
Il a été édifié par Amand Matter, maître-maçon (''Maurermeister'') situé au n° 7, rue des Aveugles (''Blindengasse 7''), également décrit parfois comme entrepreneur (''Bauunternehmer''), qui semble avoir été à la fois le maître d’œuvre et maître d’ouvrage. Il est en tous les cas le seul à signer le projet. Un commerce situé à gauche du rez-de-chaussée semble avoir été occupé par un boulanger.
  
L’autorisation de construire est accordé le 14 septembre 1892. L’achèvement de la construction n’ a pas été précisée, mais a sans doute eu lieu au cours de l’année 1893.
+
L’autorisation de construire est accordée le 14 septembre 1892. L’achèvement de la construction n’ a pas été précisée, mais a sans doute eu lieu au cours de l’année 1893.
  
 
== Transformation du rez-de-chaussée<ref>{{source|Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)}} - Cote 65W6</ref> ==
 
== Transformation du rez-de-chaussée<ref>{{source|Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)}} - Cote 65W6</ref> ==
Line 42: Line 42:
 
En 1905, l’immeuble appartient à Joseph Marx, comptable (''Buchhalter''), qui est à l’initiative d’une importante transformation du rez-de-chaussée conçue par l’architecte Auguste Haentzler.   
 
En 1905, l’immeuble appartient à Joseph Marx, comptable (''Buchhalter''), qui est à l’initiative d’une importante transformation du rez-de-chaussée conçue par l’architecte Auguste Haentzler.   
  
On remarquera en particulier la nouvelle entrée centrale, pourvue d’un oculus orné d’un vitrail,  surmontés d’un fronton curviligne en plein cintre, qui apporte un nouveau charme à l’immeuble. L’autorisation de construire est accordée le 25 août 1905.  
+
On remarquera en particulier la nouvelle entrée centrale, pourvue d’un oculus orné d’un vitrail,  surmonté d’un fronton curviligne en plein cintre, qui apporte un nouveau charme à l’immeuble. L’autorisation de construire est accordée le 25 août 1905.  
  
 
== Cinq photos d’archive du rez-de-chaussée<ref>{{source|Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)}} - Cote 865W6 et 865W7</ref> ==
 
== Cinq photos d’archive du rez-de-chaussée<ref>{{source|Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)}} - Cote 865W6 et 865W7</ref> ==

Revision as of 23:05, 15 March 2018

74 Route du Polygone

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1892
Structure Immeuble

Date de transformation du rez-de-chaussée 1905
Architecte Auguste Haentzler (père)
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1892 à 1893
74, route du Polygone, Strasbourg, photo d'archive (29.11.1971) a.jpg
74, route du Polygone, Strasbourg, photo d'archive (29.11.1971).jpg
74, route du Polygone, Strasbourg, photo d'archive (1972).jpg
74, route du Polygone, Strasbourg, photo d'archive (5.8.1991) a.jpg
74, route du Polygone, Strasbourg, photo d'archive (5.8.1991).jpg

Immeuble de trois étages, simplement rehaussé de deux frontons triangulaires centraux et pourvu de deux petits balcons aux extrémités de sa façade. Le rez-de-chaussée initial, qui ne ressemblait pas au rez-de-chaussée actuel, comportait un passage latéral vers la cour, et la porte centrale était accessible par un escalier.

Il a été édifié par Amand Matter, maître-maçon (Maurermeister) situé au n° 7, rue des Aveugles (Blindengasse 7), également décrit parfois comme entrepreneur (Bauunternehmer), qui semble avoir été à la fois le maître d’œuvre et maître d’ouvrage. Il est en tous les cas le seul à signer le projet. Un commerce situé à gauche du rez-de-chaussée semble avoir été occupé par un boulanger.

L’autorisation de construire est accordée le 14 septembre 1892. L’achèvement de la construction n’ a pas été précisée, mais a sans doute eu lieu au cours de l’année 1893.

Transformation du rez-de-chaussée2

Date 1905
Architecte Auguste Haentzler (père)

En 1905, l’immeuble appartient à Joseph Marx, comptable (Buchhalter), qui est à l’initiative d’une importante transformation du rez-de-chaussée conçue par l’architecte Auguste Haentzler.

On remarquera en particulier la nouvelle entrée centrale, pourvue d’un oculus orné d’un vitrail, surmonté d’un fronton curviligne en plein cintre, qui apporte un nouveau charme à l’immeuble. L’autorisation de construire est accordée le 25 août 1905.

Cinq photos d’archive du rez-de-chaussée3

Date 1971 à 1991

En 1971, le commerce occupant la gauche du rez-de-chaussée est tenu par un boulanger-patissier, ce dont témoignent deux belles photos noir et blanc conservées dans le dossier. On voit à cette occasion que l’immeuble contigu à gauche est en cours de construction.

Une troisième photo en couleur montre le commerce occupant la droite du rez-de-chaussée vers la même époque (1972) abritant un « Pressing ». Une enseigne signale la présence des déménagements J.P. Wagner.

Enfin, en 1991, sans doute à l’occasion de nouvelles transformations, sont faites deux photos qui montrent qu’un tailleur, occupant toute la partie gauche du rez-de-chaussée, a remplacé la boulangerie-patisserie.

Aspects récent et actuel

Date 2007 à 2018



Références