Loading...

62 avenue des Vosges (Strasbourg)

De Archi-Wiki

Révision datée du 15 mars 2019 à 08:46 par Burckel (discussion | contributions) (Construction{{source|Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque)}} - Cote 947W267)

62 avenue des Vosges

Image principale
« 2017-10-00 » contient une séquence qui ne peut pas être interprétée avec une matrice de correspondance disponible pour les composants de date.
Chargement de la carte...

Date de construction 1899
Architecte Hubert Wartenberg
Entrepreneur Joseph Kaag
Hippolyte Mohler
Structure Immeuble
Courant architectural néo-baroque

Date de ravalement 10/2017
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1899 à 1900
Architecte Hubert Wartenberg
Entrepreneur Joseph Kaag
Hippolyte Mohler

Immeuble éclectique en brique et pierre de taille, doté d'un oriel d'angle surmonté d'une petite tourelle vers l'Avenue des Vosges. La tourelle, flanquée de deux pots à feu, était couverte d'une toiture aujourd'hui disparue, à la forme très élaborée, et surmontée d'un petit lanternon (voir la photographie ancienne ci-dessous).

Plusieurs éléments décoratifs de la façade sont de style néo-baroque, comme la tourelle, le fronton brisé à volutes au sommet de la travée de l'entrée, et le décor des fenêtres du 1er étage.

La façade avec la porte d'entrée se trouve avenue des Vosges, un magasin accessible par une porte à l'angle de la rue de Phalsbourg et de l'avenue des Vosges occupe le rez-de-chaussée. La façade vers la rue Sellénick, traitée dans le même esprit que les deux autres façades, ne présente pas d'élément particulier.

Il faut préciser qu’à l’origine, l’actuel n° 2, rue Sellénick, faisait partie du projet d’ensemble, constituant les ateliers ou magasins de la boulangerie industrielle du maître-boulanger Wilhelm Pfannkuchen2, également maître d’ouvrage de l’immeuble d’habitation et de commerces situé à l’angle de l’avenue des Vosges et de la rue Sellénick.

Le maître d’œuvre de l’ensemble du projet est l’architecte Hubert Wartenberg, qui signe quasiment tous les dessins et plans conjointement avec le maître d’ouvrage.

Il est très probable que l’entreprise de constructions soit la Maison Kaag et Mohler, car on trouve plusieurs de leurs courriers conservés dans le dossier qui mentionnent leur participation.

L’autorisation de construire est accordée le 11 avril 1899. L’achèvement des travaux n’a pas pu être précisé, mais on jugera qu’il est probable qu’il ait eu lieu en l’année 1900.

Photos d’archive1

Date 1992 à 1993

Trois photos d’archives datées de 1992 et 1993 et montrant les commerces du rez-de-chaussée, ainsi que des détails de l’angle de l’immeuble méritent d’être partagées.

Ravalement

Date 10/2017


Références

  1. a et b Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 947W267
  2. On fera remarquer que son nom était prédestiné, puisque « Pfannkuchen » signifie en allemand : la crêpe ou le beignet…

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.