Loading...

Adresse:43 Allée de la Robertsau (Strasbourg) : Différence entre versions

De Archi-Wiki
m
(Extension de l’Institution Notre Dame de Sion)
 
Ligne 34 : Ligne 34 :
 
}}
 
}}
  
Bâtiment scolaire qui constitue une extension de l’Institution Notre Dame de Sion.  
+
Bâtiment scolaire qui constitue une extension de [[Adresse:Institution_Notre-Dame_de_Sion_(Strasbourg)|l’Institution Notre Dame de Sion]].
  
 
Il est logique de penser que la première construction de 1879  est déjà démolie à la fin de 1967 lorsque le permis de construire en date du 8 décembre 1967 est accordé à la SCI « Ste Jeanne d’Arc » (Institution Notre Dame de Sion, 8 boulevard de la Dordogne) pour un bâtiment scolaire, constituant une extension des locaux de cette institution.
 
Il est logique de penser que la première construction de 1879  est déjà démolie à la fin de 1967 lorsque le permis de construire en date du 8 décembre 1967 est accordé à la SCI « Ste Jeanne d’Arc » (Institution Notre Dame de Sion, 8 boulevard de la Dordogne) pour un bâtiment scolaire, constituant une extension des locaux de cette institution.

Version actuelle datée du 8 novembre 2018 à 19:20

43 Allée de la Robertsau (Strasbourg)

Image principale
Chargement de la carte...
Date de construction 1879
Structure Maison

Date de construction 1968 à 1970
Architecte Fernand Lavandier
Structure Ecole
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Première construction1

Date 1879


Une première construction voit le jour en 1879, en même temps qu’est dessinée et créée la rue Schiller.

On se reportera au n° 41, allée de la Robertsau pour plus de détails, même si l’on ne sait pas grand-chose à propos de celle-ci.

Il émane cependant du dossier que le commanditaire est ici un Mr. Levy. Même si selon toute vraisemblance il loue son bien, un Benjamin Levy est d'ailleurs encore propriétaire de la maison en 1895, puisqu’il fait construire à cette date une écurie au fond de son terrain par les soins de la firme Otto Back et Cie.

Extension de l’Institution Notre Dame de Sion1

Date 1968 à 1970
Architecte Fernand Lavandier


Bâtiment scolaire qui constitue une extension de l’Institution Notre Dame de Sion.

Il est logique de penser que la première construction de 1879 est déjà démolie à la fin de 1967 lorsque le permis de construire en date du 8 décembre 1967 est accordé à la SCI « Ste Jeanne d’Arc » (Institution Notre Dame de Sion, 8 boulevard de la Dordogne) pour un bâtiment scolaire, constituant une extension des locaux de cette institution.

Le maître d’œuvre est l’architecte DPLG Fernand Lavandier, situé à cette date au n° 10, rue des Pontonniers.

L’achèvement des travaux est déclarée au 7 septembre 1970.

Références