Loading...

40 route de Bischwiller (Schiltigheim)

From Archi-Wiki

Revision as of 22:00, 23 September 2017 by Aw2mw bot (talk | contribs) (Remplacement de texte — « File: » par « Fichier: »)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

40 route de Bischwiller

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1910
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date environ 1910

Cette maison, qui ressemble un peu à une église, avec son dôme à bulbe, est située à l’angle de la route de Bischwiller et de la rue du Hohwald. Elle date à coup sûr d’avant la Première Guerre mondiale. Elle pourrait même avoir été construite en même temps que les n° 2, 3 et 4, rue du Hohwald, toutes mises en ligne sur Archi-Wiki, et dont on trouve la mention dans un livre d’adresses de Schiltigheim, daté de 1914.

Ce qui est curieux, c’est que ce livre d’adresses mentionne également un n° 1, rue du Hohwald, qu’on ne trouve pas dans la réalité.

S’agissait-il éventuellement de cette maison, dont l’adresse actuelle est le n° 40, route de Bischwiller, et que l’adresse aurait changé depuis la construction ?

C’est une hypothèse. Mais un indice pourrait la conforter. Dans un ouvrage intitulé « Schiltigheim au XXe siècle", on trouve, page 147, sous la plume de Françoise Olivier-Utard, une liste des adresses de la route de Bischwiller vers 1935-1936. Or, on n’y trouve pas de numéro 40.

Par ailleurs, on voit les quatre maisons de la rue du Hohwald, sur une carte postale ancienne, malheureusement non datée, qui se trouve page 93 de l'ouvrage sur "Schiltigheim", édité en 2015 par Philippe Wendling, dans la collection "Mémoire en images", aux éditions Sutton. On constate à cette occasion que la partie centrale de l'immeuble, donnant sur la rue du Hohwald, comportait un toit en poivrière, qui a aujourd'hui disparu.

Dans l’Adressbuch cité en source, le n° 1, rue du Hohwald (que nous supposons correspondre au n° 40, route de Bischwiller actuel) est occupé en 1914 par un pasteur retraité (Ehemalige Pfarrer) du nom de Heinrich Rehberger. Or, Henri Rehberger (1857-1924), qui avait été pasteur à Wintersbourg (57) et Reitwiller (67), était à la retraite depuis 1905.

Certes on ne devenait pas pasteur pour s’enrichir, mais on peut quand même faire l’hypothèse qu’il aurait fait construire cette maison pour sa retraite, qui daterait donc de peu d’années après 1905. On la datera cependant en attendant d’en savoir plus, comme les n° 2, 3 et 4, rue du Hohwald, d’environ 1910.

Références

Sources

- Adressbuch von Schiltigheim-Bischheim-Hönheim, 1914, consulté en salle de lecture aux Archives de la Ville de Strasbourg.

- Philippe Wendling: "Schiltigheim", dans la collection "Mémoire en images", aux éditions Sutton, page 93.

- Marie-Joseph Bopp, Die evangelischen Geistlichen und Theologen in Elsass und Lothringen von der Reformation bis zur Gegenwart, Neustadt a d. Aisch, 1959 n°4128.