Loading...

34 rue Boecklin (Strasbourg)

From Archi-Wiki

34 rue Boecklin (Strasbourg)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1900
Structure Maison

Date de démolition 2008

Date de construction 6/2010
Consultez les 2 actualités de l'adresse


Construction

Date environ 1900

Maison avec un grand jardin, dont on sait qu'elle a été habitée ou qu'elle a servi d'atelier avant et après la Première Guerre Mondiale aux sculpteurs François Funcke et Auguste Funcke1.

On sait aussi que François (Franz) Funcke était le père de l'architecte Charles Funcke. Mais François Funcke n'apparaît plus à cette adresse dans l'annuaire de 1925, contrairement à Auguste Funcke, décrit alors comme marbrier et (sculpteur de) monuments funéraires, son domicile se situant au n° 31b, route de la Wantzenau2.

On précisera encore que la maison se trouvait à proximité du Cimetière de la Robertsau, ce qui n'est pas étonnant, vu le métier exercé par Auguste Funcke.

Il reste la question de savoir lequel des deux est l'auteur, en 1903, de la Vierge sur la façade du Presbytère de la Paroisse Saint-Louis, à la Robertsau. Il est probable qu'il s'agisse plutôt de François Funcke, que de Auguste Funcke, mais cela est à confirmer3.

Démolition

Date 2008

Démolition de la villa pour construire un immeuble de standing.

Villa Mathis

Date environ 10/2009
Promoteur STRADIM


Construction

Date 6/2010

l'immeuble se termine

Références

  1. Annuaire d’adresses de Strasbourg de l’année 1919
  2. Annuaire d’adresses de Strasbourg de l’année 1925
  3. Dans une Esquisse de dictionnaire, non publiée, répertoriant des artistes ayant exercé dans le domaine de l’Art sacré, Benoît Jordan évoque en effet « un sculpteur Funck (qui) réalise la statue de la Vierge sur la façade du presbytère de la Paroisse Saint-Louis, à la Robertsau (1903). »

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.