Loading...

3-5 rue Goethe (Strasbourg)

De Archi-Wiki

3-5 rue Goethe

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1888 à 1890
Architecte Petiti-Klotz
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1888 à 1890
Architecte Petiti-Klotz

Immeuble double en pierre, agrémenté de briques rouges dans la partie centrale. Chacun des deux immeubles comporte, sur cinq travées, un rez-de-chaussée, un 1er étage et des lucarnes dans un toit à la Mansart. Les entrées se situent aux extrêmes du bâtiment, qui marque à chaque fois un léger ressaut vertical, surmonté d’un toit en tour interrompu.

Le dictionnaire historique des rues de Strasbourg 2 évoque des maisons néo-XVIIIe et date la construction de 1893. Mais il est impossible de savoir à quoi correspond exactement cette date, la réception finale de l’ensemble immobilier contenue dans le dossier ad hoc semblant précéder cette échéance de quelques années.

Le dossier consulté concernait en réalité les immeubles n° 1-3-5, mais le projet, confié à l’entreprise de constructions Petit-Klotz, s’étendait au-delà de ces trois immeubles, puisqu’il comprenait jusqu’à 8 immeubles, qui formaient un vaste pourtour depuis la rue Goethe jusqu’à l’avenue de la Forêt-Noire en longeant la place Sébastien Brant.

On peut visualiser cela grâce à un petit plan de situation schématique inséré dans les documents concernant la construction. Il est d’ailleurs précisé que les immeubles de la rue Goethe (dont celui situé à l'angle de la rue Murner a d'ailleurs disparu aujourd'hui) sont les seuls projets de l’ensemble qui ne comprenaient q’un seul étage.

L’ensemble du projet fait l’objet d’une demande d’autorisation de l’entreprise Petiti-Klotz en date du 9 août 1888, au nom du maître d’ouvrage, une société foncière qui s’appelait alors "Strassburger Bauverein".

La demande d’autorisation est paraphée par l’architecte Georges Kirchmann, avec lequel l’entreprise Petiti-Klotz a également signé les maisons n° 33, 35, 37, 39, 41 rue Goethe, 31 rue Goethe-2 rue Wimpheling et 4 rue Wimpheling. On mesure en écrivant cette liste le caractère impressionnant de l’activité de cette entreprise.

L’autorisation de construire est accordée le 7 septembre 1888. La réception finale des n° 1-3-5 n’a pas pu être précisée avec précision, mais l’ensemble du projet immobilier dans lequel il était inclus semble abouti au 19 mars 1890.

On précisera qu’aucun dessin original n’est contenu dans le dossier source, et qu’il faut donc se contenter de photocopies des originaux.

Hôtel Elisa1

Date 1949

La première mention de la « Pension Elisa » dans le dossier date du 11 octobre 1949, lorsque le propriétaire de l’établissement demande l’autorisation de poser une enseigne.

Il est important de préciser que cet Hôtel-Pension était situé à la fois au n° 3, rue Goethe et dans l’ancien n° 8, place Sébastien Brant. D’ailleurs, en 1956, est demandé à l’architecte Paul Widmann la construction de garages pour les n° 8, place Sébastien Brant et 3, rue Goethe, qui sera achevée en juillet 1957.

En 1962, un rapport détaille l’activité de l’ Hôtel Elisa au n° 3 rue Goethe, ainsi qu'au n° 8 place Sébastien Brant. Il explique qu’il « dispose de 10 chambres d’hôtel dont 5 chambres au 1er étage et 5 chambres au 2e étage munies des installations sanitaires réglementaires. L’établissement comporte dans l’annexe sise 8 place Brant 25 chambres d’hôtel, à savoir 8 chambres au 1er étage, 8 chambres au 2e étage et 9 chambres au 3e étage auxquelles sont affectées les installations sanitaires réglementaires ». Le directeur est la S.à.r.l. « Beauvais-Moritz ».

La cessation de l’activité de l’Hôtel aux n° 8, place Sébastien Brant, ainsi qu'au n° 3, rue Goethe, ainsi que le changement d’affectation de ces lieux n’ont pas pu être précisés davantage. Une photographie datant du 10 juin 1982 évoque en tous les cas encore l’ « Hôtel Elisa » au n° 3, rue Goethe à cette date.

Vues et occupations récentes des n° 3-5

Date 2008 à 2018

Actuellement, le n° 3 rue Goethe abrite l’Ecole Juive Tachbar, qui accueille des garçons et des filles du CP au CM2. Le début de cette occupation n’a cependant pas pu être précisé3.

Quant au n° 5 rue Goethe, il abrite l’Agence immobilière Saint Clair. Le début de cette occupation pourrait-être l’année 1999, mais ce renseignement est à confirmer4.

Il existe par ailleurs un dossier à la Police du Bâtiment qui semble indiquer que la rénovation de la toiture du n° 5 a été effectuée en 2012, mais le dossier (1688W1387) n’étant pas encore consultable, ce renseignement est également à confirmer5.

Références

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Wilfred HELMLINGER

Il y a 8 jours
Pointage 0
Je n'ai pas réussi à préciser la date de la fin de l'activité de l’Hôtel Elisa, mais il se pourrait bien que celle-ci ait en quelque sorte « sauvé » les deux immeubles concernés par cette activité (à savoir les n° 3-5 rue Goethe et le n° 8, place Sébastien Brant) de la destruction et de leur remplacement par des constructions modernes au début des années 1970.