Open main menu

Archi-Wiki β

2 rue Edouard Teutsch (Strasbourg)

2 rue Edouard Teutsch, 9a Boulevard Ohmacht

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1903 à 1904
Architecte Aloys Walter
Entrepreneur Rudolf Stecher
Structure Immeuble
Courant architectural art nouveau

Date de ravalement 2009
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1,2

Date 1903 à 1904
Architecte Aloys Walter
Entrepreneur Rudolf Stecher

Historique de la construction

Les plans sont dessinés par Aloys Walter. L'entrepreneur est Rudolf Stecher (Bauunternehmer). Les deux noms sont gravés sur la base de l'oriel.

Le nom du commanditaire est Borchert, fonctionnaire à la Direction de la Poste.

Permis accordé le 5.05.1903 et fin des travaux le 13.07.1904.

Descriptif architectural

Bel immeuble d'angle aux motifs Jugendstil.

Le soubassement est en pierre de taille. Deux têtes grotesques animent le rez de chaussée des deux façades. Un message à faire passer ?

"L'entrée piétonne est autoritaire "

La façade rue Edouard Teutsch compte quatre travées avec un balcon à chaque étage pour la deuxième travée. Le balcon a une balustre en pierre seulement à l'étage noble.

Pour l'angle à pan coupé, l'architecte a opté pour un oriel à trois étages, en encorbellement, avec un balcon au quatrième.

La décoration japonisante, en céramique, est identique à celle du 34 rue Oberlin.

Les éléments jugendstil sont caractéristiques des choix de Walter avec des influences diverses: belge avec l'utilisation de la brique, viennoises avec la verticalité et l' apport nouveau du motif japonisant.

Analyse de S. Hornstein: "un motif intéressant à noter par la recherche nouvelle qu'il apporte est le trait stylisé au dessus de la fenêtre du 2è étage ... où l'influence nettement japonaise est marquée."1

Dommage, la toiture n'a pas bénéficié d'un aussi beau traitement que la façade. Manque de budget ou modification plus récente ? Les archives de la ville pourraient nous donner l'explication...

Ravalement

Date 2009
Le ravalement de 2009 est une réussite par le choix du bleu et l'utilisation du doré qui met en valeur les détails décoratifs.
Facade .jpg

Références

  1. a et b HORNSTEIN SHELLEY (Thèse 1981) (Livre) - Tendances d'architecture art nouveau à Strasbourg, Thèse de 1981, pages 378-380
  2. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 776W99