Loading...

Difference between revisions of "Adresse:24 rue Gratien (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
(Ravalement de façade)
 
(9 intermediate revisions by the same user not shown)
Line 7: Line 7:
 
|longitude1 = 7.702896595001221
 
|longitude1 = 7.702896595001221
 
|latitude1 = 48.57979775829914
 
|latitude1 = 48.57979775829914
|nom_complet = 24 rue Gratien
+
|nom_complet = 24 rue Gratien (Strasbourg)
 
|date1_afficher = 1932
 
|date1_afficher = 1932
 
|date1_début = 1932
 
|date1_début = 1932
Line 29: Line 29:
 
|architecte = André Stoffels
 
|architecte = André Stoffels
 
}}
 
}}
 +
 +
Maison d'angle dont la physionomie d'allure nautique est originale dans le quartier. On notera qu'elle est plus basse que les autres maisons, mais que sa taille donne toute sa mesure côté rue Valérien. Sur cette façade se trouve par ailleurs une plaque avec la date de sa construction inscrite en relief : ''Anno-1932''.
 +
 
Cette maison a été construite pour Madame la veuve d'Alfred Stirn par l'architecte André Stoffels alors domicilié [[Adresse:1 Boulevard Ohmacht (Strasbourg)|1 rue Ohmacht à Strasbourg]]. L'autorisation de construire a été signée le 15 février 1932.
 
Cette maison a été construite pour Madame la veuve d'Alfred Stirn par l'architecte André Stoffels alors domicilié [[Adresse:1 Boulevard Ohmacht (Strasbourg)|1 rue Ohmacht à Strasbourg]]. L'autorisation de construire a été signée le 15 février 1932.
  
Line 37: Line 40:
 
On apprend également que l'architecte est domicilié dès 1933 en Hollande. Il n'est pas jugé dans l'affaire, mais la propriétaire semble dire que l'architecte aurait eu l'autorisation de la police du bâtiment de construire deux logements au lieu d'un, ce qui est formellement démenti lors des débats.
 
On apprend également que l'architecte est domicilié dès 1933 en Hollande. Il n'est pas jugé dans l'affaire, mais la propriétaire semble dire que l'architecte aurait eu l'autorisation de la police du bâtiment de construire deux logements au lieu d'un, ce qui est formellement démenti lors des débats.
  
L'architecte de la maison était Hollandais, cela explique sans doute l'architecture originale de la maison. Le commanditaire, Alfred Stirn, travaillait au consulat de Hollande à Strasbourg, c'est grâce au consulat qu'il a été mis en relation avec l'architecte<ref> conversation avec Mme Stirn-Drach, descendante des propriétaires, le 17/07/2017</ref>.
+
L'architecte de la maison était Hollandais, cela explique sans doute l'architecture originale de la maison. Le commanditaire, Alfred Stirn, travaillait au consulat de Hollande à Strasbourg, c'est grâce au consulat qu'il a été mis en relation avec l'architecte<ref>conversation avec Mme Stirn-Drach, descendante des propriétaires, le 17/07/2017</ref>.
  
 
=== Descriptif ===
 
=== Descriptif ===
Line 51: Line 54:
  
 
<gallery>
 
<gallery>
Fichier:24 rue Gratien Strasbourg 76333.jpg|plaque avec l'année de construction ("Anno 1934") (inscription illisible sur la photo)
+
Fichier:24 rue Gratien Strasbourg 76333.jpg|plaque avec l'année de construction ("Anno 1932") (inscription illisible sur la photo)
 
Fichier:24 rue Gratien Strasbourg 28929.jpg|plan de situation
 
Fichier:24 rue Gratien Strasbourg 28929.jpg|plan de situation
 
Fichier:24 rue Gratien Strasbourg 28930.jpg|plan rez-de-chaussée
 
Fichier:24 rue Gratien Strasbourg 28930.jpg|plan rez-de-chaussée
Line 75: Line 78:
 
== Vues contemporaines ==
 
== Vues contemporaines ==
 
{{Infobox actualité
 
{{Infobox actualité
|date = 5/2012
+
|date = 2012 à 2017
 
}}
 
}}
 
  
 
<gallery>
 
<gallery>
Line 125: Line 127:
 
Fichier:024 rue Gratien 20190717 DSC08073.jpg|vue de biais
 
Fichier:024 rue Gratien 20190717 DSC08073.jpg|vue de biais
 
Fichier:024 rue Gratien 20190717 DSC08074.jpg|autre vue, façade est
 
Fichier:024 rue Gratien 20190717 DSC08074.jpg|autre vue, façade est
 +
Fichier:24 rue Gratien, Strasbourg, 2019, vue d'angle.jpg|Vue d'angle en septembre 2019
 +
Fichier:24 rue Gratien, Strasbourg, 2019, façade rue Gratien.jpg|Façade rue Gratien en septembre 2019
 +
Fichier:24 rue Gratien, Strasbourg, 2019, façade rue Constatin avec les 2 garages.jpg|Façade rue Valérien en septembre 2019  (les portes de garage ne sont plus ornées de motifs géométriques comme en 2017)
 +
Fichier:24 rue Gratien, Strasbourg, 2019, plaque avecc date de construction.jpg|Plaque avec date de construction : ''Anno-1932''. Il semble qu'une autre inscription aujourd'hui effacée se trouvait au-dessus, mais ce n'est qu'une supposition.
 
</gallery>
 
</gallery>
  
 
== Références ==
 
== Références ==
 
<references />
 
<references />

Latest revision as of 18:02, 22 September 2019

24 rue Gratien (Strasbourg)

Image principale
"2019-05-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1932
Architecte André Stoffels
Structure Maison

Date de ravalement 5/2019 à 7/2019
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Construction1

Date 1932
Architecte André Stoffels


Maison d'angle dont la physionomie d'allure nautique est originale dans le quartier. On notera qu'elle est plus basse que les autres maisons, mais que sa taille donne toute sa mesure côté rue Valérien. Sur cette façade se trouve par ailleurs une plaque avec la date de sa construction inscrite en relief : Anno-1932.

Cette maison a été construite pour Madame la veuve d'Alfred Stirn par l'architecte André Stoffels alors domicilié 1 rue Ohmacht à Strasbourg. L'autorisation de construire a été signée le 15 février 1932.

Les plans sont signés par l'architecte le 23 décembre 1931, on peut lire l'inscription Landhaus que l'on peut traduire par maison de campagne, ce qui indique qu'à l'époque ce secteur était peu urbanisé.

Le dossier des archives nous rapporte une anecdote intéressante. Les plans conçus par l'architecte et qui se trouvent dans le dossier concernent une maison bi-famille. Finalement ce sera un rez-de-chaussée avec un appartement et deux logements au 1er étage qui seront réalisés. Or la police du bâtiment dresse un rapport de contravention le 2 février 1933 pour non conformité. La propriétaire est condamnée par le tribunal d'instance à 5 francs d'amende et surtout la remise en état des lieux comme cela était prévu initialement. On apprend dans le dossier qu'un règlement de voirie applicable à ce type de maison oblige à construire un logement par étage au maximum.

On apprend également que l'architecte est domicilié dès 1933 en Hollande. Il n'est pas jugé dans l'affaire, mais la propriétaire semble dire que l'architecte aurait eu l'autorisation de la police du bâtiment de construire deux logements au lieu d'un, ce qui est formellement démenti lors des débats.

L'architecte de la maison était Hollandais, cela explique sans doute l'architecture originale de la maison. Le commanditaire, Alfred Stirn, travaillait au consulat de Hollande à Strasbourg, c'est grâce au consulat qu'il a été mis en relation avec l'architecte2.

Descriptif

On remarquera les fenêtres horizontales qui lui donnent une certaine modernité. Dans l'angle de la maison, côté sud-ouest, les baies sont séparées par un pilier rond. La toiture est tout à fait remarquable, elle est constituée de deux demi-cercles en forme d'ogive qui se croisent, percée de lucarnes. La forme générale de la toiture est en carène. La plupart des éléments de zingueries sont en cuivre.

On trouve côté sud, rue Gratien, une terrasse surmontée d'un avant-corps en demi-lune.

Autre élément de modernité, la présence d'un séchoir, percé de larges baies horizontales. Le séchoir se trouve à côté de la buanderie.

Enfin, moderne, la maison dispose également côté est de deux garages en sous-sol.

La maison fait l'angle avec la rue Valérien.

Vues contemporaines

Date 2012 à 2017


Élagage

Date 6/2018

Suite à d'importants travaux d'élagages, suppression d'une haie et de deux sapins côté rue Valérien, on redécouvre les façades telles qu'elles se présentaient sur des clichés des années 1930 (voir ci-dessus).

Photos par un temps nuageux

Photos par beau temps

Ravalement de façade

Date mai à juillet 2019

La façade a été ravalée.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 802W134
  2. conversation avec Mme Stirn-Drach, descendante des propriétaires, le 17/07/2017

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.