Loading...

Difference between revisions of "Adresse:23 rue Wimpheling (Strasbourg)"

From Archi-Wiki
(Extension)
Line 60: Line 60:
 
<gallery>
 
<gallery>
 
Fichier:23 rue Wimpheling Strasbourg 13335.jpg|
 
Fichier:23 rue Wimpheling Strasbourg 13335.jpg|
Fichier:23 rue Wimpheling Strasbourg 13336.jpg|Document d'archive
 
Fichier:23 rue Wimpheling Strasbourg 13337.jpg|Idem
 
 
</gallery>
 
</gallery>
 +
 
== Rénovation ==
 
== Rénovation ==
 
{{Infobox actualité
 
{{Infobox actualité

Revision as of 07:46, 13 September 2019

23 rue Wimpheling

Image principale
"2013-06-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1897 à 1898
Architecte Jean-Jacques Perret
Entrepreneur Strassburger Baugesellschaft
Structure Maison

Date de extension environ 1986 à 1988
Architecte Raymond Thines

Date de rénovation environ 6/2013
Architecte Denis Walther
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1897 à 1898
Architecte Jean-Jacques Perret
Entrepreneur Strassburger Baugesellschaft

Cette villa a été construite par la "Strassburger Baugesellschaft, Vormals J. u. E. Klein ", comme le n° 6 de la même rue. La demande d'autorisation de construire est signée par J.J. Perret. Ce nom bien français, paraît presque incongru à Strasbourg à cette époque. Mais après vérification, on trouve bel et bien dans l'Adressbuch von Strassburg i. E. de 1899, un Jacob Perret, comme dirigeant de la "Strassburger Baugesellschaft ", située 4, rue de Zürich. Les plans datent de septembre 1897, mais ne sont cependant pas signés. Quant au propriétaire du terrain et de la maison, qui y habite en 1899, il s'appelle Hans von Skopnik, et exerce des fonctions en rapport avec la douane et les impôts ( "Geh. Reg.-Rath und Reichsbevollmächtiger der Zolle u. indir. Steuern " ). En avril 1898 la construction est terminée.

Ces précisions masqueront cependant difficilement de nombreuses lacunes dans notre présentation : tout d'abord, une bévue : nous avons complètement oublié de noter, lors de la consultation du dossier, la date de la construction du garage. Mais cet acte manqué nous permettra d'user de discrétion à l'égard du responsable de cette regrettable transformation esthétique de la maison.

Nous ignorons par ailleurs ce qu'est devenu le médaillon sculpté à la romaine, qui se trouve sur le dessin de l'architecte, à l'emplacement actuel de la croix ? A-t-il été supprimé pour y apposer ce symbole ? A-t-il jamais existé ?

Extension

Date environ 1986 à 1988
Architecte Raymond Thines

Nous ignorons à quelle date exacte cette villa est devenue la propriété de l'Association de l'Eglise évangélique mennonite., ce qu'elle est encore aujourd'hui. Peut-être vers 1977 ? Aujourd'hui, une croix en fer forgé, doublée d'une colombe, symbole du Saint Esprit, indique discrètement la destination de l'édifice.

Du dossier de la Police du Bâtiment, on peut cependant déduire les renseignements suivants : en mai-juin 1986, l'architecte Raymond Thines, répondant, on s'en doute, à la demande de l'église mennonite, propose un projet de construction d'une salle de culte à l'arrière du bâtiment. Le projet semble s'être réalisé vers 1988. Tout commentaire ou renseignement complémentaire serait le bienvenu !

Rénovation

Date environ 6/2013
Architecte Denis Walther

Travaux de transformation, avec création de 16 chambres et de neuf studios dans un second bâtiment dans la cour.

Malgré beaucoup de retard, la nouvelle résidence Michael Sattler a été inaugurée à la rentrée 2014 et accueille des étudiants.

Les mennonites ont quitté les lieux en 2011, alors que la résidence a été créée à la fin des années 70.2

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.