Loading...

Difference between revisions of "Adresse:13 Rue Turenne (Colmar)"

From Archi-Wiki
m
 
(3 intermediate revisions by 2 users not shown)
Line 4: Line 4:
 
|quartier=Centre ville (Colmar)
 
|quartier=Centre ville (Colmar)
 
|sous-quartier=Autre (Centre ville) (Colmar)
 
|sous-quartier=Autre (Centre ville) (Colmar)
|rue1=Rue Turenne (Colmar)
+
|complément_rue1=rue
 +
|rue1=Turenne
 
|numéro1=13
 
|numéro1=13
|longitude1 = 7.358979
+
|longitude1 = 7.359100
|latitude1 = 48.073435
+
|latitude1 = 48.073533
 +
|nom_complet =13 rue Turenne (Colmar)
 +
|date1_afficher= environ 1600 
 +
|date1_début= 1600
 +
|date1_fin=
 
|courant1=Renaissance
 
|courant1=Renaissance
 
|type1=construction
 
|type1=construction
Line 14: Line 19:
 
}}
 
}}
 
==Construction==
 
==Construction==
 +
{{Infobox actualité
 +
|date = environ 1600
 +
}}
 
Alors qu’il s’agit d’un immeuble d’une très grande qualité, l’adresse n’est mentionnée par A. Scherlen<Ref>SCHERLEN A. - Topographie du vieux Colmar, 1996. p. 142.</ref> que de manière succincte en rapportant la vente du bâtiment connu sous le nom de « Veningscher Hof » en 1684. Avant la Révolution, la demeure appartenait aux Muller (membre du Conseil Souverain d’Alsace) puis aux barons Truchess von Rheinfelden.
 
Alors qu’il s’agit d’un immeuble d’une très grande qualité, l’adresse n’est mentionnée par A. Scherlen<Ref>SCHERLEN A. - Topographie du vieux Colmar, 1996. p. 142.</ref> que de manière succincte en rapportant la vente du bâtiment connu sous le nom de « Veningscher Hof » en 1684. Avant la Révolution, la demeure appartenait aux Muller (membre du Conseil Souverain d’Alsace) puis aux barons Truchess von Rheinfelden.
 
Actuellement, le bâtiment accueille la Maison des Syndicats.
 
Actuellement, le bâtiment accueille la Maison des Syndicats.
  
L’immeuble de style Renaissance comprend trois étages surmontés d’une haute toiture comprenant trois lucarnes rampantes. L’accès est réalisé par une extraordinaire porte cochère incluant une porte piétonne : le motif de la coquille Saint-Jacques est distribué sur la porte et son encadrement.
+
L’immeuble de style Renaissance qui fait l'angle  avec la rue des Tisserands comprend trois étages surmontés d’une haute toiture comprenant trois lucarnes rampantes. L’accès est réalisé par une extraordinaire porte cochère incluant une porte piétonne : le motif de la coquille Saint-Jacques est distribué sur la porte et son encadrement.
 +
 
 +
La  majorité des fenêtres des trois façades semble dater du XIXe siècle. Quelques fenêtres à meneau sur le mur pignon vers la rue des Tisserands ont été préservées, mais condamnées. Elles ne sont pas situées à la même hauteur que les autres fenêtres, ce qui pourrait indiquer que le niveau des planchers a été modifié. Les grilles visibles sur les fenêtres du rez-de-chaussée semblent inadaptées par leur largeur aux dimensions des fenêtres qu'elles protègent, il pourrait donc s'agir d'une récupération d'anciennes grilles Renaissance pour des fenêtres du XIXe siècle, mais cela reste à confirmer.
  
 
===Façade sur la rue Turenne===
 
===Façade sur la rue Turenne===
Line 24: Line 34:
 
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-8.jpg|Façade donnant sur la rue Turenne (avril 2020)
 
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-8.jpg|Façade donnant sur la rue Turenne (avril 2020)
 
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-7.jpg|Façade donnant sur la rue Turenne (mars 2020)
 
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-7.jpg|Façade donnant sur la rue Turenne (mars 2020)
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-10.jpg|La grille en fer forgé ornant les fenêtres au rez-de-chaussé semble de facture moderne (juillet 2018)
+
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-10.jpg|Les grilles en fer forgé ornant les fenêtres au rez-de-chaussé semblent de facture moderne, ou alors il s'agit d'une réutilisation de grilles plus anciennes  (juillet 2018)
 
</gallery>
 
</gallery>
  
Line 30: Line 40:
 
===Porte cochère au motif de la « coquille Saint-Jacques »===
 
===Porte cochère au motif de la « coquille Saint-Jacques »===
 
Porte cochère reprenant le motif de la coquille Saint-Jacques y compris au niveau de la porte piétonne incluse. Elle compte certainement parmi les plus belles portes conservées à Colmar.
 
Porte cochère reprenant le motif de la coquille Saint-Jacques y compris au niveau de la porte piétonne incluse. Elle compte certainement parmi les plus belles portes conservées à Colmar.
 +
  
 
<gallery>
 
<gallery>
Line 39: Line 50:
 
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-3.jpg|Encadrement de porte gauche. Détails (mars 2020)
 
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-3.jpg|Encadrement de porte gauche. Détails (mars 2020)
 
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-11.jpg|Encadrement de porte gauche. Détails (juillet 2018)
 
Fichier:Balliet-13-rue-Turenne-202004-11.jpg|Encadrement de porte gauche. Détails (juillet 2018)
 +
</gallery>
 +
 +
 +
===Façade arrière sur cour===
 +
<gallery>
 +
1 rue des Tisserands Colmar 72082.jpg
 
</gallery>
 
</gallery>
  

Latest revision as of 10:00, 20 April 2020

13 rue Turenne (Colmar)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1600
Structure Immeuble
Courant architectural Renaissance
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Construction

Date environ 1600

Alors qu’il s’agit d’un immeuble d’une très grande qualité, l’adresse n’est mentionnée par A. Scherlen1 que de manière succincte en rapportant la vente du bâtiment connu sous le nom de « Veningscher Hof » en 1684. Avant la Révolution, la demeure appartenait aux Muller (membre du Conseil Souverain d’Alsace) puis aux barons Truchess von Rheinfelden. Actuellement, le bâtiment accueille la Maison des Syndicats.

L’immeuble de style Renaissance qui fait l'angle avec la rue des Tisserands comprend trois étages surmontés d’une haute toiture comprenant trois lucarnes rampantes. L’accès est réalisé par une extraordinaire porte cochère incluant une porte piétonne : le motif de la coquille Saint-Jacques est distribué sur la porte et son encadrement.

La majorité des fenêtres des trois façades semble dater du XIXe siècle. Quelques fenêtres à meneau sur le mur pignon vers la rue des Tisserands ont été préservées, mais condamnées. Elles ne sont pas situées à la même hauteur que les autres fenêtres, ce qui pourrait indiquer que le niveau des planchers a été modifié. Les grilles visibles sur les fenêtres du rez-de-chaussée semblent inadaptées par leur largeur aux dimensions des fenêtres qu'elles protègent, il pourrait donc s'agir d'une récupération d'anciennes grilles Renaissance pour des fenêtres du XIXe siècle, mais cela reste à confirmer.

Façade sur la rue Turenne


Porte cochère au motif de la « coquille Saint-Jacques »

Porte cochère reprenant le motif de la coquille Saint-Jacques y compris au niveau de la porte piétonne incluse. Elle compte certainement parmi les plus belles portes conservées à Colmar.



Façade arrière sur cour


Références

  1. SCHERLEN A. - Topographie du vieux Colmar, 1996. p. 142.