Architecte : Klotz Gustave


Date de naissance : 29/11/1810
Date de décès : 25/01/1880



Historique des évènements

HELMLINGER Wilfred a modifié un événement

modifié le 18/11/2015 à 14h42

Architecte de l'Oeuvre Notre-Dame pendant plus de quarante ans.

Il est né le 29 novembre 1810 au n° 2, rue de la Comédie, à Strasbourg avec les prénoms François Gustave, fils de Jean Louis Klotz, brasseur et de Marie Simonette Meyé. Les témoins étaient : - Antoine Klotz, 29 ans, négociant, et - Sébastien Antoine Klotz, 54 ans, grand-père du nouveau-né, alors architecte de l'Oeuvre Notre-Dame, après avoir été entrepreneur de travaux publics et architecte.

Gustave Klotz est mort le 25 janvier 1880 à une heure du matin, au n° 3, pace du Château, à Strasbourg, veuf de Louise Octavie Daclon. Le témoin était : Henri Klotz, fils du défunt, qui déclare le décès et signe le registre le 26 janvier (petit point de détail : ces données concernant le décès sont celles de l'Etat civil, et contredisent les données biographiques de son petit-fils Jacques Klotz (p. 20) affirmant que le décès a eu lieu le 24 janvier à 11h30 du soir).

Gustave Klotz a été formé à Paris dans l'atelier de Léon Vaudoyer puis chez Henri Labrouste, architectes. (source: cours de Licence d'Histoire de l'Art, Hervé Doucet et voir aussi le colloque du 22/23 novembre 2012 à la cité Chaillot).

En 1831, G. Klotz part pour Rome y compléter sa formation artistique. Il ey restera trois années pendant lesquelles il fait la connaissance d'Ambroise Thomas, d'Hippolyte Flandrin et d'autres, avec lesquels il conservera des relations durant sa vie entière.

En juillet 1834, G. Klotz est entrepreneur à Strasbourg. Il a repris l'entreprise de son oncle Jean François Meyé, décédé en 1830, qui était architecte et entrepreneur des travaux de la ville. (source : biographie de Gustave Klotz, par son petit-fils Jacques Klotz, p. 11).

Gustave Klotz fut nommé architecte de l’œuvre Notre-Dame le 8 juillet 1838 et le restera pendant plus de 40 ans. Il restaura à ce titre la cathédrale après le bombardement allemand de 1870. On lui doit notamment la construction de la coupole du chœur. En tant qu'architecte départemental, il eut à s'occuper entre autres à Strasbourg de l'hôtel de la Préfecture, du Palais de Justice, du dépôt d'étalons, des prisons de la caserne de la Gendarmerie. Signalons encore à son actif la construction de l'immeuble 5 place du Château à Strasbourg qui fut loué à l'école de Médecine militaire en 1861 (sources et compléments : Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, et surtout la notice très détaillée de François-Joseph Fuchs, dans le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 21, pages 2016 à 2018)

Parmi les sources consultées :
- Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne (NDBA) n° 21, pages 2016 à 2018.
- Etat civil numérisé du Bas-Rhin.
- Monographie consacrée à Gustave Klotz, 1810-1880, par son petit-fils Jacques Klotz, Strasbourg 1965.

Voir la biographie de l'architecte sur le site de l'oeuvre Notre Dame

Voir la biographie sur Wikipédia (de)

Adresses liées :

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.


 
Strasbourg, the europtimist
Alsace

Nos principaux financeurs :
Tango scan
La ville de Strasbourg
DRAC Assemblee Nationale scmha