Cimetière Sud - rue du Baggersee


Voir la carte en + grand
2 rue du Baggersee rue du Baggersee
184-184a rue du Rhin Tortu
10 Rue du Kritt

Historique des évènements

burckel roland a modifié un événement

modifié le 17/05/2017 à 22h09

Cimetière Sud

Le cimetière a été créé en 1800 au lieu dit Kritt et s'étend sur 11 hectares. Agrandi en 1912 puis en 1962. rue
Jusqu'en 1980 environ la seule entrée se trouvait rue du Rhin Tortu (à la hauteur du n°181),et depuis son agrandissement l'entrée principale se trouve rue du Baggersee.

Il compte quelques monuments intéressants comme le monument aux morts de Strasbourg-Neuhof et de la Hohwarth, œuvre des sculpteurs Maechling et Weber; les 4 stèles en grès sont du sculpteur neudorfois E.Stenzel. Des personnages y reposent comme Édouard Reuss (père de l'historien Rodolphe Reuss),théologien et membre du Conseil d’État d'Alsace-Lorraine; Stéphanie von Wedel, fondatrice de l'hospice Stéphanie; Léon Hornecker, peintre du groupe Saint Léonard.

Il abrite aussi des carrés militaires comprenant les stèles de 135 français et d'environ 800 soldats soviétiques morts pendant la deuxième guerre mondiale ainsi que celle d'une soixantaine de militaires de diverses nationalités.

(Source: A la découverte des quartiers de Strasbourg, La Meinau)

au n°184 se trouvent les services techniques
L'ancienne entrée principale se trouve dans l'axe du monument aux morts.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

HELMLINGER Wilfred a modifié un événement

modifié le 10/05/2016 à 23h17

Tombe des parents du sculpteur Ernest Weber

  • Année de construction :
  • Type d'Évènement : Construction
sculpteur : Ernest Weber

Matthias et Madeleine Weber étaient les parents du sculpteur Ernest Weber, qui a réalisé le monument aux morts qui se trouve dans le cimetière. Il a donc très certainement également réalisé le relief sur la tombe de ses parents, qui se trouve dans la section n° 1 du cimetière. Ce relief illustre le thème de la Résurrrection : le Christ sort du tombeau ouvert près duquel deux soldats romains sont endormis. Il s’est malheureusement dégradé avec le temps, et une restauration de l’œuvre d’Ernest Weber serait donc bienvenue.

Sous le relief représentant la Résurrection, on lit le texte funéraire suivant, mais il est devenu à peine lisible avec le temps :

Ego sum resurrectio et vita
Math. Weber
4.3.1857 – 21.12.1915
Hauptleher
Madeleine Weber
(née) Weiten


Commentaires :
Concernant le texte latin, il s'agit du verset biblique : « Je suis la résurrection et la vie » (Jean 11, 25).
Concernant Matthias Weber: il était professeur principal, sans aucun doute à l’Ecole du Neuhof.
Concernant Madeleine née Weiten : il semble qu'il n'y a aucune mention de date, ou qu'elle ne soit plus visible. Mais on sait qu'elle était née le 4.2.1861 à Schwemlingen, en Sarre (Allemagne) et qu'elle est décédée le 15.6.1928 à Strasbourg, en son domicile au n° 4a, rue Welsch. Selon toute vraisemblance, la tombe date donc de la mort du père d'Ernest Weber, et les nom et prénom de sa mère ont été gravés par la suite sur le monument.

Sur une pierre annexe, on peut lire :
Elisabeth Utard 1905-1983

Commentaires:
Elisabeth Madeleine Utard était sans aucun doute une parente côté Weber.
En effet, elle est née le 22 juin 1905 à Strasbourg, fille de Joseph Victor Utard,
instituteur au Neuhof et de Claire Jeanne Marguerite née Weber.

Sources:
- Guide des cimetières n° 5 de la Ville de Strasbourg (Cimetière Sud et cimetière du Polygone), page 8.
- Etat civil numérisé du Bas-Rhin-Adeloch.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

HELMLINGER Wilfred a modifié un événement

modifié le 11/05/2016 à 8h36

Monument aux Morts

  • Année de construction :
  • Type d'Évènement : Construction
sculpteur : Ernest Weber
sculpteur : Eugène Maechling

Le monument aux morts en grès bigarré, qui se trouve au centre du cimetière, est celui du Neuhof et de la Hohwart. On y accède aujourd'hui le plus rapidement par une entrée secondaire du cimetière, située rue du Rhin Tortu.

Le monument a été inauguré en décembre 1921 et a été réalisé par les sculpteurs Maechling et Weber.

Mais la grande statue en grès rose montrant un Christ accueillant avec bienveillance une femme suppliante agenouillée devant lui, n'est signé que par le seul Ernest Weber, qui habitait et avait son atelier au n° 15, rue Riehl, au Neuhof.

De part et d'autre, de hautes stèles portent les noms des victimes des deux guerres mondiales. La plus récente est l'oeuvre du sculpteur Edouard Stentzel qui habitait également au Neuhof.

Source: - Guide des cimetières n° 5 de la Ville de Strasbourg, 2010 (Cimetière Sud et Cimetière du Polygone), page 3.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

HELMLINGER Wilfred a modifié un événement

modifié le 19/05/2017 à 8h11

Monument Albert Bernhardt

  • Année de construction :
  • Type d'Évènement : Construction

Le monument funéraire d’Albert Bernhardt et de son épouse est moderne et se caractérise par une graphie particulière à larges lettres ombrées.

La stèle est ornée d’une frise de feuilles de chêne, attribut dès la plus haute antiquité de la force physique ou morale, et de la sagesse.

Albert Bernhardt, qui était maçon, était né le 13.5.1883 Strasbourg, au n° 45, rue Saint-Urbain et décédé le 10.7.1957 Strasbourg. Il avait épousé le 16.5.1908 à Strasbourg Christiane Ottmar née le 29.10.1884 à Ebhausen, dans le Bade-Wurtemberg, fille d’un tanneur actif dans cette localité allemande, et décédée en 1971. Le couple était de confession protestante.

Cela reste à confirmer, mais il est très probable que le couple soit les parents de l’architecte Albert Bernhardt, qui a été actif à Strasbourg depuis le début des années 1930 et jusqu’à la fin des années 1960.

Le monument funéraire se trouve dans la section n° 1 située tout à gauche de l’entrée principale du cimetière.

Source :
- Guide des cimetières n° 5 de la Ville de Strasbourg, cimetière Sud et cimetière du Polygone, éd. 2010.
- Etat civil numérisé du Bas-Rhin-Adeloch.


Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.


 
Strasbourg, the europtimist
Alsace

Nos principaux financeurs :
Tango scan
La ville de Strasbourg
DRAC Assemblee Nationale scmha