Théâtre National de Strasbourg (TNS) - 7 place de la République


Voir la carte en + grand
6 place de la République 7 place de la République Avenue Victor Schoelcher

Historique des évènements

Adresse d'origine : 5 place de la République (Tribunal-République) Strasbourg
burckel roland a modifié un événement

modifié le 13/09/2015 à 11h18

Un bâtiment provisoire, en bois, a été construit à l'emplacement actuel de la Préfecture, pour accueillir les membres de l'assemblée du Landesauschuss (délégation régionale).

Dans l'ouvrage Strasbourg Panorama Monumental (p338) on peut lire "on construisit en 1882 un bâtiment provisoire en bois ressemblant à une gare de village, situé sur le côté nord de la place de la République. Ce bâtiment ayant prouvé une inadéquation à sa fonction qui n'avait d'égal que sa laideur, un concours fut ouvert en mai 1886 aux architectes sur le thème du bâtiment définitif."

La revue Saison d'Alsace n°45 (p57) nous apprend que le bâtiment a été construit dès 1881 (livraison vraisemblablement en 1882 d'après le Strasbourg Panorama Monumental), et que l'assemblée a siégé dans ce bâtiment jusqu'en 1892.

Liste des adresses liées :
Théâtre National de Strasbourg (TNS) 7 place de la République (Tribunal-République) Strasbourg

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Romary Fabien a modifié un événement

modifié le 21/04/2012 à 14h27

Délégation régionale d'Alsace Lorraine

  • Année de construction : (-> 1899)
  • Type d'Évènement : Construction
sculpteur : Johann Riegger
architecte : Skjold Neckelmann
architecte : August Hartel

Au départ le bâtiment fut affecté à la délégation régionale (Landesausschuss)

L'ouvrage "Strassburg und seine Bauten " (1894) signale, page 415, la contribution du sculpteur Johann Baptist Riegger concernant les deux groupes sculptés représentant l'Alsace et la Lorraine sur la façade ("Die Figurengruppen auf dem Mittelbau der Vorderfront sind von Bildhauer Riegger hier modellirt worden ")

Historique du bâtiment

Courant Architectural

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a modifié un événement

modifié le 3/06/2011 à 23h17

Parlement d'Alsace Lorraine

En décembre 1911, la délégation régionale devient le Parlement d'Alsace Lorraine (Landtag)

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a modifié un événement

modifié le 14/04/2017 à 8h50

hôpital militaire

Pendant la Première Guerre mondiale le bâtiment sert d'hôpital militaire.
Les chambres se réunissent alors dans la bibliothèque du ministère ou au Bezirkstag.

Source : archives du Bas-Rhin (lien coupé, vérifié le 14/4/2017)

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Romary Fabien a modifié un événement

modifié le 21/04/2012 à 14h25

Conservatoire de Musique de Strasbourg

Après l'armistice, le bâtiment n'a plus sa raison d'être. Il est alors occupé par le conservatoire de musique et le Théâtre.

On peut encore lire la mention "Conservatoire de Musique" entre l'architrave et la corniche.

Le conservatoire sera transféré temporairement au 4 rue Brûlée et rue du Hohwald en 1995

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Romary Fabien a modifié un événement

modifié le 21/06/2008 à 19h22

  • Date
  • Type d'Évènement : Démolition

Un bombardement allié de 1944 détruisit l'arrière du bâtiment, l'ancienne salle du Parlement d'Alsace Lorraine.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a modifié un événement

modifié le 13/04/2017 à 15h08

Théâtre

  • Année de construction : (-> 1/10/1957)
  • Type d'Évènement : Construction
architecte : Robert Will
architecte : Pierre Sonrel
architecte : Paul Dopff

Au printemps 1952 l'Etat et la Ville de Strasbourg entreprennent conjointement la reconstruction d'une salle de concert et la création pour le Centre dramatique de l'Est (CDE), encore installé à Colmar, d'un théâtre et de lieux de travail.

Les travaux ont duré 3 ans, de 1954 jusqu'à octobre 1957. Il semblerait que ceux-ci ont été difficiles car on n'avait pas construit de théâtre en France depuis 1914.-

Pour avoir plus d'infos sur la reconstruction du théâtre je vous conseille d'excellents articles sur le site du tns (lien coupé, vérifié le 13/4/2017)

Architectes:P.Dopff,P.Sonrel,
Architecte collaborateur:R.Will

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Damien JEHL a ajouté un commentaire

03/09/2015 à 22h32

L'ancien lien était brisé sur le site du tns, je l'ai remplacé par le plus ressemblant.
HELMLINGER Wilfred a modifié un événement

modifié le 13/04/2017 à 22h47

Quatre bas-reliefs de René Hetzel

sculpteur : René Hetzel

Quatre reliefs monumentaux de 2,40 x 1,40 m sculptés avant 1967 par René Hetzel ornent les façades arrières et latérales du Théâtre National de Strasbourg (TNS), ancien Conservatoire de Musique et représentent : la Tragédie, la Comédie, la Danse, la Musique.

Malheureusement, par une curieuse ironie du sort, seuls sont actuellement visibles la Danse et la Musique.
La Comédie et la Tragédie, que l'institution idoine est censée prôner et partager, sont en effet occultés pas des bandeaux-annonces souhaitant promouvoir ces deux formes d'art ! (on précisera cependant que des photos qui existaient sur Archi-Wiki montrent que la Tragédie était encore visible en 2012).

Mais comme photos récentes, on ne pourra proposer au visiteur d'Archi-Wiki que les photos des deux reliefs qui sont visibles en ce moment, en espérant que cette situation soit un jour remise en question. On peine en effet à comprendre comment des autorisations ont pu être données, alors qu'elles ont pour conséquence d'occulter durablement les oeuvres d'un artiste aussi notoire que René Hetzel !

Concernant la qualité de ces oeuvres d'art, on partagera encore l'analyse pertinente de Emmanuel Honegger dans son ouvrage sur l'artiste René Hetzel : "Hetzel prend des libertés avec la figuration, les allégories y gagnent un langage plus graphique et plus immédiat. On pourrait presque voir une construction romane, dans l'adéquation du sujet par rapport au cadre. La forme se fait plus conceptuelle, moins charnelle ". (Source: Emmanuel Honegger: René Hetzel 1902-1972, Carnet de croquis, Le Verger Editeur, 2012, page 53).

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Wilfred HELMLINGER a ajouté un commentaire

20/04/2017 à 19h02

Merci, Roland, mais il ne s'agit pas d'un "article", mais d'un simple courriel au "courrier des lecteurs des DNA". Depuis, j'ai d'ailleurs déchanté, comme je l'ai écrit dans un commentaire ci-dessous. Mais si ma "colère" est retombée, et heureusement !, je n'en reste pas moins dans l'incompréhension la plus totale face à une telle initiative, qui consiste à masquer une oeuvre d'art par un "slogan", même s'il s'appelle "TNS". La communication compte plus que le sens ! Il ne me reste donc plus qu'à écrire à celui qui dirige cette maison...

roland burckel a ajouté un commentaire

19/04/2017 à 10h35

Voir l'article de Wilfred dans les DNA:http://c.dna.fr/edition-de-strasbourg/2017/04/16/d...

Wilfred HELMLINGER a ajouté un commentaire

18/04/2017 à 16h22

Ma prose est finalement parue très vite (dans les DNA du 16 avril, page 41). Plus "soft" que sur notre site, je m'y étonnais quand même que des autorisations aient pu être délivrées. Or, je viens d'avoir l'avis d'un archiviste qui en connaît un bout sur le sujet. Selon lui, point n'est besoin d'une autorisation pour recouvrir la façade d'un immeuble public avec un bandeau-annonce, et encore heureux, a-t-il ajouté... Mais bien entendu, cela ne répond pas à la question s'il est autorisé de recouvrir une oeuvre d'art. Eh bien, à part, disons... la Cathédrale, il semblerait que oui... Donc, en conclusion, vous avez une crèmerie, et vous voulez changer votre enseigne: la demande d'autorisation est obligatoire. Mais recouvrir l'oeuvre d'un artiste, cela ne pose pas de problème. Qu'est-ce que la vérité ? Une chose est sûre, et sur ce point on sera tous d'accord, c'est qu'elle est... relative !

Wilfred HELMLINGER a ajouté un commentaire

14/04/2017 à 16h56

J'ai écrit ce matin un courriel pour qu'il paraisse dans le courrier des lecteurs des DNA, qui trouvera peut-être un écho auprès de quelques Strasbourgeois, et bien sûr, je ne sais pas si mon courriel paraîtra, ni quand, mais je me suis dit : si je ne le fais pas, qui le fera ?

Fabien Romary a ajouté un commentaire

14/04/2017 à 14h28

Je partage ton avis. Je serais également curieux de savoir pendant combien de temps le droit d'auteur s'applique - s'il s'applique - après la mort d'un artiste (architecte, sculpteur etc). On a un autre exemple, en ce moment, avec le MAMCS ou l'architecte n'a pas apprécié les carreaux de couleurs et les a fait enlevé. Si le MAMCS ou le public avait pu décider peut être qu'on aurait eu une installation pérenne.

http://www.archi-wiki.org/adresse-1_place_hans_jea...

Dans le cas du TNS si les ayants droits n'ont pas leur mot à dire c'est sans doute au public d'exprimer son mécontentement.

Wilfred HELMLINGER a ajouté un commentaire

13/04/2017 à 18h11

Je suis retourné sur les lieux, et après réflexion, je trouve littéralement scandaleux qu'on ait occulté deux oeuvres d'un artiste notoire et méritoire, et probablement sans demander l'avis des ses descendants, s'il y en a. Mais, nous, citoyens, n'avons-nous pas notre mot à dire ? Quand je pense que nous sommes astreints à attendre 70 ans après la mort d'un architecte pour mettre en ligne ses dessins et plans, et là, sans crier gare, des élites, sorties d'une réunion où les cerveaux ont sans doute enfumé la salle, ont décidé de planter des clous et des banderolles occultant les oeuvres d'un artiste qui y donnait pourtant la pleine expression de ses moyens. Je suis écoeuré !
Romary Fabien a modifié un événement

modifié le 14/11/2013 à 23h10

Théâtre National de Strasbourg (TNS)

Le bâtiment est occupé par le Théâtre national de Strasbourg depuis 1968. Un décret de 1972 officialise l'installation.

En 1994 le T.N.S.entre en chantier pour se terminer en 1997. La grande salle du théâtre salle Bernard-Marie Koltès, préservée dans sa structure historique a été "relissée", aménagée dans son confort (pour 650 places), climatisée,et améliorée dans son ouverture de scène, sans que s'en trouve compromis le rapport scène et salle imaginé par Sonrel; une seconde salle de 200 places, semi-enterrée dans l'ancienne cour intérieure du théâtre, a été ouverte et équipée, avec scène identique et prend le nom salle Hubert Gignoux. Les locaux de l’École supérieure d'art dramatique sont réaménagés dans le 2ème et 3ème étage du théâtre.
Source:D.N.A.du 13/10/1994 et 19/09/1997

Visiter le site officiel du Théâtre National de Strasbourg

Les sculptures qui ornent les façades, représentant la Tragédie, la Comédie, la danse et la Musique sont l'oeuvre de René Hetzel (source: DNA du 20/12/2012)

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Wilfred HELMLINGER a ajouté un commentaire

12/04/2017 à 11h34

Je me suis rendu sur place pour regarder et photographier les bas-reliefs de René Hetzel. Quelle déception de voir à quel point ils sont mal mis en valeur aujourd'hui, d'autant que la"Comédie" et la "tragédie" semblent recouverts d'un "ruban annonce" en ce moment. En tous les cas, je n'ai pas réussi à les dénicher. Je suis attéré de voir combien peu de considération on a pour les artistes (et les cyclistes, sur les pistes cyclables!, mais c'est pour me consoler, avec un peu d'humour, que je fais exprès de mélanger les pinceaux !).

Wilfred HELMLINGER a ajouté un commentaire

11/04/2017 à 19h48

Merci Fabien pour l'explication. Je vais réfléchir concernant les oeuvres de René Hetzel, qui datent de 1964 à 1967 (d'après un ouvrage de Emmanuel Honegger, paru en 2012).

Wilfred HELMLINGER a ajouté un commentaire

10/04/2017 à 22h43

Mais je réalise qu'il y a déjà beaucoup d'événements à cette adresse (ceci est le huitème, pour qui chercherait à le localiser...).

Fabien Romary a ajouté un commentaire

10/04/2017 à 22h41

En 1968 il s'agit de l'installation du TNS. La reconstruction date de 1954-1957 (voir événement précédent). Concernant les oeuvres de René Hetzel elles pourraient faire l'objet d'un événement séparé de type "construction" si elle sont postérieurs à la reconstruction du bâtiment.

D'une façon général il faut éviter la multiplication d’événements - quand c'est possible.

Wilfred HELMLINGER a ajouté un commentaire

10/04/2017 à 22h33

Pourquoi cet événement a-t-il été transformé de "Construction" en "Nouveautés" ? Concernant les quatre reliefs monumentaux dûs à René Hetzel, il manque une photo de la "Comédie". N'aurait-il pas été judicieux d'autre part de consacrer un événement à part à ces oeuvres d'art ?
Lohner Jean-Daniel a modifié un événement

modifié le 20/05/2010 à 19h59

façades et toitures du bâtiment d'origine, avec ses escaliers d'accès sur la place (Classement Monuments Historiques:29 septembre 1995;cet arrêté se substitue à l' arrêté d'inscription du 2 juillet 1992 pour ce qui concerne les parties classées)

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a modifié un événement

modifié le 7/09/2015 à 20h54

Visite journée du patrimoine

Cette visite s'est déroulée dans le cadre des journées du patrimoine. Les explications nous ont été données par la directrice des relations grand public et par le directeur technique.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a envoyé un événement

envoyé le 19/01/2013 à 20h38

le parvis avant 2011

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

RIVIERE Baptiste a modifié un événement

modifié le 21/06/2011 à 15h27

Réaménagement du Parvis

architecte : Ixo Architecture

Les travaux de transformation du parvis, situé avenue de la Marseillaise, devraient commencer cet été pour s'achever en octobre.

Le coût est estimé à 1 000 000 €.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a envoyé un événement

envoyé le 17/07/2011 à 21h09

parvis

début des travaux de transformation

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a modifié un événement

modifié le 10/12/2011 à 18h52

  • Date
  • Type d'Évènement : Rénovation
architecte : Ixo Architecture

Suite à une déformation inexpliquée du balcon situé au-dessus de l'entrée principale du bâtiment, en 2009, on installe une protection provisoire (DNA du 3/9/2009).

La réparation définitive vient de commencer.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a envoyé un événement

envoyé le 11/01/2012 à 21h42

parvis

Les travaux sont pratiquement terminés

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

RIVIERE Baptiste a modifié un événement

modifié le 27/03/2012 à 11h03

Les travaux du parvis sont terminés

architecte : Ixo Architecture

Les travaux sont terminés.

Les DNA du 23 mars 2012 nous apprennent que l'ancien revêtement grisâtre en béton datait de 1997.

Le béton a été remplacé par du comblanchien, une pierre originaire du Portugal.
On peut lire à propos de ce revêtement "que pour éviter de le détériorer avec du sel en hiver, un système de sonde a été installé dans le sol pour le maintenir à 4°".

La partie terrasse a été agrandie et permettra au bar d'accueillir 100 personnes au lieu de 60.

Autre nouveauté forte, l'ajout d'un auvent, éclairé dès la nuit tombée.

Rappelons que le parvis est orienté sud, idéal donc pour s'installer en terrasse aux premiers beaux jours. Une fontaine discrète, de type mur d'eau, a été intégrée, côté droit des marches.

Un nouveau local a de plus été ajouté. En inox en bois, il sert de dépendance pour ranger le mobilier du bar et le local poubelles.

Les travaux auront coûté un million d'euros, financés par le Ministère de la Culture.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

a modifié un événement

modifié le 7/09/2015 à 22h01

Photos de nuit suite aux nouveaux équipements

L'éclairage de nuit a fait l'objet d'un traitement soigné.

L'auvent est illuminé d'une lumière douce. Les encadrements de fenêtres sont bordés d'un faisceau lumineux qui accentue le style néo-classique du bâtiment.

Avec ses marches d'escalier, ses colonnes suggérées, on pourrait se croire un instant devant un temple grec puisé dans les images de notre inconscient.

Les rampes d'escalier sont éclairées comme le reste de l'équipement, par des néons à led du plus bel effet.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Romary Fabien a envoyé un événement

envoyé le 10/09/2012 à 14h26

Inauguration du nouveau parvis

Le parvis vient d'être inauguré par le préfet de région, Pierre-Etienne Bisch, Alain Hauss, directeur DRAC Alsace, Robert Herrmann, 1er adjoint au maire, Catherine Trautmann, vice-présidente de la CUS et Christophe Trouet du cabinet IXO architecture.

Le soir venu un bal populaire a été organisé sur le parvis.

source: dna du 09/09/2012

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a envoyé un événement

envoyé le 18/09/2012 à 22h05

projet

Projet de réhabilitation de l'ancien Conservatoire de Musique par l'Université et le TNS.
C'est une superficie de 2500m², avec une salle de concert de 600 places, inutilisée depuis 1997, qu'il faudrait transformer pour un coût de 25 M € (voir DNA du 18/7/2012)
Mais pas de financement prévu en ces temps de restriction des budgets.

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

burckel roland a envoyé un événement

envoyé le 13/09/2015 à 10h11

Façade sur la place

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Autres vues sur Théâtre National de Strasbourg (TNS)
  
Pris depuis Palais du Rhin
Vue vers le Palais Universitaire vers 1940
Source : Compagnie des arts photomécaniques - Paris - Strasbourg.
Note 1 : le bâtiment de l'actuel TNS à droite comporte encore la toiture d'origine
Note 2 : Il s'agit d'une carte postale envoyée par les P.T.T., postée le 16 août 1950, place de la gare à destination du Var. Mais, effectivement, la carte postale est plus ancienne.
  

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire.

Veuillez vous incrire ici ou vous connecter si vous disposez d'un compte.

Damien JEHL a ajouté un commentaire

06/09/2015 à 22h00

un escalier de secours est en cours de construction coté avenue de la liberté

Fabien Romary a ajouté un commentaire

06/04/2012 à 9h44

D'autres sources indique que la pierre de comblanchien est originaire d'une ville bien française en Côte d'Or portant un nom qui ne s'invente pas : Comblanchien !

Voir les carrières de pierre à Comblanchien (21)

j Lohner a ajouté un commentaire

01/11/2009 à 22h11

Ancien palais de la Diète d'Alsace-Lorraine:façades et toitures du bâtiment d'origine, avec ses escaliers d'accès sur la place (Classement Monuments Historiques:29 septembre 1995;cet arrêté se substitue à l' arrêté d'inscription du 2 juillet 1992 pour ce qui concerne les parties classées).

 
Strasbourg, the europtimist
Alsace

Nos principaux financeurs :
Tango scan
La ville de Strasbourg
DRAC Assemblee Nationale scmha