Loading...

Personne:Wilhelm Wolff

De Archi-Wiki

Image principale
Date de naissance 23 février 1880
Date de décès 6 août 1967
Métier architecte


Biographie

Architecte

Eugène Louis Guillaume, appelé pendant la période allemande de l’Alsace, Wilhelm Wolff est né le 23.2.1880 à Westhoffen, fils de Louis Wolff, percepteur (Steuerempfänger) ,  et de Julie Karcher, tous deux de confession protestante.

Il épouse le 19.7.1907 à Goersdorf Marthe Marie Gourmez, fille de Louis Emile Gourmez, pasteur, et de Sophie Eugénie Doldé, domiciliés à cette date à Goersdorf, où le beau-père de Wilhelm Wolff exerçait son ministère pastoral.   

Wilhelm Wolff  décède le 6.8.1967 à Metz (mention en marge de l’acte de naissance).

Il a laissé plusieurs édifices remarquables à Strasbourg, d’autant que sa présence dans cette ville a été brève, d’environ 1904 à 1910.

Le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg1 mentionne parmi ses œuvres le n° 16 rue de Reims (1904), l'ancienne Maison Rhein Fischer du Port-du-Rhin (rue du Péage) où l'on trouve des atlantes et des anges (1904), ainsi que les n° 9, 11 et 11c, trois immeubles de rapport, rue Strauss-Durkheim (1908). Ces immeubles composites, dont l’un d’eux (le n° 9) est couronné d’obélisques et possède une niche avec une statue de la Vierge à l’Enfant et des vitraux post-Jugenstil dans l’escalier, donnent une bonne idée de ses goûts éclectiques, mais en particulier pour les styles Renaissance et Post-Jugenstil, ainsi que pour les symboles religieux, et le style néo-baroque.

Sur Archi-Wiki, ont été identifiés en effet également comme étant ses œuvres les n° 48, rue de la Ganzau, le n° 26, rue de Saint-Dié, mais surtout les prestigieux n° 3, quai Rouget de Lisle, et n° 3, allée de la Robertsau, que le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg2 attribue par erreur à A. Richshoffer, ce qui est plutôt un éloge, et qu’il qualifie d’immeubles au style « néo-baroque ostentatoire ».

En 1904, l’architecte est installé n° 125, Grand-Rue  (Langstrasse 125 I).

On le trouve pour la première fois dans la rubrique professionnelle des architecte dans l’annuaire de 1905, avec l’adresse dans la Grand-Rue et le n° 68a, rue Principale, à la Roberstau.

Dans l’annuaire de 1906, l’adresse Grand-Rue est remplacée par le n° 3, place Broglie.

De 1907 à 1909, on ne le trouve plus qu’à une seule adresse : 16,  rue du Faubourg de Pierre (Steinstrasse 16). 

En 1910, il est situé 14, place de la Gare (Bahnhofplatz 14),

Il quitte Strasbourg pour Metz le 29.8.1910.

Adresses liées

Références

Sources

- Sharam Hosseinabadi : « Un dictionnaire des Architectes et Entrepreneurs de Strasbourg (1824-1942 »,  in Metacult, cahier n° 5, février 2016, page 19. Cette source tire sa documentation de la fiche domiciliaire 602MW858, qui ne remplace cependant pas le registre de l’Etat civil et commet une légère erreur concernant  la date de naissance (26.2).
- Etat civil numérisé du Bas-Rhin, Adeloch.
- Fiche domiciliaire (AVES, cote 602MW858)

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.