Loading...

Villa Schutzenberger (Strasbourg)

De Archi-Wiki

76 Allée de la Robertsau

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1897 à 1900
Architecte Gustave Krafft
Jules Berninger
Structure Hôtel particulier
Courant architectural art nouveau

Date de transformation 1989
Courant architectural art nouveau

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 1972
Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 29/10/1975
Consultez les 3 actualités de l'adresse


Villa Schutzenberger1

Date 1897 à 1900
Architecte Gustave Krafft
Jules Berninger

Historique de la construction.

La villa est commandée par Louis Oscar Schutzenberger (1866-1943) propriétaire de la brasserie du même nom. [archive]

Il fait appel aux architectes Jules Berninger et Henri Gustave Krafft qui signent les plans en novembre 1897. Permis accordé le 28.12.1897 et fin des travaux le 2.04.1900. Les fondations sont creusées en juillet 1898 et la villa est habitée en avril 1900.

Les plans pour la maison du concierge sont signés en février 1899. Un autre plan pour un garage pour automobile sera construit en 1907. (plan signé le 22.02.1907 par Klein et Bach et Cie )

Descriptif architectural.

Utilisation de la pierre de Savonnières pour les façades principales avec bouquets de fleurs, sculptés et pour les ferronneries, choix de l'arum.

Clôture avec portail monumental et porte piétonnière.

Garage et loge complètent cette villa qui s'apparente à une maison toscane.

On trouvera plus de renseignements concernant l'historique de cette maison, ainsi qu'une bonne description architecturale, en se rendant sur le site Maisons de Strasbourg [archive].

Fiche descriptive et belles photos de l'intérieur sur le site Frank Derville [archive].

Voir également de très belles photos sur le site Gribb. [archive]

Autres sources:

Site de l'APE [archive], l'Association Parlementaire Européenne.

(Réservation des salles - Historique du bâtiment)

L'APE a été créée le 6 juillet 1983 au siège du Parlement européen, rue Robert Schuman à Strasbourg, puis transférée le 25 mai 1989 dans ses locaux actuels, 76 allée de la Robertsau. L'APE occupe 2 niveaux de ce bel immeuble Art Nouveau : rez-de-chaussée et caveau.

La villa abrite également l'Observatoire Européen de l'Audiovisuel. Il fut aussi le siège du club de la presse [archive].

DVD édité en 2013:L'Héritage de l'Art Nouveau dans la vallée du Rhin Supérieur. [archive]

La Villa Schutzenberger est l'une des 13 adresses strasbourgeoises visitées.

Un projet refusé.23

Date 1972
Agence d'architecture A3 Architecture

Le dossier de la Police du Bâtiment conserve plusieurs documents concernant un projet de construction à la place de la Villa Schützenberger en 1972.

Une lettre du 22 mars 1972, adressée au Maire de Strasbourg demande: "si ce terrain peut être surbâti après démolition de la villa existante."

Le projet est dessiné par le Cabinet d'Architecture A3 ( Antoine Herrenschmidt, Roland Hoenner, Philippe de Lapparent ) pour le compte de la S.A.E.G.I.M ( Société Alsacienne d'Etudes et de Gestion Immobilières) qui entend acheter le terrain mis en vente par Madame Schutzenberger.

Le 3 mai 1972, une note du Secrétaire Général adressée au Maire précise qu'une importante dérogation à la règle des 16 mètres serait à accorder (hauteur des façades dans ce quartier) et que la position de la Police du Bâtiment et celle du Secrétaire Général sera celle de l'avis défavorable.

Le 5 juin, Charles Walter, Président Directeur Général de la Brasserie fait une longue requête adressée au Député Maire Pierre Pflimlin pour obtenir la dérogation: "...le cabinet d'architecture Herrenschmidt avait établi une maquette pour la reconstruction d'un ensemble d'appartements d'un certain standing qui devait remplacer très favorablement une villa dont l'utilisation par un particulier, une société privée ou un Consulat s'avère de plus en plus impossible en raison du manque de personnel nécessaire, par ailleurs trop coûteux."

Il explique également l'importance de la réalisation de ce projet en raison des difficultés que connaît la Brasserie à cette époque.

Le 8 juin, la réponse du Maire est négative: "...une dérogation ne me paraît pas possible car dans ce secteur elle créerait un précédent particulièrement dangereux et elle ne manquerait pas de susciter des protestations justifiées."

Le 21 novembre 1972, un article pour la défense des immeubles Jugendstil est publié par la Frankfurter Allgemeine Zeitung [archive], l'un des trois plus grands quotidiens allemands.

Le dossier de la Police du Bâtiment conserve également une lettre adressée au Maire de Strasbourg, le 8 novembre 1972, par Hans Wendt sur le même sujet.

La villa sera inscrite sur l' Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1975.

Information

Date 29/10/1975

Ancien hôtel Schützenberger : façade et toiture sur rue. Inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques le 29/ 10 /1975.

Immeuble municipal.45

Date 1989

En septembre 1989, le sous sol est aménagé en locaux pour les parlementaires déjà locataires du rez de chaussée.

Vues mai 2015


Références

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Fabien Romary

Il y a un mois
Pointage 0
J'ai créé une nouvelle fiche avec le projet au 3a rue René Schickelé (n° provisoire)

ANNE FROESCH

Il y a un mois
Pointage 0
Le projet a un accès par la rue Schickele, parcelle à l'arrière des villas de l'allée.

Fabien Romary

Il y a un mois
Pointage 0
Merci pour cette information si vous avez une vue du projet ou au moins une photo du permis avec le nom des architectes merci de nous l'indiquer pour que les internautes puisse se faire leur propre opinion. Je vous envoie un mail pour nous envoyer tout ça. Vous pouvez aussi le faire en contribuant directement (pour cela s'inscrire ce lien : http://archi...=inscription [archive])

Aw2mw bot

Il y a un mois
Pointage 0

un PC a été accordé le 21/03/14 sur la parcelle à l'arrière, pour un bâtiment de style complètement discordant et de 7 logements, qui serait bien visible de l'allée de la Robertsau.

Le voisinage est consterné...

Wilfred HELMLINGER

Il y a un mois
Pointage 0
En se rendant sur la biographie de Jules Berninger [archive], on découvrira une liste autographe de ses travaux, qui nous a été procurée par Monsieur Robert Metzenthin, que je tiens à remercier encore une fois infiniment ici !

Jocelyne BOES

Il y a un mois
Pointage 0

L'objet du courrier adressé le 22 mars 1972 à la Police du Bâtiment au sujet d'un projet de complexe immobilier est rédigé ainsi: " Projet de construction sur la propriété sise 76, allée de la Robertsau "Ecole Ménagère". "

Qui aurait l'explication pour les termes Ecole ménagère ?

Fabien Romary

Il y a un mois
Pointage 0
Après vérif si l'on en croit le site officiel [archive], le club de la presse de Strasbourg se trouve maintenant 10 place Kléber.

Aw2mw bot

Il y a un mois
Pointage 0
Il me semble que la villa n'abrite plus le club de la presse ...

Jocelyne BOES

Il y a un mois
Pointage 0

L'Association Parlementaire Européenne a été créée le 6 juillet 1983 au siège du Parlement européen, rue Robert Schuman à Strasbourg, puis transférée le 25 mai 1989 dans ses locaux actuels, 76 allée de la Robertsau. L'APE occupe 2 niveaux de ce bel immeuble Art Nouveau : rez-de-chaussée et caveau.

Cet immeuble abrite également l'Observatoire Européen de l'Audiovisuel.

Jocelyne BOES

Il y a un mois
Pointage 0

Utilisation de la pierre de Savonnières pour les façades principales avec bouquets de fleurs, sculptés et pour les ferronneries, choix de l'arum.

Clôture avec portail monumental et porte piétonnière.

Garage et loge complètent cette villa qui s'apparente à une maison toscane.1
  1. Historique du bâtiment sur le site de l'APE (association parlementaire européenne