Loading...

Maison natale de Marie Bigot de Morognes, musicienne (Colmar)

De Archi-Wiki

48 Rue des Marchands

Image principale
Chargement de la carte...
Structure Immeuble
Courant architectural alsacien (colombage)

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 6/1/1930
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Maison natale de Marie Bigot de Morognes, musicienne1

Cette maison est à trois étages avec le pan de bois visible seulement au dernier étage.

C'est la maison natale de Marie Bigot de Morognes, née Marie Kiéné, pianiste et compositrice.

la porte millésimée qui a valu à la maison d'être inscrite sur la liste supplémentaire des Monuments historiques le 6/01/1930 a été transformée en fenêtre en 19462.

"La porte Renaissance est ornée de deux colonnes, bombées à leur base et ornée d'arbres de vie dans le bas du fût. Au-dessus d'une frise cintrée d'êtres fabuleux mi-poissons mi-dragons, qui semblent inspirés par les descriptions de Pline, on peut remarquer un signe de tâcheron, c'est-à-dire la signature de l'artisan, et la date de 1245. Un médaillon présente le visage d'un homme au nez pointu."

(description dans Le Patrimoine des Communes du Haut- Rhin, page 186)

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques3

Date 6/1/1930

Par arrêté du 6/01/1930, la maison est inscrite sur la liste supplémentaire des MH, pour la porte millésimée qui a été transformée.

La fiche Mérimée précise: "Elément millésimé 1545, qui a subi des transformations" mais c'est 1245 que l'on peut lire sculpté dans la pierre...

Références

  1. Mérimée (site internet)
  2. médiathèque de l'Architecture et du patrimoine [archive]
  3. Mérimée (site internet)

Sources

- Le Patrimoine des Communes du Haut-Rhin.

- Pour en savoir plus sur Marie Bigot, (Colmar le 2/03/1786

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Jocelyne BOES

Il y a 17 jours
Pointage 0
la présence de la grille ne facilite pas la mise en valeur des éléments sculptés.

Jocelyne BOES

Il y a 17 jours
Pointage 0

La fenêtre aux curieux motifs sculptés s'avère être une porte à l'origine. Elle est protégée par les MH.

L'adresse figure sur la liste des immeubles de Colmar inscrits sur la liste supplémentaire des MH.