Loading...

8 rue Stoeber (Strasbourg)

De Archi-Wiki

8 rue Stoeber

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1912 à 1914
Architecte Otto Zache
Heinrich Backes
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1912 à 1914
Architecte Otto Zache
Heinrich Backes

Vaste immeuble à l’angle des rues Erckmann Chatrian et Stoeber et construit juste avant le Premier Conflit mondial. Cinq pommes de pin (symbole de fécondité, depuis l’antiquité) ornent encore les faîtes des façades respectives et témoignent du goût de cette époque. On notera aussi qu’un très léger, mais large, avant-corps central, marque également chaque façade.

Un premier projet pour les frères Röchling (Grebr. Röchling) , et dû à l’architecte Franz Lutke, voit le jour en 1910. On trouvera ci-dessous le dessin de l’architecte. Mais, sans qu’on en connaisse la raison, il ne sera pas construit.

Un deuxième projet sera réalisé. Il est dû à l’association d’architectes Backes et Zaché, située Hoher-Steg 3, pour le docteur en médecine Hugo Wolff, domicilié au n° 2, rue Schweighaeuser. Le calcul statique est dressé par F. Silbereissen, Abteilung Eisenbeton, Strassburg.

L’autorisation est accordée le 18.9.1912. La livraison du gros œuvre a lieu vers le mois de juin 1913. Le permis d’occcuper est accordé en février 1914. On peut donc penser qu’à cette date la construction est complètement achevée.

On précisera que l’immeuble a été fortement endommagé pendant la Deuxième Guerre mondiale et que de lourds travaux de démolition puis de reconstruction des parties de l’immeuble qui avaient le plus souffert, on dû être entrepris, sous la direction de l’architecte Joseph Schwab.

L’autorisation est donnée le 18.3.1947. La fin des travaux date de fin 1949.

Faute de pouvoir proposer en ligne les dessins et plans (car deux architectes concernés sont décédés depuis moins de 70 ans), il est difficile d’en donner la preuve : mais leur examen permet d’affirmer que l’immeuble n’a pas été reconstruit tout à fait à l’identique. A l’exemple du petit balcon de la façade rue Stoeber, avec la grille en fer forgé encore marquée par l’Art-Déco…

Références

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.