Loading...

3 rue de l'Eglise (Bouxwiller)

De Archi-Wiki

3 rue de l' Eglise

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1670
Structure Immeuble

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 16/10/1930
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1670

Maison à colombages construite pour le boucher et aubergiste Hans Jacob Siegler et datée de 1670. Son pignon sur rue, qui présente deux niveaux supérieurs en pan-de-bois, est généreusement sculpté. La demi-croupe du toit abrite un balcon saillant.

Certaines consoles sont sculptées de têtes de style auriculaire encore dit style cartilage ; l’une d’elle porte une coiffe indienne. Ces décors d’Amérique latine sont sans doute à rapprocher de l’épisode de l’achat de la Guyane par le comte Frédéric Casimir en 1669-70.

Un lansquenet en armure est sculpté dans le poteau cornier droit, à hauteur du premier étage.

Hans Jacob Siegler, qui était propriétaire de l’auberge « A la Charrue » (Zum Pflug), a donné en 1672 une partie de la maison en douaire à sa bru. Le fils, Hans Georg Siegler, était cordonnier de son état. Cette maison est restée plus d’un siècle dans sa famille en copropriété.

La maison est inscrite sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, au 16 octobre 1930. Son adresse était alors n° 2, rue de l'Eglise. Mais aujourd'hui, elle porte selon toute vraisemblance le n° 3, rue de l'Eglise.

Inscription sur l' inventaire supplémentaire des Monuments Historiques

Date 16/10/1930

Maison: façades et toiture. Inscription sur l' inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 16/10/1930.


Références

Sources

- Le Patrimoine des Communes du Bas-Rhin, éd. Flohic, 1999, page 185.

- Dictionnaire des monuments historiques d’Alsace, éd. La Nuée Bleue, 1995, page 68.

- Cahier 149 bis de la revue Pays d’Alsace, consacré à Bouxwiller (tome II), 1989, page 99.

- Article de Wikipédia [archive] en ligne, consulté le 20/05/2017.

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Wilfred HELMLINGER

Il y a un mois
Pointage 0
Pour pimenter encore un peu ma difficulté à cette adresse, la photo satellite a l'air complètement "à l'ouest" ! Il faut dire que cette rue de l'Eglise, à Bouxwiller, déboussole sans doute les radars et même le piéton. En clair, toutes les portions de voies qui gravitent autour de l'Eglise s'appellent "rue de l'Eglise", et les numéros suivent tant bien que mal...

Wilfred HELMLINGER

Il y a un mois
Pointage 0
Pas de réponse du service en question depuis près d'un mois ! Je tranche donc, d'après mes propres observations et je vais changer le numéro de cette maison historique du n° 2 (sans doute l'ancien numéro) au n°3 (sans doute le nouveau numéro)(et tant pis pour toutes les sources qui donnent le n° 2, mais qui ne sont sûrement plus à jour).

Wilfred HELMLINGER

Il y a un mois
Pointage 0
La question de la numérotation des adresses est un sujet particulièrement sensible sur notre site, car on essaie tant bien que mal de la tenir à jour. Tout va bien lorsque le numéro apposé sur la maison correspond à son numéro réel. Mais, pour des raisons qui peuvent être différentes, il n’en est pas toujours ainsi, la raison la plus fréquente étant un changement de numérotation récent. Sans savoir ce qu’il en est en réalité à cette adresse, il semble cependant qu’il y a un problème de cet ordre : les trois sources citées dans la fiche + l’article de Wikipédia dont on trouvera le lien sur la fiche, donnent tous... le n° 2, rue de l’Eglise . Et on trouve bien ce numéro apposé sur la façade de la maison (même si une boîte aux lettres apposée à la même maison, affiche ostensiblement le n° 3). Le problème, c’est qu’ayant contacté le service de l’urbanisme de la ville de Bouxwiller concernant une maison se trouvant exactement en face (en vis-à-vis, si l’on préfère), maison qui comporte un bel emblème de vitrier, mais sur laquelle aucun numéro n’est apposé, il m’a été répondu que cette maison portait le n° 2, rue de l’Eglise… Or deux fois le même numéro dans la même rue est une impossiblité. C’est donc une difficulté que j’ai signalée en retour à ce service, et j’attends lundi pour savoir si on sortira de cette impasse ! En attendant, je ne change pas le numéro de cette maison….