For a more comfortable reading, you can download PDF version of the text.
La Voie de la Vérité

La vérité ne s'enseigne pas, elle s'apprend par l'expérience, par le vécu, la confrontation à la réalité qui nous amène à lire ou à entendre tout et son contraire.

Cette vérité que nous cherchons à mettre en ligne et partager sur Archi-Wiki est l'oeuvre de contributeurs motivés et aux parcours diversifiés. La diversité des sources consultées rend le contenu riche et varié.

Ceux qui voudraient contribuer sur Archi-Wiki se demandent souvent ce qu'il faut mettre sur « notre » site collaboratif et comment le présenter.

J'aurais tendance, de façon intuitive, à donner les conseils suivants : il faut se mettre à la place de l'internaute pour présenter les choses de la façon la plus claire et la plus crédible possible. Quand on met en ligne du contenu il faut se dire que l'internaute va sur Archi-Wiki pour la première fois de sa vie, qu'il ne connaît pas Strasbourg, pas plus que Colmar ou l'Alsace, et qu'il n'est pas familiarisé avec l'architecture ou l'histoire.

Mais ces conseils ne remplacent pas l'expérience, il faut se confronter aux sources, aux ouvrages, et ne pas hésiter une seconde à se lancer, quitte à se tromper. Un néophyte qui veut apprendre a le droit à l'erreur, il peut se tromper, recommencer et apprendre par lui-même grâce à ses ajouts. On retient mieux ce que l'on a appris soit même, là est la récompense du contributeur, autant que la satisfaction d'avoir rendu service à des milliers de lecteurs.

Finalement quels sont les buts de ce site ?

1) création d'un contenu libre

Depuis sa création les buts du site n'ont pas changé, même si le contenu s'est considérablement développé.

Le but, c'est - pour chaque adresse - d'indiquer à minima, l'architecte, l'année de construction, un historique du bâtiment et un descriptif architectural.

De nombreuses adresses comportent plus que ce minima, par exemple le suivi des travaux.

J'ai fait le choix d'intégrer le suivi des travaux (rénovation, construction etc) dès l'origine du site car je n'ai jamais trouvé d'équivalent, sur d'autres sites, je précise, de façon libre et réutilisable.

Les suivis de travaux donnent à voir une autre image du bâtiment, pendant sa construction, il met donc à l'honneur le travail des architectes et artisans.

La présentation actuelle des fiches n'est pas idéale (trop d'événements) mais le principal, c'est que le contenu soit là, la présentation s'améliorera, un gros travail est en cours pour avoir des outils collaboratifs performants.

2) crédible Le contenu doit être crédible, c'est pourquoi les sources doivent être systématiquement indiquées, quelque soit le type de contenu. Qu'il s'agisse d'images, textes ou documents d'archives, la source la plus précise possible doit être indiquée (référence complète de l'ouvrage, lien direct, etc...).

3) … et réutilisable

C'est seulement à la double condition que le contenu soit libre et crédible, qu'il est réutilisable.

Un contenu réutilisable, c'est un contenu qui sera lui-même créateur d'un nouveau contenu, c'est-à-dire une nouvelle façon de voir les choses, une nouvelle façon de pensée.

Un contenu est transcendé lorsque sa réutilisation dans un autre contexte (ouvrage, mémoire, thèse, article de presse...) a dépassé le sens du contenu initial du contributeur.

Et la vérité ?

J'aime aller au fond des choses, aller à l'essence, à l'essentiel. Ce qui m'anime dans ce désir de mettre en ligne, de la façon la plus large possible, du contenu architectural, c'est d'aller vers la voie de la vérité. Le plus important ce n'est pas la quantité de contenu mise en ligne mais le désir d'y mettre et d'y trouver la vérité.

Qu'est ce que cela veut dire « prendre le chemin de la vérité » ?

C'est être intègre, entier, curieux, authentique, de bonne foi, vouloir se transcender, se dépasser, aller « au-delà », se réaliser, devenir ce que l'on est, sans mensonge, hypocrisie, mais avec honnêteté.

Pour se transcender il faut accepter d'avoir tort, accepter la critique, la remise en cause. Se remettre en cause c'est accepter que le contenu que l'on a mis en ligne soit modifié par d'autres si celui-ci est de meilleure qualité, c'est à dire appuyé par une (ou des) source(s) plus fiables ou plus crédibles.

La vérité n'est pas un état définitif. Elle change au gré des recherches, des découvertes, des sources.

Le contenu du site évolue, il s’enrichit. C'est la profondeur du contenu qui fait sa qualité. Une adresse, ce sont parfois des dizaines de modifications, du contenu en mouvement et des heures de recherches et de travail.

Le contenu du site n'est pas dédié à une discipline, l'histoire de l'art ou l'architecture par exemple, au contraire il déborde sur des dizaines de domaines pour créer un contenu original, pluridisciplinaire qui peut servir à un public très large. Cette recherche d'universalité fait parti du projet : être ouvert, à l'écoute, partager et se répandre.

La seule limite c'est le sujet sur lequel ce site est volontairement calibré : le recensement des bâtiments et lieux des villes. Pour le reste, dans le contenu, les villes et les langues, il n'y a – n'aura - pas de limites - sinon techniques, humaines et financières.

Les quatre « grands » principes de la contribution pour atteindre la vérité

  • Horizontalité
Tous les contributeurs sont égaux, quelque soit leur formation – chacun est libre de contribuer, c'est à dire modifier le contenu de l'autre. Ce qui compte c'est la qualité de ses sources mais aussi l'expérience et les connaissances acquises.

  • Verticalité (profondeur)
Une adresse est d'autant plus qualitative qu'elle a été modifiée et documentée. C'est la profondeur des recherches qui attestent de la qualité et donc de la réutilisabilité des informations.

  • Unicité
Chaque contributeur est unique et participe de façon active à l'enrichissement du site, quelque soit ses contributions (ajout de photos, recherches aux archives, dans des ouvrages, descriptions, correction d'orthographe....). C'est la singularité des contributeurs, dans leur diversité, qui assure la richesse et la crédibilité du site.

  • Diversité
Le site n'est pas l'oeuvre d'un informaticien pour des informaticiens, ni d'un architecte pour des architectes, ni d'historien de l'art qui s'adresse à leurs pairs. C'est une œuvre collective, pluridisciplinaire, universelle, qui s'adresse à tout le monde, de l'étudiant au professeur d'Université en passant par les citoyens, journalistes, administrations, auteurs...

Quelques mots pour conclure

Un contenu fiable, crédible et réutilisable, telle est l'ambition d'Archi-Wiki. Pour y arriver il faut bien un commencement – une première contribution. C'est le travail collaboratif qui élève le contenu jusqu'à lui donner la qualité suffisante pour sa réutilisation. La première contribution sur une fiche c'est comme la première pierre d'un édifice.

Prendre la « voie de la vérité » cela signifie qu'on ne se satisfait jamais de ce qui est en ligne. Le contenu est infiniment modifiable tant qu'une source fiable améliore l'existant. C'est faire le choix de la profondeur plutôt que l'information superficielle. Les contributeurs expérimentés savent très bien qu'un article de journal ou un projet municipal ne sont pas forcément ce qui sera réalisé... c'est donc aux contributeurs d'apprécier et de présenter de façon utile et crédible l'information au lecteur.

Être contributeur ce n'est pas seulement avoir accès aux sources et savoir les exploiter, il faut avoir l'humilité que d'autres puissent modifier les renseignements apportés. Même si l'on a écrit 99% d'un article, on ne peut pas être qualifié d'auteur mais de co-auteur, sans pour autant que son nom s'affiche à la première vue du lecteur.

La recherche de la vérité implique la qualité du contenu qui doit être la règle. Ce travail demande de l'empathie, c'est à dire se mettre à la place du lecteur, pour que le contenu soit intelligible et clair.

Au fond, contribuer de façon désintéressée, sans éloge, tambour, ni trompette, c'est faire un acte solidaire, un don, un geste d'amour envers son prochain.



Fabien Romary
Président d'Archi-Strasbourg
 
Strasbourg, the europtimist
Alsace

Nos principaux financeurs :
Tango scan
La ville de Strasbourg
DRAC Assemblee Nationale scmha